Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Buffalo Bills Houston Texans Résumés

Texans – Bills (22-19) : Houston s’en sort par miracle en prolongation

Alors qu’ils ont été menés tout le match, les Texans ont trouvé les ressources mentales pour aller arracher la victoire au-delà du temps réglementaire.

4 janvier 2020 22 h 35 min
vs
22
HOU(#4)
19
BUF(#5)

Houston Texans (4) – Buffalo Bills (5) : 22-19

Il aura fallu une prolongation pour départager les deux équipes. Pourtant, les Bills avaient livré le match parfait… durant quasiment trois quart-temps. 40 minutes qui les ont vu prendre le match à leur compte dans tous les secteurs du jeu. C’est simple, Josh Allen (24/46, 264 yards, 0 TD + 9 courses et 92 yards) et les siens ont inscrit 16 points sans en encaisser aucun.

C’était sans compter sur le cœur de Deshaun Watson (20/25, 247 yards, 1 TD + 14 courses, 55 yards et 1 TD). Les Texans ont sorti un 19-0 dans les 20 dernières minutes. Steven Hauschka a ensuite égalisé à 5 secondes de la fin du temps réglementaire avant que Houston ne l’emporte en prolongation. Les Texans continueront donc leur aventure la semaine prochaine, à l’extérieur cette fois.

Le moment clé : Deshaun Watson fait gagner son équipe

Nous sommes en prolongation. Les deux équipes ont déjà eu le droit à un drive chacune. Infructueux. Le quarterback de Houston doit alors jouer une 2e tentative avec 6 yards à parcourir sur la ligne des 44 yards adverse. Une fois le snap lancé, Deshaun Watson prend la marée. Un blitz et une ligne qui le laisse une fois de plus tout seul.

On se dit alors que le lanceur va subir son 8e sack de la soirée et perdre encore de précieux yards. Sauf que l’ancien de Clemson en a manifestement marre d’être mis au sol. Il résiste alors au double choc, avant de trouver son receveur. Taiwan Jones fait le reste sur 34 yards, mettant son équipe à portée de field goal et de victoire.

Le film du match

Le match commence de la meilleure des manières pour Josh Allen et les siens. Dès le quatrième snap, le quarterback montre qu’il reste une double menace sol en gagnant 42 yards avec ses jambes. Une superbe course qui met son équipe rapidement dans la zone rouge. Brian Daboll, le coordinateur offensif, sort alors une idée plutôt osée de son chapeau. Une passe de… John Brown pour… Josh Allen. Les rôles sont inversés, mais le résultat est le même. Un touchdown de 17 yards (0-7), le deuxième cette année pour le receveur.


En face, avancer sur le terrain est beaucoup plus compliqué. Deshaun Watson est constamment mis sous pression. Il est souvent sacké. À côté de lui, les individualités comme DeAndre Hopkins (6 rec, 90 yards) ou Carlos Hyde (16 courses, 48 yards) ont beaucoup de mal et les Texans doivent punter lors de leurs 4 premiers drives de la partie. Pendant ce temps-là, Josh Allen continue de trouver des solutions. Les Bills n’atteingnent plus la end-zone avant la mi-temps, mais deux field goals leur permettent de prendre une avance confortable au terme des 30 premières minutes.

Dès le retour des vestiaires, les visiteurs capitalisent sur un fumble de DeAndre Hopkins et inscrivent un nouveau field goal (0-16). Leur avance est large et on se dit que le match est plié. Sauf que Houston va placer un 19-0 en seulement 20 minutes. À la baguette ? Deshaun Watson forcément. À la course lui-même ou à la passe pour Hyde (19-16). Mais les Texans n’arrivent pas à garder leur avance. Leur défense assure le coup une première fois dans les 2 dernières minutes, mais l’attaque n’arrive pas à convertir une quatrième tentative. Steven Hauschka a alors l’occasion de mettre les deux équipes à égalité à seulement 5 secondes de la fin.


Les deux équipes doivent donc se départager au-delà du temps réglementaire. À ce petit jeu-là, ce sont les Texans qui s’en sortent le mieux. Après un punt de chaque côté, Deshaun Watson récupère le ballon une nouvelle fois. Josh Allen ne le reverra plus. Depuis la ligne des 28 yards, Ka’imi Fairbairn ne tremble pas et Houston s’en sort presque miraculeusement.

Le MVP : Deshaun Watson

Le quarterback de Houston n’a gagné que le premier match de playoffs de sa carrière, mais il est déjà un champion. Du moins, il en a la mentalité. Peu de lanceurs auraient su se remobiliser après un début de match si difficile. Watson était harcelé, encaissant sacks sur sacks (7), souvent par sa faute. Il ne trouvait aucune solution et voyait déjà son aventure s’arrêter en Wild Card, comme l’an dernier. Et puis est venue l’étincelle. 20 dernières minutes et une prolongation de haut niveau qui ont fait tout changer.

Il a d’abord inscrit le premier touchdown de son équipe sur une course de 20 yards. Avant de doubler la mise grâce à une passe de 5 yards pour Carlos Hyde. Surtout il a sorti l’action la plus décisive du match échappant à la pression pour trouver Taiwan Johnson sur 34 yards. Si Houston avance ce soir, c’est grâce à lui.

Le flop : Josh Allen

Il était parti pour recevoir toutes les louanges demain matin. Le jeune quarterback a livré un très bon début de partie. Calme dans sa poche, il a été efficace et était la raison principale de la large avance des Bills durant trois quart-temps. Sauf qu’en suite, tout s’est écroulé. Le lanceur a perdu pied. Il a d’abord lâché un ballon qui a permis aux Texans d’enclencher une dynamique positive.

Il a ensuite pris des décisions très bizarres, notamment sur une passe latérale en fin de match ou une bombe très dangereuse dans le fond du terrain en prolongation. Ces décisions n’ont pas eu de mauvaise conséquence, mais elles sont le symbole d’un quarterback qui perd pied. En fin de partie, il n’a jamais réussi à retrouver son allant de début de match. C’est bien dommage pour les Bills qui vont avoir des regrets.

La stat : 1 plaquage, 1 sack et 1 plaquage pour perte

Voici les statistiques de J.J. Watt dans ce match de Wild Card. Comme ça, ce n’est pas très impressionnant, surtout quand on sait que l’on parle d’un joueur qui a été élu trois fois meilleur défenseur de l’année. Mais à y regarder de plus près, le défensive end a été crucial pour son équipe. D’abord, il y a ce qu’on voit. Comme ce sack dans le troisième quart-temps sur une troisième tentative. Une action d’éclat qui permet à son équipe de rester dans le match.


Mais il y a aussi ce que l’on voit moins. Toutes ces actions où Watt a mis la pression sur Josh Allen. Et puis le leadership qu’il amène à une défense qui en a tant besoin. Équipé d’un micro par la télé américaine, on a pu percevoir tous les bienfaits qu’apporte son retour à cette franchise. Certes il n’est pas encore à 100% et n’a pas joué tous les snaps, notamment en première mi-temps, mais le numéro 99 a encore prouvé tout son talent ce soir.

La suite

Toujours pas de victoire pour Buffalo en playoffs. La série noire des Bills se poursuit et il faut remonter à 1995 pour retrouver trace d’un succès en post-saison. Sean McDermott entame en tout cas l’intersaison avec quelques certitudes, mais aussi beaucoup de points à améliorer.

Pour les Texans, ils restent en vie et seront de retour sur le terrain la semaine prochaine. Ils attendent maintenant le résultat du deuxième match de l’AFC pour connaître leur adversaire. Si les Patriots l’emportent, ils iront à Baltimore, dans le cas contraire, ils affronteront les Chiefs à Kansas City. Quoiqu’il arrive le prochain match sera à l’extérieur et les Texans auront fort à faire.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR