Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power Tanking S9 : les Jets grand gagnants de la semaine

J-E-T-S, Jets Jets Jets !

Après 9 semaines de compétitions, l’ensemble des équipes NFL a disputé au moins la moitié des matches de la saison. Et comme tout le monde ne peut pas prétendre au Super Bowl, c’est l’occasion de faire le point sur la plus palpitante des courses, celle de la première place à la draft 2020.

Qui a confirmé ? Qui a déçu ? Revue d’effectif des équipes en course.

1. Cincinnati Bengals (0-8)

Semaine de repos pour les Bengals, après une première partie de saison impeccable. La recette du succès est simple :

– Une ligne offensive catastrophique
– Une défense en dessous des attentes
– Un jeu de course inexistant

Cerise sur le gâteau, Zac Taylor a décidé de titulariser pour la suite de la saison Ryan Finley, choisi au quatrième tour de la draft 2019. Derrière une ligne historiquement faible, tous les ingrédients sont là pour viser la première place de la draft. L’affrontement contre les Ravens de Lamar Jackson est une aubaine pour continuer cette implacable série de défaites.

2. Washington Redskins (1-8)

Case Keenum, Colt McCoy, Dwayne Haskins… quel que soit le quarterback les Redskins savent comment perdre, et l’ont prouvé encore ce week-end contre les Bills de Buffalo. Malgré un Adrian Peterson qui retrouve un bon niveau, les joueurs de la capitale ont su faire la différence avec une inefficacité offensive caractéristique de 2019 : 9 points marqués, 0 touchdown offensif. Du beau travail, la défense faisant passer Josh Allen pour Alex Smith de l’autre côté.

Depuis la désillusion de la victoire contre les Dolphins, Washington est de retour sur le droit chemin. Pas de match la semaine prochaine pour les Skins, l’occasion de se focaliser sur la relation compliquée entre Trent Williams et son équipe. Se passer de son meilleur joueur pour mieux perdre, Quin Snyder est toujours une référence lorsqu’il s’agit de faire dysfonctionner une franchise.

3. New York Jets (1-7)

L’exploit de la semaine, c’est pour les Jets. Emmené par un Adam Gase qui a réussi à détruire la confiance de Sam Darnold, New-York a réussi à perdre contre les Miami Dolphins. Perdre contre une équipe qui essaye de ne pas gagner, c’est une masterclass.

Malgré un début de match raté, avec un touchdown de Jamison Crowder, les Jets ont repoussé les limites du possible face à une attaque de niveau NCAA, qui ne dispose pas de jeu de course et a échangé le meilleur coureur de l’équipe. 21 points encaissés en second quart temps, le retour du Fitzmagic qui profite des journées portes ouvertes, impeccable. La maîtrise est parfaite, avec une interception immonde en zone rouge comme seule les plus médiocres des équipes NFL peuvent le faire. Sam « Clutch »Darnold.

Attention cependant au match de la semaine prochaine, un match au sommet à New York, contre des Giants capables de revenir vite dans la course au top 5. L’attaque des Jets doit faire ce qu’elle sait faire de mieux : être encore plus faible que la défense d’en face, et laisser Saquon Barkley faire le travail.

4. Miami Dolphins (1-7)

Quelle erreur, c’est LA contre-performance de la semaine ! Les Dolphins, si prometteurs en début de saison, ne cessent d’inquiéter ces dernières semaines. Malgré la vente de tout l’effectif et le placement sur la liste des blessés de Xavien Howard, Miami n’arrive plus à aligner deux mauvaises performances d’affilées.

Après une première mi-temps contrastée contre les Steelers ou les Phins avaient su sortir un blitz cover 0 au meilleur moment pour relancer l’adversaire, ils ont cette fois battu les Jets dans ce duel au sommet. Pas d’erreurs individuelles, une défense qui ne prend que 18 points, le scénario catastrophe pour une équipe qui a perdu sa ligne directrice.

Attention au match piège la semaine prochaine contre les Colts, qui ont prouvé leur talent pour perdre des matches décisifs.

5. Atlanta Falcons (1-7)

La terrible semaine 9 a privé la foule de deux des équipes de ce top 5, mais c’est aussi l’occasion de revenir sur le parcours extraordinaire des Falcons. Prétendants aux playoffs pour la plupart des analystes, les joueurs d’Atlanta ont su déjouer les pronostics pour effectuer un début de saison presque parfait, avec 7 défaites en 8 matches.

Malgré la décevante victoire contre les Eagles, les hommes de Dan Quinn semblent désorganisés comme jamais, prêt à perdre n’importe quel match à venir. Matt Ryan passe sa saison à servir de punching-ball aux lignes adverses, et c’est toute l’attaque qui en profite avec la résurrection du fantastique Matt Schaub, qu’on pensait à la retraite depuis 1994.

La défense a su maintenir son niveau de jeu de 2018, en encaissant plus de 30 points par match, et le meilleur reste à venir. Un déplacement chez les Saints de Drew Brees reposé après une semaine de repos ? L’occasion idéale pour repartir avec une valise et des beaux souvenirs.

Le MVP : Adam Vinatieri

Mieux vaut tard que jamais ! Après des décennies de réussite insolente Adam Vinatieri semble vouloir rejoindre le club très fermé des joueurs capable de faire perdre son équipe. Pour la deuxième fois de la saison il a loupé le field goal de la victoire, bien aidé par un holder qui place les lacets bien en face du pied du kicker. Un travail d’équipe à montrer dans les écoles de football.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
22 Sep à 2:152.7pariez1.38NO
25 Sep à 2:20JAX1.6pariez2.15MIA
27 Sep à 19:00ATL1.52pariez2.3CHI
27 Sep à 19:00BUF1.6pariez2.15LAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR