Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Carolina Panthers New Orleans Saints Résumés

Saints – Panthers (34-31) : les Saints peuvent allumer un cierge

New Orleans a connu deux entames de mi-temps foudroyantes, mais a laissé fondre son avantage à chaque fois. Un relâchement qui aurait pu être fatal sans la maladresse du kicker adverse.

New Orleans Saints (9-2) – Carolina Panthers (5-6) : 34-31

L’opposition de styles dans ce duel de NFC Sud a rendu son verdict dans les toutes dernières secondes d’une partie bien accrochée. Les hommes de Sean Payton sont sortis victorieux mais peuvent remercier Dieu pour cela. Ou plus simplement Joey Slye, qui a tué les derniers espoirs de son équipe d’accrocher un place en playoffs. Avec deux transformations ratées et le field goal décisif  à deux minutes du terme avec un score de parité, le kicker  a littéralement crucifié les Panthers. Ils avaient pourtant mis tous les ingrédients pour réussir le hold-up de la soirée.

Plus en contrôle, les visiteurs ont décidé de manger l’horloge pour laisser au maximum Drew Brees sur la touche. Les Saints étant la troisième meilleure défense contre la course, Christian McCaffrey (22 courses, 64 yards, 1 touchdown + 9 réceptions, 69 yards, 1 touchdown) a été alimenté par de petites passes entre le premier et le second rideau défensif. Ce plan de jeu a fonctionné, mais n’a duré qu’un quart-temps (le second), avant que le quarterback quadragénaire ne reprenne la main sur le match. Auteur de bonnes entames de mi-temps avec deux touchdowns à chaque fois, les Saints ont creusé l’écart avec un style plus direct et une exécution parfaite du système. Indisciplinés, ils ont ensuite mal géré la fin de chaque période pour laisser Carolina revenir. Et cela aurait pu leur couter cher.

Chacun son quart-temps

Tout réussi pour les locaux dès le coup d’envoi. Une entame qui a donné le ton d’un premier quart-temps qu’ils ont largement dominé. Offensivement, le plan de jeu est très équilibré ; Drew Brees (30/39, 311 yards, 3 touchdowns, 1 interceptio) distribuant une part du gâteau à toutes ces cibles. Résultat : 2 touchdowns en 3 possessions. Latavius Murray (7 courses, 64 yards, 1 touchdown) au sol et Tre’Quan Smith (1 réception, 13 yards, 1 touchdown) dans les airs se chargeant d’alimenter le tableau d’affichage. Ce second touchdown est bien amené par les équipes spéciales. Sur un dégagement, deux joueurs de Carolina se télescopent et touchent  le ballon en premier. Les Saints récupèrent la possession sur les 27 yards adverses et concluent victorieusement quelques actions plus tard. Seule ombre au tableau dans ses débuts idylliques, la sortie sur blessure du tackle gauche Terron Armstead. Pas le temps de gamberger pour les coéquipiers de Kyle Allen (23/36, 256 yards, 3 touchdowns). Sur la série suivante, le quarterback fait revenir son équipe en 4 actions, dont la longue passe de touchdown de 51 yards pour DJ Moore (6 réceptions, 126 yards, 2 touchdowns). Le receveur se rattrape ainsi de son erreur sur le punt précèdent (14-6). Plus que 8 points de retard pour les visiteurs, la tentative de transformation à un point étant ratée. Mais un drive qui a eu le mérite de lancer les Panthers dans la rencontre.

Après un départ canon, les attaques ralentissent la cadence, bien stoppées par des escouades défensives devenues agressives. Les kickers prennent le relais et rajoutent un field goal de part et d’autre. Carolina reprend peu à peu le fil du match et revient au niveau de la possession. Un second quart-temps qu’ils concluent victorieusement tout en contrôle pour revenir à deux points juste avant la sirène. Un superbe drive de plus de 6 minutes et 68 yards dont Christian McCaffrey a été la principale cible. Les Saints étant la 3ème meilleure défense contre la course, Norv Turner a décidé d’alimenter son polyvalent running back au moyen de passes courtes, dont la dernière lui a permis d’inscrire son touchdown. Un touchdown qui n’aurait pas dû arriver sans les 15 yards de pénalité accordés sur 3ème tentative et 16 yards à parcourir tôt dans cette série. Cameron Jordan bousculant inutilement Kyle Allen après un sack concédé qui aurait permis aux Saints de récupérer la possession. Les deux équipes regagnent les vestiaires après 30 minutes de bon football où chacun a eu son quart-temps.

Les Panthers reviennent petit à petit

Une pause qui a eu le mérite de remettre les locaux en ordre de marche. Un stop et Drew Brees peut enfin revenir sur le terrain. 6 actions et 62 yards plus tard, il trouve Jared Cook (6 réceptions, 99 yards, 1 touchdown) pour sa deuxième offrande de la soirée (24-15). Suivie de la troisième avec une passe pour Michael Thomas (10 réceptions, 101 yards, 1 touchdown) , enfin récompensé après encore une solide prestation (31-18). Comme en début de match, New Orleans marque sur ses premières séries pour creuser l’écart.

Et comme en début de match, Carolina a du mal à conclure et doit attendre la toute fin du 3ème quart-temps pour sortir la tête de l’eau. Toujours avec l’incontournable McCaffrey à la finition. Au sol cette fois-ci, mais encore avec un loupé sur la transformation. Avant cela, ils n’avaient pu rajouter qu’un nouveau fied goal. Mais à l’image de la première mi-temps, les locaux aiment se faire peur et leurs erreurs laissent leurs adversaires dans la partie. Tre Boston intercepte Brees sur la ligne médiane et redonne le ballon à son équipe, qui en fera bon usage. Non sans un soupçon réussite. Une interférence de passe place le cuir sur la ligne des 1 yards, et Kyle Allen doit s’y reprendre à quatre fois pour égaliser, avec DJ Moore à la conclusion. 31 partout, 10 minutes à jouer, et cette fois les Panthers sont en position de force. Peu en réussite jusque-là, Alvin Kamara (11 courses, 54 yards + 9 réceptions, 48 yards) ne parvient pas à parcourir le yard manquant sur quatrième tentative et rend la possession sur ses 43 yards. Une nouvelle avancée qui échoue en zone rouge. Joey Slye entre en jeu à deux minutes de la fin pour permettre à son équipe de prendre les devants pour la première fois de la soirée. Mais son coup de pied à seulement 28 yards des poteaux passe à droite, et redonne une ultime possession à Brees & compagnie. Une remontée rapide et Will Lutz rentre en scène. Le kicker ne tremble pas et rentre son field goal à 3 secondes de la fin pour offrir une victoire importante à son équipe dans l’optique des playoffs.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
20 Sep à 19:00CHI1.35pariez2.85NYG
20 Sep à 19:00DAL1.4pariez2.65ATL
20 Sep à 19:00GB1.32pariez3DET
20 Sep à 19:00IND1.5pariez2.35MIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu