Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Kansas City Chiefs New England Patriots Résumés

Patriots – Chiefs (16-23) : New England chute encore

Les Chiefs sortent vainqueurs d’un match étrange, et se qualifient en playoffs.

New England Patriots (10-3) – Kansas City Chiefs (9-4) : 16-23

Les Patriots sont-ils en crise ? Pas forcément. Mais il se passe des choses inhabituelles en nouvelle Angleterre. Pour la deuxième semaine d’affilées, les joueurs de Bill Belichick ont été battus. C’est la première défaite à domicile depuis la semaine 4 de la saison 2017, et certains supporters de la franchise ont même hué leurs joueurs à la mi-temps.

Si la réaction ést evidemment exagérée, elle cache une part de vérité : les Patriots n’ont pas paru aussi friables depuis très longtemps. Et une fois n’est pas coutume, la défense n’est pas irréprochable, alors que l’attaque continue d’être totalement apathique. Le sursaut d’orgueil en deuxième mi-temps n’a pas suffi, et les Patriots ont également dû faire avec un arbitrage très contestable dans des moments clés.

Les Chiefs ont eux fait un match sérieux, la défense réussissant à limiter l’attaque de Tom Brady (19/36, 169 yards, 1 TD et 1 int), et l’attaque étant suffisament efficace pour se mettre à l’abri dès la mi-temps. Mais cette avance a bien failli ne pas être suffisante, tant les Patriots sont passés près de réussir un comeback sensationnel.

Les Chiefs sont qualifiés en playoffs, alors que les Patriots doivent attendre une semaine de plus pour officielement valider leur ticket.

Le début idéal pour les Patriots

Si les fans des Patriots avaient dû imaginer un début de match parfait, il aurait sûrement ressemblé à ça. New England va prendre les devants dans ce match sur un premier drive express, avec cinq jeux pour 44 yards (et une interférence de passe), conclut par un magnifique enchaînement sur le touchdown de Julian Edelman (95 yards, 1 TD). (7-0)

Si Brady a bien commencé son match, ce n’est pas le cas de Patrick Mahomes (26/40, 283 yards, 1 TD et 1 int). Incapable de compléter ses quatre premières passes, il va concéder une interception sur une passe moyenne, bien lue par J.C. Jackson qui permet à son équipe de récupérer le ballon en position avantageuse. Alors que les Patriots semblent alors avoir le contrôle du match, tout va changer rapidement.

Les Chiefs se rebellent

Les joueurs de Kansas City vont d’abord réduire le score après un drive de 63 yards durant lequel Mahomes a mené son équipe malgré des douleurs à la main suite à un contact. (7-3)

Mais c’est sur équipe spéciale que les Chiefs vont vraiment revenir dans la partie, après un field goal contré des Patriots qui auraient pu prendre 7 points d’avance. Les Chiefs vont alors enchaîner les actions décisives pour prendre les devants : first down sur un holding des Patriots, puis passe de 21 yards de Mahomes pour Tyreek Hill sur un 3&19, puis touchdown en réception de Mecole Hardman pour 48 yards sur un 2&25. (7-10)

La défense des Patriots, pourtant réputée, semble avoir perdu sa capacité de dissuasion sur le jeu aérien, et les Chiefs en profitent. C’est la première fois depuis la semaine 6 de 2018 que les Patriots sont menés sur leur terrain. C’était à l’époque contre les … Kansas City Chiefs.

Et le cauchemar de Tom Brady ne va pas s’arrêter là. Sur l’action suivante il est intercepté par Bashaud Breeland qui permet à son équipe de récupérer le ballon sur les 35 de New England. Et les Chiefs ne vont pas laisser passer leur chance avec un Travis Kelce (70 yards, 1 TD) décisif, auteur d’une réception de 20 yards et d’une course sur read-ption pour le touchdown en troisième tentative. (7-17)

En moins de cinq minutes, les hommes d’Andy Reid on fait la différence.

Le pari perdu de Bill Belichick

Alors que les Patriots doivent recoller au score rapidement, ils remontent une grande partie du terrain dès le drive suivant. Alors qu’ils se retrouvent en 4&7 en position très favorable pour un field goal, Bill Belichick décide de prendre le risque de tenter cette quatrième tentative. Malheureusement pour lui la ligne offensive se fissure et Brady ne peut trouver Edelman, pourtant seul sur l’action.

L’attaque des Patriots dysfonctionnent, et la défense se montre étonnamment indisciplinée sur cette première mi-temps. Et c’est logiquement que les Chiefs vont rajouter 3 points pour clore ce premier acte à sens unique, durant lequel les Chiefs ont marqué 20 points d’affilés.

L’équipe spéciale des Patriots relancent le match

Si les Chiefs commencent la deuxième mi-temps à l’image de la première, avec un drive de 11 jeux pour 64 yards et 6 minutes, ils ne réussissent pas à concrétiser et doivent se contenter d’un field goal (7-23)

C’est alors que New England va enfin revenir dans ce match grâce à sa plus grande force en 2019 : l’équipe spéciale. Cette dernière va bloquer un punt, sur lequel les Pats vont capitaliser avec un touchdown à la course de Brandon Bolden. La conversion à deux points est ensuite loupée, laissant la franchise à 10 longueurs des Chiefs. (13-23)

Et comme un symbole, ce drive marque un tournant dans ce match. Car seulement quelques minutes après c’est la défense des Patriots qui va suivre l’exemple de l’équipe spéciale, en récupérant un ballon suite à un fumble de Travis Kelce. Comme trop souvent, les arbitres ont sifflé très tôt et on priver les Patriots d’un gain de terrain important, voir même d’un touchdown.

Et sur les actions suivantes c’est l’attaque qui reprend vie, profitant de la maladresse de la défense de Kansas City. Malheureusement les Patriots ne vont pas être aidé par les arbitres, ces derniers refusant un touchdown tout à fait valable de N’Keal Harry. Et suite à un nouveau sack concédé par Brady, les Pats se contentent de 3 points. (16-23)

La folle remontée

Alors qu’il n’y a plus qu’un touchdown d’écart, la peur a changé de camp. Et lorsque les Patriots récupèrent la balle avec cinq minutes à jouer, la possibilité d’une remontée fantastique commence à prendre forme. Et comme les Patriots ont retrouvé l’audace, cela se voit sur les appels de jeux. James White se transforme en quarterback pour Jakobi Meyers et les coéquipiers de Tom Brady sont aux portes de la zone rouge.

Encore plus incroyable, Tom Brady réussi à convertir une quatrième tentative avec 6 yards à parcourir à la course, avec 17 yards parcourus, conservant les chances de victoires de son équipe. Malheureusement pour lui et sa franchise la dernière série de jeux est fatale aux Patriots, qui s’inclinent sur une nouvelle magnifique défense de Breeland, un des hommes du match.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 19:00ATL1.65pariez2.05DET
25 Oct à 19:00CIN2.35pariez1.5CLE
25 Oct à 19:00HOU2.4pariez1.48GB
25 Oct à 19:00NO1.25pariez3.4CAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR