Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Dallas Cowboys

Manque de direction et cacophonie : Dallas, le chant du cygne

La saison n’est pas encore terminée, mais il y a des signes qui ne trompent pas.

Cela a pris 16 semaines, mais les Cowboys ont officiellement touché le fond. Ils ont commencé avec de hautes aspirations avec trois victoires consécutives. Ils ont ensuite trouvé le moyen de tout dilapider. Une avance au classement dans une division largement à leur portée, un effectif qui ne donne pas son plein potentiel malgré le talent à de nombreux postes. Au point qu’ils ont maintenant besoin d’une victoire des Giants face aux Eagles pour espérer décrocher le dernier strapontin pour les playoffs.

Le divorce semble en tout cas consommé entre les entraineurs et une partie du vestiaire. Après la défaite face à Philadelphie, DeMarcus Lawrence répondait à une question sur les raisons du manque de réalisme de son équipe (aucun touchdown marqué), face à une équipe amputée de nombreux titulaires. À chaud, sa réponse a été directe et pour le moins cinglante.

« Le talent sans direction n’est rien du tout, » DeMarcus Lawrence à USA Today.

Même s’il a tenu a clarifié ses propos par la suite (« je n’ai pas l’impression que la direction est perdue, j’ai l’impression que parfois la concentration est perdue »), il semblerait que la confiance accordée à Jason Garrett et son staff soit arrivée à son terme.

Des choix tactiques qui passent mal

Dernier exemple en date, la décision de sortir Amari Cooper lors de l’importante 4ème tentative et 8 yards à parcourir. Action qui a scellé la victoire de Philadelphie où Tavon Austin a été aligné, mais n’a pu se démarquer. Dak Prescott a alors lancé en direction de Michael Gallup. Sans réussite.

Plusieurs sons de cloches différents dans cette histoire. Et rien qu’en interne, personne n’arrive à se mettre d’accord. D’après l’entraineur en chef, le receveur n’était pas blessé et le choix a été fait pour le reposer, après plusieurs sprints dans les deux dernières minutes.

« Parfois, dans ces situations des deux minutes, ils exécutent beaucoup de jeux à la suite. Les autres gars étaient dehors. Tavon [Austin] était là, on faisait tourner. Il a eu quelques bonnes opportunités, malheureusement, elles n’ont pas été payantes. » Jason Garrett.

Difficile d’avaler ces explications. Cooper est un triple Pro-Bowler qui mène l’équipe avec 75 réceptions, 1 097 yards et 8 touchdowns cette saison. Austin est un spécialiste des retours de coup de pied à 12 réceptions en 2019. Avec trois temps morts à disposition, Garrett aurait très bien pu faire souffler son receveur numéro 1.

Invité de la radio 105.3 The Fan de Dallas, Garrett a été questionné à ce sujet, et s’est dédouané en pointant du doigt ses assistants Kellen Moore (coordinateur offensif) qui a fait l’appel du jeu, et Sanjay Lal (entraineur des receveurs), responsable des rotations de ses protégés en match.

« Sur ces situations, c’est la décision de Kellen [Moore]. C’est un jeu que nous avons aimé dans ce cas pour la variété de couvertures qu’ils allaient jouer. Nous avions senti que nous avions de bonnes réponses à proposer à cela. En ce qui concerne la rotation des receveurs, Sanja Lal… c’est juste de la communication pendant ces drives. Parfois ces gars travaillent la rotation de différentes façons selon les tracés qu’ils parcourent et les jeux qu’ils ont faits et tout cela. »

On a connu mieux comme explication. Curieux de la situation, le Fort Worth Star-Telegram s’est penché sur la question. D’après Clarence Hill Jr., Cooper a été mis sur le banc en fin de match car les Cowboys n’étaient pas satisfaits de sa performance. Il a joué sur 46 des 62 snaps, n’attrapant que 4 des 12 cibles pour 24 yards.

Si l’avenir de l’entraineur s’inscrit plus qu’en pointillés, la situation du receveur interroge désormais avec des prestations de ce calibre. Et le cas Prescott n’est pas réglé non plus. Quarterback et receveur étant tous les deux free agents en fin de saison. Les Cowboys auront donc une longue liste de choses à faire et beaucoup de décisions à prendre pendant l’inter-saison. Qui semble arriver plus vite que ce que ne l’espérait l’équipe.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
2 Déc à 22:40PIT1.18pariez4.25BAL
6 Déc à 20:00ATL2.33pariez1.53NO
6 Déc à 20:00CHI1.57pariez2.25DET
6 Déc à 20:00HOU2.4pariez1.5IND

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu