Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Philadelphia Eagles War Room

[Intersaison] War Room – Philadelphia Eagles : en quête de renouveau

Les Eagles doivent se renouveller pour se maintenir à haut niveau, avec un marché des agents libres compliqué mais beaucoup de choix de draft.

La saison 2019-20 est dans le rétroviseur. La free agency ouvrira officiellement ses portes le 18 mars prochain. En attendant, Touchdown Actu en profite pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. 

Les Eagles ont connu une saison pour le moins paradoxale. Décimée par les blessures, l’équipe de Philadelphie a néanmoins réussi à accrocher les playoffs, avant que la blessure de Carson Wentz ne ruine les espoirs de la franchise de disputer le Super Bowl. Malgré cette sortie prématurée, cette troisième qualification consécutive en playoffs a démontré une fois encore la résilience d’une équipe capable de surmonter une avalanche de blessures rarement connue.

Malgré tout, le plus dur commence pour les Eagles, avec un effectif qui doit être rajeuni et une liste impressionnante d’agents libres. Certains postes doivent absolument être renforcés, dans des domaines où les joueurs disponibles ne sont pas légion. Ce besoin de renouvellement ne s’applique pas qu’aux joueurs, le propriétaire Jeffrey Lurie ayant décidé d’apporter du sang neuf dans un coaching staff qui semblait manquer d’imagination la saison dernière.

Les tauliers

1. Fletcher Cox (DT)
2. Jason Kelce (C)
3. Carson Wentz (QB)

S’il existe un joueur qui incarne cette franchise par son charisme et ses performances, c’est bien le quadruple All Pro Fletcher Cox. Auteur d’un début de saison décevant, qui s’explique par une longue convalescence avant la saison, il est monté en régime progressivement, jusqu’à son incroyable performance en playoffs contre les Seahawks. Si les changements défensifs devraient plus concerner les lignes arrière, il sera encore une fois le leader de l’escouade et aura la lourde tâche de mener ses hommes. Le retour de Malik Jackson, blessé après seulement un match la saison dernière, pourrait permettre la constitution du duo le plus redoutable de la ligue à cette position.

De l’autre côté du terrain, c’est encore un multiple All Pro qui est la voix de ses coéquipiers. En vue lors de la parade du Super Bowl, Jason Kelce sait toujours se faire entendre quand il le faut. La ligne offensive va connaître des bouleversements cette année, avec le probable départ de Jason Peters, et Kelce sera indispensable pour assurer la cohésion d’une des meilleures lignes de la ligue.

Le dernier joueur cadre de l’équipe est Carson Wentz, le quarterback qui a porté l’équipe sur ses épaules en décembre avant de devoir quitter prématurément le terrain en playoffs. En quatre saisons et 3 qualifications en playoffs, il n’a pas eu l’occasion de disputer plus de 9 snaps en séries éliminatoires et sera revanchard pour la saison suivante. S’il aurait connu des problèmes relationnels avec certains coéquipiers, il a réussi à fédérer l’équipe autour de lui.

Les indésirables

1. Sidney Jones IV (CB)
2. Alshon Jeffery (WR)

Le linebacker Nigel Bradham a déja fait ses valises, pour plusieurs raisons. Le vétéran a connu une année 2019 difficile, avec des performances loin de son meilleur niveau. De plus, les Eagles doivent débourser 8 millions de dollars pour le garder (option d’équipe), un montant très important pour un trentenaire sur le déclin.

La situation est différente pour Sidney Jones, ancien deuxième tour de draft qui n’a jamais convaincu au plus haut niveau. Alors que les Eagles ont connu beaucoup de blessures au poste de cornerback cette saison, il a très peu joué. Et le renouvellement nécessaire à ce poste risque de lui coûter sa place. Il n’est d’ailleurs pas le seul cornerback a pouvoir être évoqué dans cette catégorie, car l’avenir de Rasul Douglas semble également s’inscrire en pointillé à Philadelphie.

Enfin, Alshon Jeffery ne semble plus en odeur de sainteté à Phily après une saison compliquée, sur le terrain et en dehors. Le seul problème est son contrat, dont la majeure partie est garantie. Le couper est inenvisageable, et un échange paraît difficile à mettre en place.

L’homme de l’été

Andre Dillard (T)

Depuis plusieurs années, la ligne offensive des Eagles est considérée comme une des meilleures de la ligue, avec des joueurs comme Lane Johnson, Brandon Brooks et Jason Kelce. Mais le plus ancien de cette ligne est Jason Peters, le légendaire tackle gauche. Après 11 saisons avec Philadelphie, le temps du changement est venu, et c’est Andre Dillard qui devrait en profiter. Choisi au premier tour de la draft 2019, il est destiné à devenir titulaire au poste dès la saison prochaine.

Auteur de performances inégales en 2019, il a surtout déçu à droite, mais ce n’est pas là que les Eagles souhaitent l’installer. Une année d’apprentissage derrière Peters lui a sûrement été bénéfique, et les cadres encore présents devront l’entourer pour lui permettre de maximiser son potentiel.

Les 5 principaux agents libres

1. Nelson Agholor (WR) 
2. Rodney McLeod (S) 
3. Jason Peters (T) 
4. Kamu Grugier Hill (LB) 
5. Jalen Mills (CB) 

Ce n’est plus une liste, c’est un annuaire. Parmi la vingtaine d’agents libre que comptent les Eagles, plus de la moitié pourraient faire leurs valises en ce début d’année. Certains joueurs ne semblent plus désirés, comme Nelson Agholor ou Ronald Darby, d’autres comme Jason Peters devraient partir dans le cadre du rajeunissement de l’effectif. Pour beaucoup, l’incertitude règne.

Vu le peu de qualité au poste de safety, il est envisageable de voir Rodney McLeod être signé dans l’équipe à nouveau sur un contrat court-terme. De plus, les négociations contractuelles autour du cas Malcolm Jenkins font de la position une des priorités de Philadelphie. Et comme pour d’autres postes la stratégie des Eagles est floue pour le moment.

Les cas les plus épineux sont Jordan Howard (RB), Kamu Grugier Hill (LB) ou encore Jalen Mills (CB), qui peuvent prétendre à une signature, mais dont le prix déterminera la faisabilité. L’éclosion de Miles Sanders ne fait pas d’Howard une priorité, alors que les deux défenseurs pourraient profiter de la faiblesse à leurs postes respectifs pour garder une place s’ils ne trouvent pas de meilleure proposition sur le marché.

Des joueurs comme Vinny Curry ou Hassan Ridgeway, s’ils ne sont pas des futurs titulaires, sont des joueurs de rotation utiles qui peuvent être d’une grande aide la saison prochaine.

Le top 5 des besoins

1. Receveur
2. Cornerback
3. Safety
4. Linebacker
5. Defensive End

S’il y a bien un poste qui a souffert en 2019, c’est celui de receveur. Et ce n’est pas le seul retour de Desean Jackson qui va régler le problème. Alshon Jeffery est blessé et incertain pour le début de saison, Nelson Agholor va s’en aller et J.J. Arcega Whiteside a traversé la saison tel un fantôme. Des renforts sont donc attendus, plutôt à la Draft vu la cuvée exceptionnelle, sachant que les agents libres sont peu attrayants.

En défense, c’est l’ensemble de la ligne arrière qui pose question. En rajoutant les linebackers, 5 à 6 nouveaux titulaires sur les sept postes sont attendus. Celui de cornerback est le plus en demande, car absolument aucun joueur actuel ne semble avoir le niveau d’un titulaire en NFL. Au niveau des safeties, Malcolm Jenkins veut un nouveau contrat, mais son âge (33 ans) pourrait être un frein à la négociation.

La ligne des linebackers est également en chantier, avec aucun titulaire précis pour la saison prochaine. Si on rajoute le manque de profondeur d’effectif chez les defensive ends, on peut logiquement penser que la défense sera une priorité de la draft, où les Eagles devraient avoir 10 choix (en attente de la confirmation des choix compensatoires).

La cible

Anthony Harris (S, Vikings)

Il y a peu de chance qu’Anthony Harris ne soit pas retenu par son équipe, mais dans le cas contraire il risque d’être une cible prioritaire pour les Eagles. Philadelphie a besoin de renfort sur la ligne arrière, et Harris sort de sa meilleure saison en carrière. Ses 6 interceptions et 60 plaquages illustrent la qualité du rendu, qui lui a même valu une sélection dans la première équipe All Pro. Avec le possible départ de Rodney McLeod et les discussions avec Malcolm Jenkins autour d’un nouveau contrat, son arrivée pourrait redonner espoir aux supporters d’avoir une bonne défense contre la passe.

Le sang neuf

Henry Ruggs III (WR, Alabama)

Les Eagles ont besoin d’un receveur, de vitesse et de capacité à faire des gros jeux. Dans cette draft 2020, un joueur coche toutes les cases : Henry Ruggs III. Derrière Jerry Jeudy et CeeDee Lamb, il est reconnu comme un des tous meilleurs receveurs de cette cuvée. S’il n’est pas sûr du tout qu’il soit encore disponible en 21, voir les Eagles monter à la draft n’est pas impossible. En cas d’échec, l’équipe pourrait se pencher vers la défense, en recrutant un safety ou un cornerback avec le choix du premier tour.

Autres choix crédibles : Tee Higgins (WR, Clemson), Xavier McKinney (S, Alabama), C.J. Henderson (CB, Florida)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
2 Déc à 22:40PIT1.18pariez4.25BAL
6 Déc à 20:00ATL2.33pariez1.53NO
6 Déc à 20:00CHI1.57pariez2.25DET
6 Déc à 20:00HOU2.4pariez1.5IND

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR