Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New York Giants Philadelphia Eagles Résumés

Giants – Eagles (17-34) : Carson Wentz et Boston Scott portent Philadelphie en playoffs

Les Eagles sont en playoffs, mais cela n’a pas été facile.

New York Giants (4-12) – Philadelphia Eagles (9-7) : 17-34

Dans ce duel historique de la NFC Est, les enjeux n’étaient pas le même pour les deux équipes. Les Eagles avaient besoin d’une victoire pour accéder aux playoffs, alors que les Giants n’avaient rien à jouer sauf celui de gagner un dernier match devant les supporters de la franchise.

Encore touché par une avalanche de blessures, notamment celle de l’homme en forme Miles Sanders (52 yards), les Eagles ont été bousculés durant plus de trois quart-temps. Mais deux joueurs ont su faire la différence.

Tout d’abord Carson Wentz (23/40, 289 yards et 1 TD), qui est devenu le premier quarterback de l’histoire à réaliser 4 000 yards à la passe sans un seul receveur à plus de 500 yards. L’autre homme du match est Boston Scott (138 yards, 3 TD), devenu coureur titulaire et auteur d’une performance exceptionnelle. Alors que le score était de 17 à 17, il a dynamité ce match au sol et dans les airs.

Les Eagles remportent donc la NFC Est, et la malédiction se poursuit dans cette division. En effet, depuis 2004, aucune équipe n’a gagné cette division deux fois d’affilés.

Philadelphie, domination stérile

118 yards à 16. Voici le bilan comptable largement favorable aux Eagles dans le premier quart-temps. Et pourtant, lces derniers ne vont pas capitaliser sur cette domination de début de match. Après avoir été stoppé en quatrième tentative sur le premier drive, ils ne vont réussir qu’un field goal sur le second malgré 69 yards parcourus. (3-0) Comme depuis maintenant plusieurs semaines, c’est le rookie Miles Sanders qui permet à son équipe d’avancer sur chacun des drives. Malheureusement pour les Eagles il quitte ses coéquipiers sur blessure, la malediction médicale semblant à nouveau s’abattre sur Philadelphie.

Du côté des Giants, la prestation catastrophique de la ligne offensive ne permet pas à Daniel Jones ( de développer du jeu, ni à Saquon Barkley (117 yards, 1 TD) de courir dans cette entame de match. Par conséquent New-York subit, mais ne rompt pas devant les attaques de Philadelphie.

Les Giants reviennent dans le match

Après avoir laissé passer l’orage, les Giants vont enfin avancer et marquer les premiers points de la soirée pour la franchise. Une première passe pour Kaden Smith (98 yards) de 25 yards, puis Golden Tate (68 yards, 1 TD)pour 20 yards. Les Giants ne parviennent pas à marquer un touchdown, mais obtiennent un field goal précieux (3-3) La pression a changé de camp, et New York est en mesure de briser le rêve des Eagles.

Carson Wentz débloque la situation

Mais si les Eagles sont obligé de jouer avec des joueurs de practise squad en receveur et coureur, Carson Wentz est toujours sur le terrain. Et comme depuis plusieurs semaines il endosse le rôle de sauveur. Après une première passe écran réussi pour Boston Scott de 29 yards, c’est finalement Joshua Perkins qui est trouvé dans la end zone pour le premier touchdown du match. (3-10)

La mauvaise nouvelle pour les Eagles est la blessure de Brandon Brooks, un des meilleurs guards de la ligue. Avec les blessures de Sanders et d’Avante Maddox, Philadelphie est privé de plus de 10 joueurs titulaires. Cependant sur un plan comptable, les Eagles rentrent aux vestiaires avec un touchdown d’avance.

Les Giants recollent

Si les Giants ont eu du mal offensivement dans le premier acte, la seconde mi-temps commence bien différemment. Saquon Barkley est toujours aux abonnés absents, mais Daniel Jones continue sa bonne fin de saison. Dans un drive de de 10 jeux et 71 yards, il remonte le terrain avec notamment une belle course en quatrième tentative, avant de réussir son premier touchdown du match pour Golden Tate. (10-10) Le match est relancé, et le momentum est pour New-York.

Coup pour coup

Mais les Eagles ont prouvé qu’ils avaient de la ressource, et qu’ils n’abdiquent pas facilement. Alors que les Giants sont à nouveau dans le territoire des Eagles, ces derniers vont réussir un stop décisif en quatrième tentative. Et par la suite ils retrouvent un élan offensif disparu depuis plus d’une mi-temps.

Carson Wentz trouveDallas Goedert en troisième tentative pour maintenir le drive en vie, puis c’est le coureur Boston Scott qui s’occupe du reste. Profitant du formidable travail de la ligne offensive, il réussi 22 yards en deux courses pour marquer le touchdown et redonner l’avantage à son équipe. (10-17)

On pense les Eagles à l’abri, mais c’est sans compter sur Saquon Barkley. Auteur de seulement de 10 yards en 11 courses, il transperce la défense des Eagles pour 68 yards et le touchdown de l’égalisation. (17-17) Comme un symbole de cette saison, la NFC Est ne semble pas vouloir choisir un vainqueur.

Daniel Jones, le fumble décisif

Les Eagles sont à nouveau dos au mur, et c’est souvent là qu’ils sont les meilleurs. Carson Wentz continue de faire avec les moyens du bord, et trouve notamment Deontay Burnett pour une conversion qui permet de tenter un field goal de 50 yards. Comme un symbole, ce dernier était en practise squad la semaine dernière et dispute son premier match avec l’équipe. Le field goal est réussi, et Philadelphie repasse devant. (17-20)

Mais le vrai tournant du match a lieu peu après, quand sous une pluie battante Daniel Jones concède un fumble provoqué par Malcolm Jenkins et récupéré par Fletcher Cox. Boston Scott fini le travail avec une course de 1 yards, et les Eagles prennent 10 points d’avance. (17-27)

Et la défense continue de martyriser Daniel Jones (4 sacks, dont deux pour Derek Barnett). Ils vont stopper l’attaque en quatrième tentative et redonner le ballon dans une position très préférentielle aux Eagles. Et c’est Boston Scott, devenu un héros à Philadelphie, qui fait à nouveau la différence. D’abord, en gagnant 39 yards sur une passe écran avant de marquer son troisième touchdown de la soirée pour donner un avantage décisif aux Eagles. (17-34)

Daniel Jones finit cette saison par une interception pour Sidney Jones IV, les Eagles validant alors une victoire difficilement acquise malgré un score flatteur.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
27 Sep à 19:00ATL1.5pariez2.35CHI
27 Sep à 19:00BUF1.7pariez1.98LAR
27 Sep à 19:00CLE1.25pariez3.4
27 Sep à 19:00MIN2.15pariez1.6TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR