Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Kansas City Chiefs Minnesota Vikings Résumés

Chiefs – Vikings (26-23) : Kansas City au bout du suspens

Portés par un bon jeu défensif et un kicker décisif, les Chiefs ont réussit à triompher des Vikings à la dernière seconde.

Kansas City Chiefs (6-3) – Minnesota Vikings (6-3) : 26-23

Toujours amputés de Patrick Mahomes (QB, Chiefs) mais à l’abri dans leur division, les hommes d’Andy Reid (HC) accueillaient les troupes de Mike Zimmer (HC, Vikings) toujours à la course derrière les Packers en NFC Nord. L’absence du MVP en titre rend comme la semaine dernière l’affrontement un peu moins excitant sur le papier mais ce sont deux grosses écuries en route pour les playoffs qui se rencontrent au Arrowhead Stadium.

Le suspens aura tenu jusqu’à la dernière seconde puisque les Chiefs emportent la décision sur un coup de pied longue distance de Harrison Butker (K) alors que l’horloge expire. Ils sortent vainqueurs d’un match plaisant surtout marqué par les grosses actions et la domination des deux lignes défensives. Le jeu au sol de Minnesota a été contenu, et Kirk Cousins (QB) a été trop imprécis pour se montrer décisif. De son côté Matt Moore (QB) a su profiter des bonnes actions de son entourage et a bien géré ses séries.

Une mention à Harrison Butker qui n’a pas tremblé de la partie, quand son vis-a-vis Britton Colquitt (P) à manqué au pire moment pour sa franchise.

Kansas City tient très bien le choc

En début de rencontre les deux formations jouent leurs stratégies mais n’ont pas beaucoup de réussite offensive. S’attendant à une forte dose de Dalvin Cook (RB, 21 courses pour 71 yards, 4 réceptions pour 45 yards), Kansas City remplit la boite sur la ligne avec 8 voire 9 défenseurs et cherche à empêcher Minnesota d’établir son fameux jeu au sol. Conscients de la situation, les Vikings s’orientent vers le jeu de passe pour contourner la pression. Malheureusement Kirk Cousins (19/38, 220 yards, 3 TD) peine et n’est pas des plus précis. Malgré des statistiques flatteuses, il a du mal à prendre le jeu à son compte.

De l’autre côté du ballon, l’attaque rouge, bien que bousculée par la défense agressive des Vikings, essaie d’équilibrer sa progression. L’approche se veut patiente. Mais n’hésite pas à profiter des opportunités puisque c’est un gros jeu qui débloque le score. Du milieu du terrain Matt Moore (25/35, 275 yards, 1 TD) décoche une flèche vers la ligne de touche, Tyreek Hill (WR, 6 rec, 140 yards, 1 TD) se détend et atterrit avec la balle dans la zone d’en-but. Touchdown de 40 yards. Minnesota répond par un long drive de 12 actions et 75 yards. Cousins commence à trouver ses cibles, dont Laquon Treadwell (WR, 3 rec, 58 yards), et Bisi Johnson (WR, 1 rec, 4 yards, 1 TD) ramène les deux équipes à égalité.

S’appuyant sur le jeu au sol, distribuant à tous ses receveurs, Matt Moore déjoue la défense violette en jouant petit mais juste. Les first downs sont arrachés, par Travis Kelce (TE, 7 rec, 62 yards), par Sammy Watkins (WR, 7 rec, 63 yards). Damien Williams (RB, 12 courses, 125 yards, 1 TD) convertit une quatrième tentative, et Harrison Butker (K, 4/4) ajoute trois points. 10-7. Emmanuel Ogba (DE), Chris Jones (DT, 3 tkl) et Jaleel Johnson (DT, 3 tkl) s’échangent des sacks et la mi-temps se termine sur une défense de Kansas City qui abandonne 3 points à Minnesota après 8 tentatives en zone rouge. Cette défense du Missouri est la sensation du début partie, elle tient très bien face à la grosse attaque des Vikings. Les deux équipes sont fébriles, le match peut basculer à tout moment.

Un échange de grosses actions et un coup de pied décisif

Coup de tonnerre au coup d’envoi. Mecole Hardman relâche le cuir sur la relance, et Minnesota récupère la balle pour immédiatement transformer la possession en points grâce à Amer Abdullah (RB) – 6 points, la transformation étant manquée. La réponse ne se fait pas attendre. Damien Williams transperce le rideau violet, traverse le terrain sur 91 yards pour la plus longue course de l’histoire du club, et fait passer les Chiefs devant avec le momentum soufflant dans le dos, 17-16. Dans l’élan et bien aidés par un double move de Tyreek Hill qui gagne 30 yards, Kansas City aggrave la marque grâce à un field goal. Le troisième quart finit bien pour les rouges.

Pourtant Minnesota se défend. Ayant trouvé la solution à la pression, les Viks jouent avec succès sur les screen passes, progressent et reprennent la mène grâce à une réception de Kyle Rudolph (TE, 3 rec, 27 yards, 1 TD) dans la peinture. 20-23. Tout reste à jouer, mais les équipes se tiennent. Les deux lignes défensives continuent leur travail de sape et brisent les drives successifs. Le chronomètre s’écoule doucement. Il reste 6 minutes et les Chiefs récupèrent la balle. Tyreek Hill trouve de la séparation et gagne 41 yards sur une bombe de Moore permettant à Butker d’égaliser sur un coup de pied de 54 yards.

Les lignes défensives arrêtent encore une fois les tentatives des deux franchises qui s’échangent le ballon sans pouvoir emporter la décision. Cela se jouera donc au buzzer et à la première erreur. Britton Colquit (P) frappe un dégagement de seulement 27 yards, et KC récupère le cuir à mi-terrain avec quelques secondes. Suffisantes pour placer Butker pour le kick de la gagne de 44 yards de distance. La balle passe les barres alors que les dernières secondes s’écoulent. Les Chiefs explosent. La défense à rendu une belle performance, le kicker a été clutch, Matt Moore a pris ce qu’on lui donnait et a su profiter des jeux. Kansas City engrange une victoire précieuse et reste dans la course.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu