Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Dallas Cowboys Philadelphia Eagles Résumés

Eagles – Cowboys (17-9) : Philadelphie, le coeur du champion

Les Eagles ont remporté le duel au sommet de la division NFC Est.

Philadelphia Eagles (8-7) – Dallas Cowboys (7-8) : 17-9

Si les dernières semaines offrent souvent des courses haletantes pour les playoffs, il est pourtant rare de voir deux équipes se disputer directement un ticket. C’est pourtant la situation dans laquelle se trouvaient les Eagles et les Cowboys pour cette semaine 16.

Avec un bilan identique de 7 victoires pour autant de défaites, les deux équipes connaissait les enjeux : la qualification pour Dallas en cas de victoire, alors que Philadelphie n’aurait plus qu’à battre les Giants pour aller en playoffs en cas de succès.

Dans un Lincoln Financial Field bouillant, le match a été à la hauteur des attentes, au moins en terme de suspens et d’intensité. Car si le suspens a duré jusqu’au bout, les deux équipes ont multiplié les erreurs. Chacun sa spécialité : les drops chez les cowboys, les field goals manqués chez les Eagles.

Mais les coéquipiers de Carson Wentz (31/40, 319 yards, 1TD) ont su faire quelque chose de plus que leurs adversaires, marquer des touchdowns. Malgré les blessures, les joueurs de Philadelphie ont été bien coachés et semblent suivre le leadership de Doug Pederson. C’est exactement l’impression inverse à Dallas, où les joueurs pourtant talentueux ont semblé perdus pendant la majeure partie du match. Le départ furieux de Jerry Jones avant la fin du match ne semble pas de bon augure pour l’avenir de Jason Garrett.

Pourtant le match aurait pu pencher des deux côtés. Alors que les Cowboys n’étaient qu’a 8 points des Eagles à une minute de la fin, ils ont été repoussés par la défense avant que Miles Sanders (156 yards, 1 TD) ne clôture le match avec une course pleine de panache, qu’il n’a volontairement pas terminée. Cette action est le symbole d’un effectif qui a joué en équipe, sans égoisme, ce qui est certainement la principale explication de cette victoire.

Philadelphie est donc à nouveau leader en NFC Est et devra valider son ticket pour les playoffs chez les Giants la semaine prochaine.

Début parfait pour Philadelphie

Dès le début du match, ce sont les Eagles qui ont pris le contrôle du match. Alors que les Cowboys ne parviennent pas à gagner un seul first down, les joueurs de Philadelphie vont engranger les points. Sur le premier drive, deux réceptions de J.J. Arcega Whiteside (39 yards) permettent aux hommes de Doug pederson d’ouvrir le score sur un field goal. (3-0)

Après avoir rapidement récupéré la balle, ils vont réussir le drive parfait, avec 7 jeux et 63 yards, conclut par un touchdown de Dallas Goedert (91 yards, 1 TD), le bien nommé. Carson Wentz et ses coéquipiers surprennent des Cowboys apathiques, qui n’arrivent pas à répondre.

A la fin du premier quart-temps, les Eagles dominent les Cowboys 131 yards à 14, avec une avance de 10 points, ce qui constitue une première pour les Eagles depuis 2014  contre les Cowboys. Mais la blessure de Zach Ertz va faire beaucoup de mal à Philadelphie, qui semblent à partir de ce moment là beaucoup moins inspirés en attaque.

Dallas se rebiffe

Dallas ne va pas s’avouer vaincu, et va réagir rapidement. Sur une passe de Dak Prescott (25/44, 265 yards) pour Michael Gallup (98 yards) de 41 yards, les Cowboys vont enfin débloquer le compteur sur un field goal. (10-3) Puis, pour la seconde fois du match, ils vont stopper Philadelphie en quatrième et 1, sur un choix douteux de jeu par Doug Pederson. Alors que le sneak semblait moins risqué, il a préféré appeler une passe très compliqué pour Joshua Perkins.

Dallas n’en profite pas immédiatement, mais le momentum semble avoir changé. Après un nouvel échange de punt, les Eagles vont pourtant avoir l’opportunité de prendre le large, mais Jake Elliott va louper son field goal de 53 yards. Dallas Goedert avait pourtant mené son équipé avec 5 réceptions d’affilés.

Et cette erreur va coûter cher, puisque les Cowboys vont profiter de la position préférentielle pour marquer 3 nouveaux points, grâce à un Kai Forbath qui est certainement le meilleur joueur de son équipe en première mi-temps. (10-6) Les Cowboys ont multipliés les erreurs et les drops dans cette première mi-temps, et peuvent s’estimer heureux de n’être mené « que » de quatre points.

Les Eagles maudits par les blessures

L’objectif semble clair en ce début de deuxième mi-temps : être plus décisif pour les Eagles, et créer du jeu offensif pour les Cowboys. Mais le début de seconde mi-temps va surtout commencer par une constante caractéristique de la saison des Eagles : les blessures. Alors que Ronald Darby a déjà quitté le terrain, c’est Jalen Mills et surtout Fletcher Cox qui vont se blesser sur le premier drive de la seconde mi-temps. Déjà privé de nombreux joueurs, les Eagles sont décimés à plusieurs postes à ce moment du match.

Mais les Cowboys ne vont pas profiter de ce temps fort, en multipliant les erreurs individuelles, à l’image de la première mi-temps. Sur une troisième tentative et un yard, les Cowboys choisissent de faire confiance au coureur remplaçant Tony Pollard, qui perd le ballon sur un fumble provoqué par Fletcher Cox, qui venait juste de revenir sur le terrain. Sur le drive suivant, Dallas va encore rendre le ballon après un drop d’Amari Cooper (24 yards). Ces ballons relâchés sont surement la raison numéro 1 de l’incapacité des Cowboys à marquer des points, et Dak Prescott n’a personne sur qui se reposer.

Carson Wentz décisif

Mais alors que le match semble s’enliser dans un faux rythme, Carson Wentz va libérer son équipe avec un drive chirurgical. En 10 actions et 80 yards, il va libérer son équipe et lui donner une avance plus confortable. L’action qui va changer le rythme de ce match est la passe de Wentz pour Greg Ward (71 yards), le héros de Philly ces dernières semaines qui va réaliser une réception de 38 yards. Miles Sanders va conclure ce drive en course, et pour la première fois de la seconde mi-temps des points sont inscris. (17-6)

Mais si les Eagles ont fait la différence, ils vont louper la balle du KO. Car pour la seconde fois du match le kicker Jake Elliott va manquer son field goal (55 yards), et les Cowboys récupèrent le ballon dans une position idéale pour faire un retour.

Et lils vont en profiter, un petit peu. Avec un Ezekiel Elliott (47 yards à la course) toujours fantomatique, Dak Prescott prend des risques et réussi à trouver d’autres solutions, notamment Randall Cobb sur 4&9. Mais les Cowboys n’arrivent pas à conclure, et se contentent encore d’un field goal. (17-9) Dallas est dans le match malgré tout, notamment grâce aux erreurs des Eagles.

Mais le drive suivant n’aboutira pas, et les Cowboys s’inclinent sur le terrain des rivaux de Philadelphie. Les playoffs s’éloignent pour Dallas, qui devra compter sur un exploit des Giants contre les Eagles en dernière semaine.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 19:00ATL1.65pariez2.05DET
25 Oct à 19:00CIN2.35pariez1.5CLE
25 Oct à 19:00HOU2.4pariez1.48GB
25 Oct à 19:00NO1.28pariez3.2CAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR