Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Avant match

[Preview] Semaine 13 : répétition générale entre Ravens et 49ers ?

Les grosses affiches s’enchaînent en cette fin de saison et la semaine 13 n’échappe pas à la règle. Un week-end forcément marqué par le match entre Baltimore et San Francisco.

Alors que cette journée de Thanksgiving a encore été pleine d’enseignement, place au reste de la NFL ce dimanche. Forcément, au milieu de toutes ces rencontres, LE match de la semaine reste celui entre les Ravens et les 49ers. Une affiche que l’on pourrait retrouver dans quelques semaines. Le reste du programme sera dense et nous amènera jusqu’à un nouveau gros Monday Night Football entre les Seahawks et les Vikings.

Pour savoir où et quoi regarder, on vous fait un petit tour d’horizon. Un potentiel Super Bowl, un duel entre un cornerback et un receveur, un entraîneur en danger, les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 13.

Le match à ne pas manquer :

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (9-2) – San Francisco 49ers (10-1)

À l’approche de la semaine 13, il serait prématuré de pronostiquer avec assurance une affiche du Super Bowl. Pourtant, personne ne serait surpris dans deux mois si ces deux équipes se retrouvaient à Miami pour le dernier match de la saison. San Francisco et Baltimore sont actuellement les meilleures formations de la ligue. Rien ne semble les arrêter dans leur conférence respective, alors pourquoi ne pas affronter le cador de celle d’en face. Les 49ers possèdent la meilleure défense de la ligue, les Ravens la meilleure attaque. Ces deux escouades vont donc passer le test ultime. Bonne nouvelle pour nous, ce sera à 19h.

Avec un « front seven » exceptionnel, les hommes de Kyle Shanahan vont tenter de mettre la pression sur Lamar Jackson. L’idée étant de le garder dans la poche tout en réduisant son temps pour lancer. Avec Arik Armstead (10 sacks), Nick Bosa (8 sacks), Dee Ford (6,5 sacks) ou encore DeForest Buckner (5 sacks) et Fred Warner (3 sacks), les Californiens ont les armes. D’un autre côté, le lanceur de Baltimore semble inarrêtable. Cette saison on a pensé que Seattle, Los Angeles, Houston ou New England seraient des défenses à même de stopper le phénomène. Toutes ont échoué. C’est au tour des 49ers de tenter leur chance. Ce match est en tout cas le remake du Super Bowl 47 et potentiellement la répétition générale du Super Bowl 57.

Le duel : Stephon Gilmore vs. DeAndre Hopkins

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Houston Texans (7-4) – New England Patriots (10-1)

Si vous aimez les cornerbacks et leurs actions, on ne peut que vous conseiller de regarder la performance de Stephon Gilmore face à Amari Cooper la semaine dernière. Une masterclass. Le Patriot est en course pour remporter le titre de meilleur défenseur de l’année. Mais on le sait, pour avoir cette récompense en tant qu’arrière défensif, il lui faudra (au moins) garder ce niveau de performance et y ajouter quelques coups d’éclat. Ça tombe bien, New England se déplace à Houston pour le Sunday Night Football. L’occasion d’éteindre de nouveau l’un des meilleurs receveurs de la ligue : DeAndre Hopkins. Le numéro 10 texan sort d’une performance majuscule avec deux touchdowns jeudi dernier et reste la cible préférée de Deshaun Watson.

Si Gilmore arrive à le garder silencieux, les visiteurs auront fait un grand pas vers la victoire. Comme la semaine dernière face à Dallas. Dans le cas contraire, cette défense d’ordinaire si bonne face à la passe pourrait avoir des soucis aériens pour la première fois de la saison. En tout cas, une victoire, combinée à une défaite d’Oakland ou de Pittsburgh, offrirait l’assurance aux Patriots d’aller en playoffs. Les Texans eux espèrent battre les champions en titre pour la deuxième fois de leur histoire (1-8, l’unique victoire datant du 3 janvier 2010). Bill O’Brien n’a d’ailleurs jamais battu son ancien patron, Bill Belichick (4-0).

La stat : 14-42

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (2-9) – Philadelphia Eagles (5-6)

14-42, voilà le bilan actuel des équipes que les Eagles vont affronter en cette fin de saison. Pour l’instant, ils sont sous les 50%. Pourtant, ils ne sont pas éliminés de la course en playoffs pour autant. D’abord, parce que Dallas, leader de la NFC Est, a encore perdu et se retrouvent à 6-6. Une victoire des Eagles et les voilà de nouveau à égalité en tête de cette division. Surtout, les hommes de Doug Pederson ne sont pas éliminés, car leur calendrier est le plus facile de la NFL en cette fin de saison (@Miami, vs. Giants, @Redskins, vs. Dallas et @Giants). Un enchaînement à leur portée qui laisse la chance aux Eagles de voir la post-saison. Pour cela, il faudra tout même remporter tous ces matchs. À commencer par Miami. Les Floridiens possèdent l’une des plus mauvaises défenses de la ligue, notamment aux nombres de  yards autorisés (400,9/rencontre, 30e) et aux points encaissés (31,5/match, 32e). C’est donc le moment pour Carson Wentz et son attaque de lever quelques doutes et prendre de la confiance pour la suite.

Le joueur : Kirk Cousins

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Seattle Seahawks (9-2) – Minnesota Vikings (8-3)

Dans ce match entre Seattle et Minnesota, le meilleur quarterback se trouve certainement du côté des Seahawks. Russell Wilson est en effet l’un des candidats pour le titre de MVP. Mais, sans faire trop de bruit, Kirk Cousins est en train de livrer l’une des meilleures saisons de sa carrière. Dans le sillage d’un Dalvin Cook qui engrange les yards au sol, le lanceur des Vikings possède la meilleure évaluation de la ligue (114,8), justement devant Wilson. Cette saison, il a lancé 2 756 yards, pour 21 TDs et seulement 3 INTs. Des statistiques qui permettent désormais à la franchise de Minneapolis d’être quasi assurée d’aller en playoffs. Mais les Vikings visent plus, ils veulent désormais la tête de la NFC Nord. Ils sont à égalité avec Green Bay. Lundi soir, ils se déplaceront à Seattle pour affronter une équipe qui elle non plus n’a pas abandonné l’idée de remporter sa division. Les Seahawks sont à un match derrière les 49ers et espèrent ne pas faire de faux pas jusqu’à la semaine 17, quand ils accueilleront San Francisco pour le dernier match de la saison régulière.

L’entraîneur : Doug Marrone

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (4-7) – Tampa Bay Buccaneers (4-7)

Doug Marrone vit-il ses dernières heures en Floride ? La question est légitime quand on voit ce que produisent les Jaguars. Depuis qu’il a repris les rênes de la franchise, au milieu de la saison 2016, le technicien a amené l’équipe a une finale de conférence, mais son bilan global est plus que moyen (16 victoires pour 18 défaites). Cette saison, il n’a pas été aidé par la blessure de Nick Foles, mais c’est surtout la défense qui inquiète. Considérée comme l’une des meilleures escouades de la ligue il y a encore quelques années, la défense des Jaguars n’est plus que l’ombre d’elle-même (364,5 yards encaissés par match, 18e et 24 points encaissés par rencontre, 22e). L’équipe va devoir prouver que cette mauvaise passe n’est que temporaire et qu’elle peut remonter la pente si elle veut sauver la tête de son entraîneur. Dimanche, Jacksonville accueille une autre franchise de Floride : Tampa Bay. L’attaque des Buccaneers carbure bien (28,4 points/match, 3e). Ce sera donc un bon défi pour Doug Marrone et les siens. Malheureusement, l’escouade va probablement devoir se passer de Ronnie Harrison et Myles Jack. Deux joueurs qui auraient fait du bien de ce côté du terrain.

Les autres duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (6-5) – Tennessee Titans (6-5)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Pittsburgh Steelers (6-5) – Cleveland Browns (5-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Rams (6-5) – Arizona Cardinals (3-7-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (3-8) – Los Angeles Chargers (4-7)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Kansas City Chiefs (7-4) – Oakland Raiders (6-5)

Beaucoup de duel de division au programme de cette semaine 13. Après leur défaite face aux Texans jeudi dernier, les Colts affrontent un autre adversaire de l’AFC Sud : Tennessee. Indianapolis n’a plus le droit à l’erreur si la franchise veut encore croire aux playoffs, mais face à elle, les Titans ont ravivé leurs espoirs de se qualifier pour la post-saison dans le sillage d’une attaque retrouvée grâce à Ryan Tannehill et Derrick Henry. Dans le même temps, les Steelers veulent se venger de leur défaite face à Cleveland il y a deux semaines. Ils auront un nouveau quarterback, mais espèrent surtout tuer dans l’œuf la remontée que les Browns ont entrepris depuis 3 matchs.

Plus tard dans la soirée, l’AFC Ouest sera à l’honneur avec les quatre équipes de la division. Si Broncos et Chargers ne jouent plus grand-chose, la rencontre entre Oakland et Kansas City est pleine d’enjeux. En l’emportant à domicile, les Chiefs s’assureraient presque la tête de la division et donc une qualification en playoffs. Dans le cas contraire, les Raiders reviendraient à égalité et les deux franchises entameraient un duel à distance jusqu’à la fin de saison. Enfin, les Rams entament à domicile une période de quatre oppositions face à des équipes de la NFC Ouest sur leur 5 derniers matchs. Les premiers à se présenter face à eux seront les Cardinals. Les chances d’aller en playoffs sont de plus en plus faibles pour Los Angeles, mais les finalistes de la saison dernière veulent bien terminer l’année 2019.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (0-11) – New York Jets (4-7)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (5-6) – Washington Redskins (2-9)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (2-9) – Green Bay Packers (8-3)

Très bons la semaine dernière face à Oakland, les Jets espèrent continuer sur leur lancée en se déplaçant dans l’Ohio. Là-bas, ils affrontent une franchise qui n’a pas gagné un match et qui est l’adversaire parfait pour continuer de donner de la confiance à Sam Darnold et l’attaque de New York. En parlant de quarterback, les Bengals ont de nouveau décidé de changer leur lanceur titulaire. Andy Dalton revient donc aux affaires.

Dans les autres matchs de 19h, les Panthers, qui ont probablement dit à la post-saison en laissant filer le match face aux Saints la semaine dernière, veulent tout de même bien finir leur saison. Ils reçoivent dimanche une équipe de Washington qui sort de l’une de ses rares victoires. Enfin, leaders ex æquo de la NFC Nord avec Minnesota, les Packers veulent mettre la pression sur les Vikings qui joueront le lendemain en s’imposant à New York. Malgré une contre-performance la semaine dernière, battre les Giants ne devrait pas être trop difficile pour Aaron Rodgers et ses coéquipiers.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (6-5) – Tennessee Titans (6-5)
Cincinnati Bengals (0-11) – New York Jets (4-7)
Carolina Panthers (5-6) – Washington Redskins (2-9)
Baltimore Ravens (9-2) – San Francisco 49ers (10-1)
Jacksonville Jaguars (4-7) – Tampa Bay Buccaneers (4-7)
Pittsburgh Steelers (6-5) – Cleveland Browns (5-6)
New York Giants (2-9) – Green Bay Packers (8-3)
Miami Dolphins (2-9) – Philadelphia Eagles (5-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Rams (6-5) – Arizona Cardinals (3-7-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (3-8) – Los Angeles Chargers (4-7)
Kansas City Chiefs (7-4) – Oakland Raiders (6-5)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Houston Texans (7-4) – New England Patriots (10-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Seattle Seahawks (9-2) – Minnesota Vikings (8-3)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR