Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type

L’équipe type de la semaine 14 : un Philip Rivers énervé et un Aaron Jones omniprésent

On se rapproche des playoffs et certaines stars se font de plus en plus remarquer à l’image de Michael Thomas ou de Darius Leonard qui donne tout pour tenter de décrocher une place dans les 6 qualifiés.

Attaque

Quarterback : Philip Rivers, Los Angeles Chargers (16/22, 314 yards, 3 touchdowns)
Après plusieurs semaines de galère et la menace d’être mis sur le banc, Philip Rivers a remis l’ouvrage sur le métier et découpé la défense des Jaguars. Allez savoir s’il était dans un bon jour parce que c’était celui de ses 38 ans, mais il a mené l’attaque des Chargers avec beaucoup de justesse. Dommage que la saison des Chargers soit finie.

Running back : Aaron Jones, Green Bay Packers (16 courses, 134 yards, 1 touchdown, 6 réceptions, 58 yards)
L’attaque des Packers n’a pas été flamboyante face à une valeureuse défense des Redskins. Cela aurait d’ailleurs pu être bien plus compliqué sans la superbe performance de Jones. Une moyenne de 8,4 yards par porté qui efface quelque peu la performance très moyenne d’Aaron Rodgers.

Receveur n°1 : Emmanuel Sanders, San Francisco 49ers (7 réceptions, 157 yards, 1 touchdown)
Retrouvé depuis son arrivée à San Francisco, Emmanuel Sanders a livré une grosse performance au bon moment face à d’excellents Saints. Un touchdown de 75 yards qui certes grossi ses statistiques, mais qui a surtout remis les siens dans le match au début du 2e quart-temps. Le receveur des 49ers a même lancé une passe de touchdown à Raheem Mostert.

Receveur n°2 : A.J. Brown, Tennessee Titans (5 réceptions, 153 yards, 2 touchdowns)
Si Tennessee va bien, ce n’est pas que du fait de Ryan Tannehill, même si le quarterback des Titans réussit une superbe saison. Sa connexion avec le receveur rookie A.J. Brown est de plus en plus solide. Brown a d’ailleurs attrapé une passe de 91 yards en début de match pour un touchdown avant de récidiver dans la red zone.

Receveur n°3 : Michael Thomas, New Orleans Saints (11 réceptions, 134 yards, 1 touchdown)
Défaite mortifiante pour les Saints, mais Michael Thomas a encore été monstrueux. On ne parle pas beaucoup de lui comme joueur offensif de l’année, mais il a déjà amassé plus de 1’400 yards et il est également largement devant la concurrence au nombre de réceptions avec 121.

Tight end n°1 : Noah Fant, Denver Broncos (4 réceptions, 113 yards, 1 touchdown)
Denver a réussi l’upset de la semaine en allant gagner à Houston et Noah Fant a été l’un des artisans de la victoire. Le jeune tight end semble de plus en plus à l’aise dans l’attaque des Broncos. Il apporte de la vitesse et ses qualités athlétiques offre des opportunités à Drew Lock qui commence très bien sa carrière professionnelle.

Ligne offensive : Los Angeles Rams
Apparemment, si la ligne offensive va, tout va pour Sean McVay. Très en difficulté cette saison, la ligne offensive des Rams a semblé renaître en cette semaine 14 face aux Seahawks. Elle n’a autorisé aucun sack face à notamment un Jadeveon Clowney en forme ces derniers temps.

Défense

Interior defensive lineman : Mike Daniels, Detroit Lions (6 plaquages)
Monstrueux face à la course cette semaine, Mike Daniels est une bonne recrue pour l’effectif des Lions, mais il est un peu perdu dans la saison en dents de scie de son équipe. Dimanche, Daniels a réussi 6 stop défensifs face à la course et il a également eu un impact dans le pass rush avec 3 pressions.

Interior defensive lineman : Kenny Clark, Green Bay Packers (3 plaquages dont 1,5 sacks)
Excellent sur le run stop où il a redirigé plusieurs courses grâce à sa puissance, Kenny Clark s’est plutôt distingué dans le pass rush face à Washington où il a réussi 1,5 sack. Face à une attaque des Redskins un peu meilleure depuis quelques semaines, Clark a été l’homme fort du front seven des Packers avec Za’Darius Smith.

Edge : Danielle Hunter, Minnesota Vikings (6 plaquages dont 3 sacks)
Face à Detroit, Minnesota a semblé retrouver sa défense et Danielle Hunter en a été le meilleur exemple. Intenable sur le pass rush, il a martyrisé la ligne offensive des Lions et constamment mis la pression sur un Davis Blough qui n’a jamais été à l’aise pour lancer dans ce match.

Edge : Vic Beasley, Atlanta Falcons (4 plaquages dont 2 sacks, 2 fumbles forcés)
Alors que la saison des Falcons est perdue, voici Vic Beasley qui sort de sa boîte. L’edge rusher d’Atlanta s’est peut-être offert un contrat pour la saison prochaine avec cette performance. Il a mis à mal Kyle Allen en forçant deux fumbles sur des sacks et confirme qu’avec lui, c’est un peu tout ou rien. Et cette semaine, c’était tout.

Linebacker n°1 : Darius Leonard, Indianapolis Colts (9 plaquages, 2 interceptions)
Quand il est en bonne santé, Darius Leonard est vraiment l’un des meilleurs joueurs défensifs de la ligue. Deux interceptions dont un pick six, un gros impact face à la course. Sur la couverture, il a même été plus impressionnant, n’autorisant aucun first down.

Linebacker n°2 : Todd Davis, Denver Broncos (15 plaquages)
La défense de Denver a sa performance référence de l’année face à Deshaun Watson et DeAndre Hopkins. Todd Davis a très bien tenu la baraque au milieu de la défense des Broncos. Il a été omniprésent sue la couverture avec 15 plaquages et a empêché plusieurs first downs.

Linebacker n°3 : Kevin Pierre-Louis, Chicago Bears (6 plaquages, 2 passes déviées)
Avec les absences de Danny Trevathan et Roquan Smith, les linebackers remplaçants des Bears ont été mis à l’épreuve et Kevin Pierre-Louis a même brillé en semaine 14. Il a été excellent en couverture en n’autorisant que 12 yards sur les 5 fois où il a été ciblé.

Cornerback n°1 : Joe Haden, Pittsburgh Steelers (4 plaquages, 2 interceptions)
Plus la saison avance, plus Joe Haden retrouve son niveau d’il y a quelques saisons. Le cornerback des Steelers a intercepté deux fois Kyler Murray dans une énième bonne performance de la défense de Pittsburgh et de ce fait a été l’un des meilleurs joueurs défensifs de la rencontre

Cornerback n°2 : J.C. Jackson, New England Patriots (2 plaquages, 1 interception)
Impeccable en couverture n’autorisant aucun first down, J.C. Jackson a intercepté la première passe du match de Patrick Mahomes. Il n’a pas été battu en profondeur et quand on connait les speedsters que possèdent les Chiefs, on peut considérer ça comme un accomplissement.

Safety : Quandre Diggs, Seattle Seahawks (5 plaquages, 2 interceptions, 1 touchdown)
C’était une soirée compliquée pour les Seahawks face aux Rams, mais si un joueur s’est démarqué, c’est bien Quandre Diggs. Dans le 3e quart-temps, le safety a intercepté Jared Goff sur deux possessions consécutives pour redonner de l’élan à son équipe, mais cela n’a pas suffit pour que les siens l’emporte.


Safety : Damontae Kazee, Atlanta Falcons (3 plaquages, 2 interceptions, 1 fumble forcé)
Depuis son arrivée en NFL, Damontae Kazee est une machine à interceptions. Il en est maintenant à 10 en un peu moins de 2 saisons. Le safety des Falcons s’est également illustré sur équipe spéciale face aux Panthers en forçant un fumble que les Falcons ont récupéré.

Équipes spéciales

Punt returner : Diontae Johnson, Pittsburgh Steelers (2 retours, 87 yards, 1 touchdown)
En plus d’avoir été le meilleur receveur des Steelers cette semaine, Diontae Johnson a réussi un superbe retour de touchdown, le premier depuis Antonio Brown en 2015. Le rookie de Pittsburgh montre de plus en plus de qualités au fil des semaines et pourrait bien former un excellent duo avec JuJu Smith-Schuster pour les années à venir.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une