Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

L’équipe type de la semaine 15 : Drew Brees historique, Kenyan Drake superstar, Stephon Gilmore intouchable

Cette semaine 15 a été forte en émotions et en records, mais c’est surtout la course au playoffs qui pousse les joueurs à se surpasser

Attaque

Quarterback : Drew Brees, New Orleans Saints (29/30, 307 yards, 4 touchdowns)
Drew Brees a battu le record de touchdowns à la passe, mais au vu de sa performance face aux Colts, cela passe presque au second plan. On dit souvent que les statistiques ne veulent pas tout dire, mais 96,7 % de passes complétées (ce qui est également un record) et 4 touchdowns pour aucune interception ni fumble, cela veut clairement tout dire sur la performance du futur Hall of Famer.

Running back : Kenyan Drake, Arizona Cardinals (22 courses, 147 yards, 4 touchdowns)
Comme il a déjà été dit plusieurs fois, les anciens joueurs d’Adam Gase semblent revivre une fois libérés du joug de l’actuel head coach des Jets. Certes, Kenyan Drake ne marquera pas 4 touchdowns toutes les semaines, mais il est extrêmement performant depuis son arrivée dans l’environnement positif d’Arizona.

Receveur n°1 : Julio Jones, Atlanta Falcons (13 réceptions, 134 yards, 2 touchdowns)
Face aux 49ers, Julio Jones a rappelé qu’il était encore l’un des meilleurs receveurs de cette ligue. Certes, Richard Sherman aurait peut-être pu freiner Jones, mais en son absence, le  receveur des Falcons a fait joujou avec les defensive backs de San Francisco et marqué le touchdown de la victoire sur la dernière action du match.

Receveur n°2 : Michael Thomas, New Orleans Saints (12 réceptions, 128 yards, 1 touchdown)
Encore une performance monstrueuse du receveur des Saints qui pourrait bien, lui aussi battre son record cette saison. Il lui reste 2 matches et il doit encore attraper le ballon 11 fois pour dépasser Marvin Harrison et son record de réceptions sur une saison. Au rythme où Michael Thomas va en ce moment, cela risque bien d’être réglé la semaine prochaine.

Receveur n°3 : Terry McLaurin, Washington Redskins (5 réceptions, 130 yards, 1 touchdown)
Le rookie des Redskins réussit réellement une superbe première saison chez les pros. Balancé entre Case Keenum, Colt McCoy et finalement Dwayne Haskins, le receveur n’a jamais cessé de produire et sa relation « renaissante » (ils étaient coéquipiers à Ohio State) avec Haskins augure de bonnes choses pour la suite.

Tight end n°1 : George Kittle, San Francisco 49ers (13 réceptions, 134 yards)
George Kittle a capté 134 des 200 yards que Jimmy Garoppolo a lancé en semaine 15. Cela illustre bien l’importance du joueur dans l’attaque des 49ers et à quel point il domine ses adversaires. Malheureusement pour lui, son effort titanesque n’aura pas suffit et San Francisco est tombé pour la 3e fois en 6 matches.

Ligne offensive : Dallas Cowboys
Énorme boulot de la ligne offensive des Cowboys cette semaine qui a littéralement marché sur la ligne défensive des Rams et permis non pas à un, mais deux running backs de dépasser les 100 yards. 131 yards et un touchdown pour Tony Pollard et 117 yards et 2 touchdowns pour Ezekiel Elliott.

Défense

Interior defensive lineman : Jordan Phillips, Buffalo Bills (3 plaquages dont 2 sacks)
Dans cette excellente défense de Buffalo, Jordans Phillips fait partie de ces excellents joueurs dont on ne parle pas forcément beaucoup et qui font parfaitement leur travail. En plus de ses 2 sacks, le defensive tackle des Bills a réussi 2 QB hits sur Devlin Hodges.

Interior defensive lineman : Kenny Clark, Green Bay Packers (8 plaquages dont 2 sacks)
Gros volume de jeu pour le defensive tackle des Packers qui, 65 snaps défensifs, a réussi 7 pressions, 2 sacks et 1 quarterback hit. Kenny Clark devient depuis en plus performant pour cette défense de Green Bay et Mike Pettine lui fait de plus en plus confiance puisque il est le defensive tackle avec le plus de snaps joués dans la ligue cette semaine.

Edge : Danielle Hunter, Minnesota Vikings (5 plaquages dont 1 sack, 2 fumbles forcés)
Danielle Hunter continue de mener le pass rush des Vikings en cette fin de saison et par la même occasion, la défense au complet. Sa capacité à mettre la pression sur le quarterback adverse facilite grandement le travail de tous ses coéquipiers, notamment le backfield défensif, bien plus à son affaire depuis quelques semaines.

Edge : Carlos Dunlap, Cincinnati Bengals (6 plaquages dont 1 sack, 1 passe déviée, 1 fumble forcé)
Le pass rusher des Bengals joue libéré en cette fin de saison et cela lui réussit parfaitement. Avec 21 pressions sur le quarterback adverse, Dunlap est en feu depuis 4 matches sur le pass rush et il élève le niveau de toute la défense. Face à New England, les Bengals ont tenu plus longtemps que prévu et Dunlap n’est certainement pas étranger à cette bonne performance.

Linebacker n°1 : Lavonte David, Tampa Bay Buccaneers (9 plaquages, 1 passe déviée, 1 fumble forcé)
Malgré les années, Lavonte David est toujours une force dans un défense de Tampa Bay en progression cette saison, En semaine 15, il s’est particulièrement distingué en couverture n’autorisant qu’une réception sur les 7 fois où son adversaire direct était ciblé

Linebacker n°2 : Zach Cunningham, Houston Texans (14 plaquages dont 0,5 sacks)
Zach Cunningham réussit probablement sa meilleure saison en carrière. Associé à Bernadrick McKinney, la paire de linebackers a pris en main la défense de Houston en l’absence de J.J. Watt est a réussit un travail très honorable. Cunninham était partout en semaine 15 pour éviter au Titans de gagner des first downs.

Linebacker n°3 : Ryan Anderson, Washington Redskins (5 plaquages dont 2 sacks, 3 fumbles forcés)
Dans une défense de Washington qui reste très sérieuse malgré ses limitations, Ryan Anderson a particulièrement brillé cette semaine. Face une ligne offensive de Philadelphie en difficulté, le linebacker des Redskins n’a pas été tendre. 2 sacks et 3 fumble pour l’ancien joueur du Crimson Tide d’Alabama

Cornerback n°1 : Stephon Gilmore, New England Patriots (2 plaquages, 2 passes déviées, 1 interception, 1 touchdown)
Quelle saison et quel match de la part du cornerback des Patriots qui prend de plus en plus le chemin du titre de meilleur défenseur de la saison. Son pick six de 64 yards résume bien le match où la défense du champion en titre a étouffé l’attaque aérienne de Cincinnati.

Cornerback n°2 : Patrick Peterson, Arizona Cardinals (7 plaquages, 2 passes déviées, 1 interception)
Face à Odell Beckham et Jarvis Landry, Patrick Peterson a probablement réussi son meilleur match de la saison. Baker Mayfield a tenté à 11 reprises de se connecter avec le vis à vis de Peterson qui n’a autorisé que 5 réceptions pour un total de 38 yards. Il a également intercepté une fois Mayfield et a laissé filer deux autres interceptions qui se sont transformées en passes déviées.

Free safety : Juan Thornhill, Kansas City Chiefs (4 plaquages, 1 interception)
L’ancien Cavalier de Virginia avait commencer discrètement la saison, mais le rookie finit l’exercice 2019sur les chapeaux de roue et son association avec Tyrann Mathieu à l’arrière de la défense de Kansas City est de plus en plus productive. De bonne augure pour les playoffs.


Strong safety : Anthony Harris, Minnesota Vikings (4 plaquages, 1 interception)
Extrêmement solide en couverture tout au long du match face aux Chargers, Harris n’a pas autorisé la moindre réception lorsque son adversaire direct était visé. Il a également intercepté Philip Rivers sur un changement de direction impressionnant. En couverture sur le bord du terrain, le safety est parvenu à revenir au milieu pour intercepter le quarterback des Chargers.

Équipes spéciales

Kicker : Dustin Hopkins, Washington Redskins (2/2 aux field goals, 3/3 aux extra points)
Le kicker des Redskins a été parfait en semaine 15 et s’est démarqué avec un superbe field goal de 53 yards dans une partie où Washington a fait plus qu’embêter Philadelphie.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
6 Déc à 20:00ATL2.2pariez1.6NO
6 Déc à 20:00CHI1.57pariez2.25DET
6 Déc à 20:00HOU2.4pariez1.5IND
6 Déc à 20:00MIA1.15pariez4.75CIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu