Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Philadelphia Eagles

Playoffs NFL 2019 – Philadelphia Eagles : l’art de la résilience

Les Eagles ont arraché une qualification en playoffs sur le fil, à eux de prendre leur chance.

Philadelphia Eagles: 9 victoires – 7 défaites, 4e de la NFC

Pour la troisième saison consécutive, les Eagles se sont qualifiés en playoffs. Mais la saison a été loin d’être un long fleuve tranquille, plutôt une mer déchainée. Malgré une accumulation incroyable de blessures (voir ci-dessous), et de grosses contre-performances jusqu’en novembre, les Eagles ont trouvé les ressources pour remporter une (faible) divion NFC Est.

Comment sont-ils arrivés là ?

Considérés comme un des favoris en début de saison, les Eagles ont déçu avant même l’avalanche de blessures qu’ils ont connues. Même s’ils ont réussi des grosses performances, comme des victoires à l’extérieur contre les Packers et les Bills, ils ont perdu un important nombre de matches abordables. Falcons, Lions et Dolphins ont profité des errements de Philadelphie, qui s’est retrouvé dos au mur avec un bilan de 5 victoires pour 7 défaites.

Mais ils ont trouvé les ressources pour gagner les quatre derniers matches sur le fil. Une victoire en prolongations contre les Giants, un touchdown à la dernière minute contre les Redskins, puis une victoire décisive contre les Cowboys avant de finir le travail contre les Giants à nouveau. Durant ces semaines décisives, de nombreux joueurs issus du practice squad ont su élever leurs niveaux pour apporter le souffle de vie nécessaire à cette équipe.

Le joueur clé : Carson Wentz

Blessé les deux dernières saisons, Carson Wentz devait profiter de cette année 2019 pour prouver qu’il peut être un « franchise » quarterback. Si son début de saison est bon, sans être exceptionnel, il a su élever son niveau de jeu quand son équipe en a eu besoin.

Avec des receveurs issus de la practice squad, et des coureurs inexpérimentés, Wentz a su tirer le meilleur d’un groupe soudé autour de lui. Il est même devenu le premier joueur de l’histoire à lancer 4 000 yards sans receveurs à plus de 500 yards en réception. Ses statistiques en décembre parlent pour lui : 145/219, 1 509 yards, 10 touchdowns pour une seule interception.

Si les Eagles veulent faire un long parcours en playoffs, il devra maintenir ce niveau et compter sur le soutien de son équipe, malgré les absences.

Pourquoi vont-ils aller au bout ?

Depuis 2017, Philadelphie s’est fait une spécialité de déjouer les pronostics, en gagnant notamment le titre il y a 2 ans. Et cette mentalité de revanchard est encore présente dans l’effectif actuel, puisqu’une majorité des leaders de l’époque sont encore dans l’équipe. Et c’est cette expérience accumulée qui est une des forces des Eagles.

Si Carson Wentz a redynamisé le jeu aérien, les Eagles sont aussi performants à la course. Avec un Miles Sanders devenu le coureur numéro 1 dès sa saison rookie, le polyvalent Boston Scott et le coureur puissant Jordan Howard, revenu de blessure en semaine 17. Cette diversité dans l’attaque de Philadelphie la rend imprévisible, et pourraient permettre aux Eagles de s’adapter à plusieurs types de défenses.

Pourquoi ils n’iront pas ?

Les Eagles ne sont que la 19e défense contre la passe, et encore ce bilan est flatteur. Les Eagles ont concédé 6 passes de touchdown de plus de 50 yards, soit le pire total de la ligue. Sur la deuxième partie de saison, Philadelphie est 31e au niveau des interceptions, preuve statistique de l’inefficacité de la défense à arrêter les attaques adverses. Face à des quarterbacks comme Drew Brees, Aaron Rodgers ou Russell Wilson, l’unité defensive va être mise à rude épreuve.

L’autre principal problème est l’absence de playmakers en attaque. Desean Jackson est absent, et le reste des receveurs ne sont pas capable de servir de menace profonde à Carson Wentz. Et ce manque d’explosivité risque d’être problématique quand il faudra surprendre des défenses extrêmement préparés au moment des playoffs. Les coachs n’ont pas réussi à trouver les solutions dans les appels de jeux offensifs en saison régulière, et il est peu probable que la semaine supplémentaire règle un problème si profond.

Joueurs blessés

DeSean Jackson (WR), Alshon Jeffery (WR), Miles Sanders (RB), Zach Ertz (TE), Nelson Agholor (WR), Lane Johnson (T), Brandon Brooks (G), Ronald Darby (CB), Jalen Mills (CB), Malik Jackson (DT), Kamu Grugier-Hill (LB).

Les Eagles ont actuellement onze titulaires blessés, et seul Sanders et Johnson semblent en mesure de pouvoir revenir pour affronter Seattle. La conséquence directe de ces blessures est que l’effectif manque de profondeur, et Philadelphie devra espérer que de nouvelles blessures n’apparaissent pas durant le prochain match.

Pronostic

Depuis le titre de 2017 et le parcours en 2018, il est toujours difficile d’évaluer les chances des Eagles en playoffs. Avec beaucoup de joueurs d’expériences, Philadelphie a les armes pour battre les Seahawks à domicile. Il faudra pour cela contenir un Russell Wilson redoutable, mais Seattle est également touché par les blessures.

Mais la suite s’annonce beaucoup plus compliquée pour les Eagles. Les 49ers, Packers et Saints sont mieux armés pour les playoffs, et les deux premiers ont une semaine de repos pour se préparer à cet affrontement. Si les Eagles passent le premier tour, ils ne seront pas favoris, une situation qu’ils connaissent et aiment, mais la marche sera très haute.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR