Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Philadelphia Eagles Résumés Seattle Seahawks

Eagles – Seahawks (9-17) : au bout de la souffrance, Philadelphie n’en pouvait plus

Les blessures ont continué d’emporter les Eagles, notamment Carson Wentz. Les Seahawks n’ont eu à faire que le minimum.

5 janvier 2020 22 h 40 min
vs
9
PHI(#4)
17
SEA(#5)

Philadelphia Eagles (4) – Seattle Seahawks (5) : 9-17

Les Seahawks n’ont jamais été menés. Il se sont doucement détachés au fil des minutes et des blessures adverses pour finalement l’emporter tranquillement. Un excellent DK Metcalf (7rec, 160 yards, 1TD) et un Russell Wilson (18/30, 325 yards, 1TD) toujours aussi propre ont fait la différence.

Carson Wentz a quitté le terrain avec une commotion cérébrale dès le premier quart-temps suite à un choc avec Jadeveon Clowney (5 plaquages dont 2 pour perte, 1 sack). Son équipe, déjà affaiblie sur la ligne, n’y a pas survécu. Jamais largués, les Eagles n’ont jamais paru en mesure de revenir non-plus. Ils ont eu deux séries pour décrocher l’égalisation, mais ils ont à chaque fois échoué sur quatrième tentative.

Le moment clé : le touchdown de DK Metcalf

Oui la sortie de Carson Wentz avant la fin du 1er quart est forcément un des moments clés du match. Mais malgré tout, trois quart temps se sont joués ensuite et la décision finale s’est faite après la blessure du quarterback des Eagles.

C’est plus particulièrement au retour des vestiaires que le match bascule. Sur leur première série, les Eagles atteignent la zone rouge adverse et sont même en position de goal line. Mais ils doivent de nouveau se contenter d’un field goal (6-10). Une occasion ratée de revenir au score.
Un sentiment de gâchis accentué quelques actions après quand Russell Wilson se connecte avec DK Metcalf sur une passe en profondeur de 53 yards !

Ça fait 17 à 6 en faveur des Seahawks, un +11 que l’attaque des Eagles ne parviendra jamais à remonter.

Le film du match

Première mi-temps soporifique du côté de Philadelphie avec des défenses qui ont largement pris le pas sur les attaques adverses. Les défenses sont certes efficaces mais elles sont bien aidées par des lignes offensives en difficulté pour ouvrir des brèches pour leurs coureurs ou protéger efficacement leur quarterback.

Après un punt de chaque côté, les Seahawks sont les premiers à s’approcher de l’en-but adverse mais voient leur field goal bloqué par l’équipe spéciale des locaux. La 2e tentative de field goal pour les Seahawks est la bonne (0-3) après un drive d’une dizaine de jeux ponctué par la belle réception de Tyler Lockett (4 rec, 62 yards).

Sur la série suivante, on découvre que Carson Wentz n’est pas au centre de l’attaque des Eagles. Le joueur a du sortir pour ce qui semble être un problème de commotion lié à un coup casque contre casque à retardement de la part de Jadeveon Clowney. Philadelphie fait alors entrer en jeu le vétéran Josh McCown (18/24, 174 yards) au poste de quarterback. Après un premier drive qui finit sur un punt, le vétéran fait mieux sur sa seconde série en faisant remonter 64 yards aux siens avec un 4/6 à la passe et une jolie course de 11 yards. A la fin, les Eagles ajoutent un field goal pour revenir à 3-3 à 2 minutes de la mi-temps.

Ce genre de moment, Russell Wilson les apprécie et le prouve encore une fois en parcourant 82 yards avec ses partenaires. C’est notamment une passe courte en 3e&10 pour David Moore, que le receveur transforme en gain de 38 yards qui débloque la série. Celle-ci se conclut tout en puissance avec un touchdown (3-10) sur une course de 5 yards de Marshawn Lynch (6 portées, 7 yards, 1TD), dans un pur style « Beast Mode ».

Au retour des vestiaires, les Eagles atteignent la zone rouge adverse mais finissent bloqués en goal line et doivent se contenter d’un field goal (6-10). Une occasion ratée de revenir à égalité qui semble encore plus lourde de conséquence quand, sur le drive suivant, Russell Wilson fait parler son bras en envoyant un missile en profondeur pour le rookie DK Metcalf. Réception de 53 yards et touchdown (6-17) pour le rookie.

Mais les Eagles sont de vrais battants et continuent de s’accrocher à leurs adversaires en ajoutant un nouveau field goal (9-17). Les locaux pensent même pouvoir revenir au score en rejoignant les 20 yards adverses sur leur série suivante. Malheureusement pour eux, l’attaque est bloquée sur une 4e&4 à 6 minutes de la fin sur les 24 yards adverses. Difficile de reprocher à Doug Pederson ce choix qui voulait créer un momentum pour son équipe.

Bis repetita quelques minutes après quand les Eagles se trouvent de nouveau dans les 20 yards adverses, après un nouveau stop défensif, pour tenter de revenir au score. Cette fois, Josh McCown doit convertir une 4e&7 depuis les 10 yards des Seahawks avec deux minutes à jouer. Encore une fois le quarterback se rate. Il ne lance même pas le cuir)et finit par être plaqué par Clowney à moins de deux minutes de la fin du match.

Derrière, Seattle n’a besoin que d’un first down pour l’emporter. Celui-ci est trouvé par Wilson sur une nouvelle passe en profondeur pour Metcalf. Game Over. Les Seahawks l’emportent dans un match peu flashy mais sans totalement convaincre.

Le MVP : DK Metcalf

Russell Wilson fait un bon match, mais loin de certaines de ses grandes prestations en playoffs. Du coup les honneurs reviennent au rookie DK Metcalf.

Le receveur, pour son premier match de phases finales, a réussi une très belle prestation avec 7 réceptions, 160 yards, 1 touchdown et la réception qui clot le match sur 3e&10 dans les dernières secondes. Avec ses 160 yards, le receveur rookie établit d’ailleurs un record NFL pour un rookie en playoffs !

Avec sa capacité à courir les tracés profond, Metcalf est une arme parfaite pour l’attaque de Seattle et le bras de Wilson. Les deux hommes se sont bien trouvés sur ce premier rendez-vous et leur relation sera un vrai poison pour leurs futurs adversaires.

Le flop : la sortie de Carson Wentz

Avec la sortie du quarterback titulaire des Eagles, les spectateurs ont sans aucun doute été privés d’un match de meilleure qualité. Car si McCown n’a pas été affreux, ses étranges décisions dans la zone rouge peuvent laisser penser qu’avec Wentz, les Eagles auraient été capables de créer un peu plus de suspense en rejoignant leurs adversaires au score.

Une sortie qui aurait d’ailleurs pu être évitée sans un geste déplacé de Jadveeon Clowney

La stat : 0/3

Trois fois les Eagles sont rentrés dans la zone rouge adverse (les 20 derniers yards). Résultat ? Un zéro pointé avec aucun touchdown à la clé. Forcément c’est compliqué de gagner dans ces conditions… Un résultat en parti dû à un Josh McCown souvent à côté de la plaque dans ses choix à ce moment là. Dommage car le quarterback s’est plutôt bien débrouillé quand il s’agissait d’atteindre cette fameuse zone rouge.

La suite

Avec cette défaite, la saison des Eagles s’arrête donc à domicile. Difficile de juger la campagne des champions NFC Est tant les blessures auront conditionné leurs résultats. La nouvelle absence de Carson Wentz en playoffs laissera aussi un goût amer aux fans. Pour une fois, l’embauche la plus importante pourrait être en coulisse (des préparateurs physiques) plutôt que sur le terrain.

Les Seahawks iront eux défier les Packers au Lambeau Field dans un match qui s’annonce plus qu’énigmatique entre une équipe de Seattle capable du pire comme du meilleur et une équipe de Green Bay bien difficile à jauger cette saison.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR