Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 14 : Alabama coiffé au poteau …

Bo Nix et Auburn ont joué un bien vilain tour à leur voisin Alabama …

Le match de la semaine

Auburn (15) – Alabama (5) : 48-45

3e et Goal pour Alabama dans les 10 yards d’Auburn. A deux minutes du terme de cette partie, la tension est palpable dans le Jordan-Hare Stadium. Malgré leur avantage de trois points, les Tigers peuvent tout perdre face à l’incroyable force offensive du Tide. Au snap, Mac Jones (26/39, 335 yards, 4 TD, 2 INT) tente de trouver un receveur plein centre … mais est contré par le defensive tackle Derrick Brown. C’est donc sur field goal que ‘Bama tentera de refaire son retard. Le kicker Joseph Bulovas s’élance sur 30 yards. Mais voit son ballon s’écraser et rebondir sur le poteau gauche. La marée bleue exulte en tribune. Auburn tient son upset. Dans un match encore une fois délirant.

Rien qu’en première période, 58 points seront inscrits. Avec pas moins de cinq changements de leader. Quand Najee Harris (146 yards, TD) allume la mèche au sol, pour donner l’avantage aux siens (7-10), Auburn réagit et punit Mac Jones, avec un pick-6 de Smoke Monday (17-10). Pas le temps de cogiter pour les visiteurs, portés par un Jayden Waddle (230 yards cumulés, 4 TD) monumental ! Le numéro 17 marque sur le retour de coup de pied qui suit, puis inscrira un nouveau touchdown tout en vitesse sur 58 yards avant la pause. Dans le doute, les Tigers peuvent compter sur leur solide kicker Anders Carlson pour ne compter que quatre points de retard à la pause (27-31).

Derrière, tout s’accélère. Certes, Auburn recolle un peu plus sur field goal. Mais le Crimson Tide frappe de nouveau aux portes de l’en-but adverse. Problème : Mac Jones n’est pas toujours inspiré ce soir. Sa passe latérale vers Najee Harris est chipée par le linebacker Zacoby McClain pour un touchdown de 100 yards et un tableau d’affichage de nouveau en faveur des locaux (37-31).

A en perdre son casque …

La défense de Gus Malzahn peut créer des turnovers, mais elle reste en extrême difficulté face à une telle armada offensive. Jaylen Waddle s’en va inscrire deux touchdowns spectaculaires pour permettre à Alabama de prendre les commandes (40-45), le tout à treize minutes du terme. Mais côté Auburn, Bo Nix (217 yards cumulés, 2 TD) est costaud. Déjà auteur d’un drive fantastique en première mi-temps, ayant conduit à un catch à une main de Williams et une réception en coin d’en-but de Sal Cannella, le freshman remet ça. Deux courses pour obtenir le first down et une passe complétée pour Seth Williams, c’est ce qui lui faut pour atteindre la zone rouge d’Alabama. Cherchant à surprendre Nick Saban avec des jeux spéciaux, les Tigers envoient le coureur Shaun Shivers sur un tracé Jet Sweep. Tombant nez à nez avec Xavier McKinney, le Tiger percute son adversaire, fait valdinguer son casque, et laisse l’enceinte des félins exulter. La connexion Nix-Williams est de nouveau fatale pour la conversion à deux points (48-45).

Alabama aura bien une dernière opportunité d’y croire. Avant le field goal raté de Bulovas. Après avoir encaissé 46 points contre LSU, le Crimson Tide laisse filer 48 points, le plus grand total jamais concédé par Nick Saban depuis son arrivée à Tuscaloosa. Avec cette défaite, le vice-champion 2018 devrait rater sa toute première campagne de playoffs et jouer à la place un bowl majeur. Un objectif que peut aussi viser Auburn, malgré ses trois défaites au compteur. Mais pour les Tigers, au vu du scénario et la finalié, l’essentiel était ailleurs …

Autres principaux résultats

La semaine a d’ailleurs été animée dans la SEC. Pas forcément pour LSU (2) et Georgia (4) qui, une semaine avant leur confrontation en finale de conférence, se sont baladés, respectivement contre Texas A&M (50-7) et à Georgia Tech (7-52). Florida (10) reste en course pour un bowl majeur, après avoir disposé de Florida State, au Swamp (40-17). Dans les autres rencontres, on notera le succès de Missouri à Arkansas, mais le limogeage du head coach des Tigers, Barry Odom, après une fiche de 25-25 en 4 saisons.

Dans la Big Ten, Ohio State (1) a tenu son rang en malmenant Michigan (13) à Ann Arbor. Portés par un J.K. Dobbins des très grands jours (211 yards, 4 TD au sol), les Buckeyes l’emportent 56 à 27 et seront les grandissimes favoris de la finale de conférence. Une finale où ils retrouveront Wisconsin (12). Les Badgers ont fait joué leur expérience des rendez-vous importants en renversant le match à Minnesota (8) et en s’imposant de manière convaincante (17-38). A noter le succès facile de Penn State, à la maison, contre Rutgers (27-6) dans l’optique d’un bowl important.

Dans la Pac-12, Utah (6) devait battre Colorado pour assurer son titre de division. C’est chose faite, grâce à un succès à l’usure (45-15). Message envoyé à Oregon (14), qui a dû s’employer un peu plus pour venir à bout du voisin Oregon State (24-10) avec 174 yards et un touchdown pour Justin Herbert.

Dans l’ACC, Clemson (3) est resté invaincu après sa balade à South Carolina (3-38) et connaît son adversaire de la finale. Il s’agira de Virginia, qui a pris le dessus sur Virginia Tech, vendredi, dans une fin de match haletante (39-30). Le touchdown de la libération a été inscrit par le lineman défensif Eli Hanback sur un fumble adverse.

Dans la Big 12, les finalistes n’ont pas craqué. Oklahoma (7) a quitté Stillwater en vainqueur après avoir tombé Oklahoma State (21), 34 à 16. Victoire encore plus simple pour Baylor (9) du côté de Kansas (6-61).

Memphis (18) a bien validé son ticket pour la finale AAC en dominant Cincinnati (19), 34 à 24. En finale, ils retrouveront d’ailleurs … les Bearcats, à domicile. Boise State (20) l’emporte à Colorado State (24-31) pour conserver ses chances de bowl majeur. Des chances qui existent également pour Notre Dame (16) après une probante deuxième mi-temps à Stanford (24-45). Appalachian State (25) peut toujours y croire après son joli résultat à Troy (13-48).

Déjà éligible pour un bowl, Buffalo a fini correctement sa saison régulière 2019, en venant à bout de Bowling Green (49-7) avec encore 298 yards et 6 touchdowns dans l’escarcelle du running back Jarret Patterson.

Dans la MAC, toujours, Western Michigan pourra nourrir des regrets après s’être incliné à Northern Illinois, jeudi. En conséquence, c’est Central Michigan qui rafle une place en finale de conférence après la déculottée infligée à Toledo (49-7). Ils retrouveront la semaine prochaine Miami (OH).

Enfin, les deux finalistes restaient à déterminer dans la conférence USA. Et la finale opposera bien les deux derniers lauréats. UAB a assuré sa place en s’imposant à North Texas (21-26) et fera face à Florida Atlantic le week-end prochain. Les hommes de Lane Kiffin ont aussi assuré le coup en triomphant de Southern Miss (34-17).

Actions de la semaine

Ce n’est pas l’action la plus spectaculaire de la semaine, mais c’est assurément l’une des plus marquantes ! Lors du Egg Bowl, disputé entre Mississippi State et Ole Miss, le receveur des Rebels Elijah Moore inscrit un touchdown à la dernière seconde pour ramener son équipe à un point. Dans l’euphorie, le joueur fait mine d’uriner et reçoit une pénalité de 15 yards. Le kicker manquera la transformation, offrant la victoire – et une qualification en bowl – au grand rival.

Choisir une action clé relève d’une véritable mission lors du Auburn-Alabama. Mais ce pick-6 de Zacoby McClain a clairement changé la physionomie du match pour les Tigers.

Dans un match à rebondissement, entre Purdue et Indiana, le receveur des Boilermakers David Bell a tout fait pour remettre son équipe dans le coup. A commencer par ce catch spectaculaire sur une passe profonde.

A ne pas manquer en semaine 15

C’est l’heure des finales de conférence sur les différents territoires du pays, avec en point d’orgue les playoffs. Dans la finale SEC, LSU (2) et Georgia (4) joueront le plus gros du côté d’Atlanta. A Indianapolis, Ohio State (1) devra rester convaincant contre Wisconsin (12) pour garder son top spot national, et Clemson (3) devra éviter le piège Virginia en finale ACC, à Charlotte. On notera également le remake de la Big 12, à Arlington, entre Oklahoma (7) et Baylor (9) ou encore le match capital joué par Utah (6) contre Oregon (14) dans la finale Pac-12, à Santa Clara. Enfin, Memphis (18) et Cincinnati (19) se joueront a priori une place en bowl majeur, lors de la finale AAC. Une place que Boise State (20) pourrait éventuellement chiper, à l’occasion de la finale Mountain West, contre Hawaii.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR