Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Baltimore Ravens Pittsburgh Steelers Résumés

Ravens – Steelers (28-10) : sans solution, Pittsburgh regardera les playoffs à la TV

Saison terminée pour les Steelers, qui sont tombés sous la pluie à Baltimore.

Baltimore Ravens (14-2) – Pittsburgh Steelers (8-8) : 28-10

Non qualifiés pour les playoffs avant la rencontre, les Steelers pouvaient encore intégrer le Top 6 de l’AFC sur le terrain de leur rival de Baltimore, qui évoluait sans plusieurs de ses piliers, dont le quarterback Lamar Jackson. Mais même avec les absents côté Ravens, les protégés de Mike Tomlin sont tombés sur le score de 28-10. Pour la deuxième année consécutive, il n’y aura pas de playoffs pour la franchise de Pittsburgh, qui était de toute façon condamnée par la victoire des Titans à Houston.

Pittsburgh montre ses limites

Dix petits points. Comme face aux Bills et aux Jets lors des deux dernières semaines, les Steelers n’ont marqué que dix points contre Baltimore, montrant ainsi une nouvelle fois leurs limites offensives. Si l’on excepte la bonne performance du jeune running back Benny Snell Jr. (18 courses, 91 YDS, 1 TD), Pittsburgh n’a pas montré grand-chose à l’image de son quarterback rookie Devlin Hodges, encore une fois dans le dur (9/25 à la passe, 95 YDS, 1 fumble perdu).

Les difficultés offensives ont été l’un des grands thèmes de la saison chez les Steelers, pas épargnés par les blessures cette année. Par contre, du côté de Baltimore, c’était tout le contraire avec une attaque très explosive. Ce dimanche, avec les absences de Lamar Jackson, Mark Ingram II et d’autres encore, c’était moins flashy que d’habitude mais les Ravens ont quand même su mettre des points au tableau d’affichage de différentes manières.

Dans un premier temps, Robert Griffin III (11/21, 96 YDS, 1 INT, 3 sacks) et ses coéquipiers ont été limités à trois field goals malgré une grosse attaque au sol. Mais un fumble d’Hodges sur un sack a permis à Baltimore de trouver la end zone pour la première fois juste avant la mi-temps, par l’intermédiaire de Justice Hill. 16-7 à la pause pour les locaux. Et en seconde, les Ravens ont pris le large grâce notamment à une bourde du punter des Steelers qui a provoqué un touchdown, suivie d’un safety pour finir.

La soirée des records pour Baltimore

Encore une fois, les Ravens ont été redoutables à la course dans cette rencontre. Portée par un Gus Edwards très performant (21 courses, 130 YDS) et les contributions de RG III (50 YDS au sol) et Justice Hill (10 courses, 39 YDS, 1 TD), l’attaque au sol de Baltimore a accumulé 223 yards au total, confirmant ainsi sa grande supériorité sur toute la NFL dans ce secteur. Mais les Ravens ont carrément dépoussiéré le livre des records en devenant l’équipe la plus prolifique de l’histoire à la course sur une saison de 16 matchs. Les Patriots de 1978 avaient accumulé 3 165 yards au sol, Baltimore termine l’année avec 3 296 yards. Historique !

Outre ce record impressionnant, les Ravens version 2019 ont également établi ce dimanche le meilleur bilan de l’histoire de la franchise en saison régulière. Baltimore n’avait en effet jamais remporté 14 matchs, c’est désormais chose faite grâce à une superbe série de 12 succès consécutifs. Place désormais aux playoffs, dans le costume de numéro 1 en AFC.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR