Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2020

[Fiches Draft] Laviska Shenault Jr. (WR), alerte playmaker !

Phénomène au physique atypique, Laviska Shenault est un prospect intriguant.

Laviska Shenault Jr. – Wide Receiver – 21 ans – Junior – Colorado

Taille : 1m88

Poids : 99 Kg

Position estimée dans la draft : 1er-2e tour

Stats 2019 : 56 réceptions pour 764 yards, 23 courses pour 161 yards, 6 touchdowns

Comparaison NFL : JuJu Smith-Schuster

Points forts

– Physique
– Yards après réception
– Polyvalence

Doté d’un physique beaucoup plus robuste que la plupart des receveurs, Shenault a pour caractéristique principale de pouvoir gagner des yards après réception assez aisément. Son corps lui permet d’aller facilement au contact, et de remporter de nombreux duels contre les défenseurs adverses. Sa vision de jeu lui permet de gagner du terrain en évitant le plaqueur, mais également de savoir plonger pour gagner les quelques yards nécessaires au first down.

Pour un coordinateur offensif, avoir un joueur de la polyvalence de Shenault est un véritable cadeau. Capable de jouer dans le slot et à l’extérieur, il est également un excellent joueur de « wildcat », et sa polyvalence fait de lui un couteau suisse dont raffole les franchises NFL actuellement. Le joueur de Colorado est un playmaker, pas par sa vitesse mais par sa capacité à créer des espaces, il est également très sûr avec ses mains.

Points faibles

– Qualité des tracés
– Vitesse
– Blessure

La polyvalence de Shenault a des avantages, mais ne lui a pas permis de travailler en profondeur la position de receveur pure. Par conséquent, sa qualité de tracé est perfectible, et il pourrait lui falloir un peu de temps pour absorber la diversité de routes qu’offre la NFL. Shenault est puissant, intelligent, mais pas rapide. Ce manque de vitesse ne lui a pas empêché de faire la différence en NCAA, mais en NFL cela pourrait lui porter préjudice. Ses performances au combine doivent lui permettre de prouver que, malgré un physique imposant, il dispose de l’explosivité nécessaire au plus haut niveau.

Durant ces trois années universitaires, le jeune receveur a multiplié les blessures. Il n’a joué que neuf matchs en deuxième année et onze en junior. Il a subi une blessure à l’orteil au cours de sa deuxième saison et a déchiré son labrum (épaule) ensuite. Si ces blessures ne sont pas forcément inquiétantes pour la suite de sa carrière, il va devoir prouver qu’il peut rester en forme dans la ligue majeure.

Destinations possibles

Jacksonville Jaguars, Oakland Raiders, Denver Broncos, Philadelphia Eagles, Tennessee Titans

La draft est très riche en receveurs, et c’est justement un poste où de nombreuses équipes sont en besoin. Si on considère que des joueurs tels que CeeDee Lamb, Jerry Jeudy et Henry Ruggs III sont des choix de premier tour, Laviska Shenault pourrait lui aussi trouver une nouvelle équipe dès le premier jour.
Autour du 20e choix des équipes comme les Eagles ou les Bills pourraient se laisser tenter, les deux attaques ayant besoin d’un vrai playmaker capable de dynamiter les défenses adverses. C’est un pari, et il pourrait descendre au second tour, mais une équipe va tenter sa chance rapidement, avec l’espoir de détenir un potentiel phénomène en NFL.

 

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR