Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type

L’équipe type de la semaine 12 : Chris Godwin en patron, Khalil Mack de retour

Lamar Jackson, encore lui, garde sa place dans l’équipe type pour une semaine de plus. La passe de deux pour Matt Judon

Attaque

Quarterback : Lamar Jackson, Baltimore Ravens (15/20, 169 yards, 5 touchdowns, 8 courses, 95 yards)
Cela devient répétitif, mais comment donner cette place à quelqu’un d’autre ? Pour les fans de NCAA, ils ont l’habitude de voir le quarterback titulaire d’une des meilleures équipes du pays ne pas jouer une partie du match, mais en NFL c’est plutôt rare. C’est pourtant ce qu’à fait Lamar Jackson après avoir marché sur les Rams

Running back : Derrick Henry, Tennessee Titans (19 courses, 159 yards, 2 touchdowns)
Jouer les Jaguars à domicile, c’est quelque chose que Derrick Henry semble apprécier. Ou alors peut-être déteste-t-il profondément ses rivaux de divisions ? En tout cas, le running back des Titans a encore marché sur un run stop de Jacksonville qui n’était déjà pas terrible jusque-là. Son fumble est presque anecdotique tant il a dominé la rencontre même s’il faudra éviter d’en faire face à de meilleures équipes.

Receveur n°1 : Chris Godwin, Tampa Bay Buccaneers (7 réceptions, 184 yards, 2 touchdowns)
Face aux Falcons, Chris Godwin a fait sa meilleure imitation de Julio Jones et cela plutôt bien marché puisque Tampa a battu Atlanta alors que les Falcons sortaient de deux très bonnes semaines. Décidément, la NFC Sud ressemble plus à une loterie qu’à une des conférences ayant le plus de talents en son sein.

Receveur n°2 : Jarvis Landry, Cleveland Browns (10 réceptions, 148 yards, 2 touchdowns)
Les Browns commencent à se trouver en attaque. Les fans des Browns en attendent certainement un peu plus d’Odell Beckham Jr., mais en attendant, c’est Jarvis Landry qui fait le job. Le receveur de Cleveland à su trouver les espaces dans la défense de son ancienne équipe des Dolphins, notamment à deux reprises dans la end zone.

Receveur n°3 : Michael Thomas, New Orleans Saints (10 réceptions, 101 yards, 1 touchdown)
Cela fait plusieurs semaines de suite que Michael Thomas manque d’un rien le cut pour être dans l’équipe type, mais il faut rendre à Michael Thomas ce qui appartient à Michael Thomas. Qu’on aime les Saints où non, il est dans le top 5 des receveurs de la ligue, peut-être mieux. Semaine après semaine, il réussit des actions décisives et cela a encore été le cas dans un match à couteaux tirés face aux Panthers.

Tight end n°1 : George Kittle, San Francisco 49ers (6 réceptions, 129 yards, 1 touchdown)
Un os cassé dans la cheville il y a deux semaines ? George Kittle n’en a que faire, il préfère se défouler sur les defensive backs des Packers. Ah, et l’évaluation de Jimmy Garoppolo lorsqu’il a ciblé Kittle ? 158,3

Ligne offensive : Baltimore Ravens
Ni Lamar Jackson, ni Mark Ingram n’ont besoin de gros trous pour avancer le ballon à la course. C’est pourtant ce que leur a offert leur ligne offensive lors du Monday Night Football. De plus, Aaron Donald a été inexistant et peu de lignes offensives peuvent en dire autant.

Défense

Interior defensive lineman : Cameron Heyward, Pittsburgh Steelers (6 plaquages dont 1 sack)
Face à Cincinnati, Heyward était constamment dans le backfield offensif adverse. Dominant sur le run stop, il a également été performant sur le pass rush avec un total de cinq pressions dont un sack sur Ryan Finley. Les années passent et Cameron Heyward ne faiblit pas du côté de Pittsburgh.

Interior defensive lineman : Sheldon Richardson, Cleveland Browns (6 plaquages dont 1 sack, 1 fumble forcé)
Dans une victoire convaincante des Browns, certes face à une équipe de Miami bien moins talentueuse, Sheldon Richardson a été dominant à l’intérieur de la ligne défensive. Il a su très bien palier l’absence de Myles Garrett avec 2 sacks et 1 fumble forcé sur le pass rush.

Edge : Khalil Mack, Chicago Bears (3 plaquages dont 1 sack, 1 fumble forcé)
Khalil Mack est toujours l’un des meilleurs défenseurs de la ligue et l’a encore montré face aux Giants. Simplement, il est assez difficile de performer semaine après semaine lorsque l’attaque n’avance pas et que la défense passe autant de temps sur le terrain.

Edge : Matthew Judon, Baltimore Ravens (2 plaquages dont 1 sack, 1 fumble forcé)
Le speed rush. C’est ce qui rend Matt Judon si difficile à bloquer. La ligne offensive des Rams s’en est rapidement aperçue lundi soir et Jared Goff n’a pas semblé très à l’aise sous la pression de l’ancien joueur des Grand Valley State Lakers.

Linebacker n°1 : Zach Cunningham, Houston Texans (16 plaquages)
16 plaquages pour une défense qui ne prend que 17 points, c’est plus que respectable pour le linebacker des Texans qui a su couvrir le terrain à merveille lors du Thursday Night Football. Cunningham a aidé son équipe à remporter une victoire cruciale dans la course à l’AFC Sud.

Linebacker n°2 : Fred Warner, San Francisco 49ers (1 plaquages dont 1 sack, 1 fumble forcé)
Très grosse performance du jeune linebacker des 49ers face aux Packers. Intraitable en couverture, Warner semblait lire le jeu mieux que quiconque et toujours être proche d’où le ballon allait. Il a également eu un impact sur le blitz avec 3 pressions sur Aaron Rodgers.

Linebacker n°3 : Jayon Brown, Tennessee Titans (15 plaquages)
Quelle production pour le linebacker des Titans face à Jacksonville ! Brown n’a pratiquement donné aucune chance aux Jaguars de faire avancer leur attaque avec ses 15 plaquages. Toujours bien placé, il a été l’un des tous meilleurs joueur de la ligue en semaine 12.

Cornerback n°1 : Desmond Trufant, Atlanta Falcons (3 plaquages, 2 passes déviées, 1 interception)
Intercepter Jameis Winston ne doit plus vraiment être un fait d’arme très respecté en NFL, mais réussir une interception en couvrant Mike Evans en une autre histoire. De plus, le cornerback d’Atlanta a été excellent en couverture tout au long du match. Il n’a autorisé qu’une réception pour 8 yards face à Tampa

Cornerback n°2 : Adoree’ Jackson, Tennessee Titans (12 plaquages, 1 passe déviée)
À l’image de son coéquipier Jayon Brown, Adoree’ Jackson a été dominant en semaine 12 face à Jacksonville. Ciblé à 7 reprises, le cornerback des Titans n’a autorisé que 30 yards au total et a été très performant sur le run stop, ce qui en soi est assez rare pour un cornerback.

Free safety : Jimmie Ward, San Francisco 49ers (6 plaquages, 2 passes déviées
Impeccable en couverture avec seulement deux réceptions autorisées pour un total de trois yards, Jimmie Ward s’est particulièrement illustré avec ses deux passées déviées, dont sur un plongeon spectaculaire une sur une troisième tentative destinée à Devante Adams.


Strong safety : Eric Reid, Carolina Panthers (15 plaquages)
Énorme face à la course, Eric Reid a garder les Panthers dans le match jusqu’au bout face à New Orleans. Le safety des Panthers à su presque à chaque fois trouver le bon gap face à l’attaque au sol des Saints et permis aux siens de limiter Alvin Kamara à 54 yards au sol.

Équipes spéciales

Kicker : Dustin Hopkins, Washington Redskins (4/4 aux field goals, 1/1 à l’extra point)
Le kicker des Redskins a réussi toutes ses tentatives de field goal en semaine 12 et il a notamment offert la victoire à son équipe à quelques secondes de la fin du match, la première de la carrière de Dwayne Haskins en tant que titulaire.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une