Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Dallas Cowboys Detroit Lions Résumés

Lions – Cowboys (27-35) : Dallas au forceps

Les Cowboys ont souffert, mais le talent individuel à fait la différence.

Detroit Lions (3-6-1) – Dallas Cowboys (6-4) : 27-35

Malgré un statut de favori dans ce match en l’absence du quarterback des Lions Matt Stafford, les Cowboys ont connu un match difficile face à de valeureux joueurs de Detroit. Dans un véritable match de ping-pong chaque équipe à eu sa chance, et la différence s’est faite sur la talent individuel des joueurs, les stars de Dallas faisant finalement la différence.

Lors du dernier drive du match les Lions ont eu l’occasion d’égaliser, mais la défense des texans n’a laissé aucune chance au quarterback Jeff Driskel (15/26, 209 yards, 2 TD à la passe, 1 TD à la course).

Detroit saignant d’entrée

Après une erreur inhabituelle de Ezekiel Elliott, son deuxième fumble de la saison, les Lions ont capitalisé immédiatement avec un touchdown de Bo Scarbrough (55 yards, 1 TD) sur une course au centre (7-0).

Mais si les stars des Cowboys sont en difficulté, c’est le receveur Michael Gallup qui va porter l’attaque sur ses épaules. Auteur de 6 réceptions pour 113 yards en première mi-temps, il va dynamiser le jeu offensif et sonner la révolte pour son équipe. Ce retour va prendre la forme d’un field goal, puis d’un touchdown de Tony Pollard sur une passe courte transformée en gain de 21 yards (7-10).

Mais alors que les Cowboys semblent avoir retrouvé des couleurs, c’est à nouveau les Lions qui vont frapper fort. Après un retour magnifique de Jamal Agnew, c’est encore le jeu de course qui va faire la différence, avec un gros gain de Scarbrough puis une finition pour 2 yards du quarterback remplaçant Jeff Driskel (14-10).

Michael Gallup fait le show

Mais alors que Detroit se met à rêver, les Cowboys vont accélérer encore sous la coupe d’un Dak Prescott (29/46, 444 yards, 3 TD) efficace et un Gallup toujours décisif, auteur d’une réception magnifique.

Derrière les cinq dernières minutes de cette mi-temps va ressembler à un calvaire pour les Lions, avec un touchdown de Zeke Elliott 73 yards et 2 TD) pour commencer. Puis dans un drive chirurgical en fin de première mi-temps les texans vont profiter de deux grosses réceptions de Randall Cobb (115 yards et 1 TD), conclu par un touchdown. Le trou est fait à mi-parcours. (14-24)

Dallas plie, mais ne rompt pas

La deuxième mi-temps va ressembler à la première, les équipes se rendant coup pour coup dans un match exceptionnel en intensité. Dès le retour des vestiaires, les Lions vont prouver qu’ils sont toujours présents avec un touchdown de Marvin Jones (21-24).

Encore et toujours les Cowboys vont répondre par une efficacité offensive redoutable, à défaut d’une défense au niveau. Et c’est Ezekiel Elliott qui va donner de l’air à son équipe avec une réception spectaculaire, sur une nouvelle belle inspiration d’un Dak Prescott de très haut niveau. (21-35)

On pense le match fini, encore. Et encore une fois, ce n’est pas le cas. Detroit va revenir sur un touchdown de Marvin Jones, et les Cowboys vont trembler jusqu’au bout. (27-35) Mais finalement, la défense texane va réussir à tenir l’avantage et à gagner ce match beaucoup plus serré que prévu.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
8 Déc à 20:00ATL1.42pariez2.4CAR
8 Déc à 20:00BUF2.85pariez1.3BAL
8 Déc à 20:00CLE1.25pariez3.1CIN
8 Déc à 20:00GB1.08pariez5.1WAS

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu


Warning: Use of undefined constant ENV - assumed 'ENV' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/tda/public_html/wp-content/themes/the-league-tda/partials/version-notifier.php on line 1