Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Cincinnati Bengals Detroit Lions Draft NCAA

NFL Draft 2020 – Le Senior Bowl : s’y montrer peut rapporter gros

Des joueurs tels Aaron Donald, Daniel Jones ou Phillip Rivers y ont brillé, le Senior Bowl est un incontournable avant la draft.

Le Senior Bowl se déroule à Mobile dans l’état d’Alabama du 20 au 25 janvier 2020. Du lundi au vendredi ont lieu des entrainements où les joueurs participent à des ateliers par positions et quelques oppositions. Le samedi, les deux escouades s’affrontent lors d’un match avec les règles en vigueur en NFL. En plus du terrain, les staffs des 32 franchises rencontrent, de façon informelle, les joueurs et se font une idée plus précise de leurs mentalités. Les 110 joueurs sont répartis en deux groupes : l’équipe Nord et l’équipe Sud (en fonction de la localisation de leurs universités).

Chaque année les deux effectifs sont entrainés par les franchises ayant obtenu les moins bons bilans NFL et qui ne viennent pas de changer d’entraineur principal. En 2020, ce sont donc les staffs des Bengals de Cincinnati et des Lions de Detroit qui sont en charge.

L’édition 2019

Sur demande, un staff peut demander à ce qu’un joueur soit intégré à son équipe même si sa fac se trouvent de l’autre coté du pays. L’occasion d’évaluer de près un joueur déjà ciblé par les scouts de la dite franchise. En 2019, Kyle Shanahan avait pu évaluer de près le receveur Deebo Samuel. Les staffs sont libres d’animer les entrainements à leurs convenances, nul doute alors que les 49ers avaient demandé à Deebo Samuel (et d’autres) d’effectuer des tracés se trouvant dans leur cahier de jeu, pour voir si celui-ci correspondrait au schéma offensif. Cela fut sans doute le cas puisque San Francisco a utilisé un 2e tour de draft sur ce joueur trois mois plus tard.

En 2019, les Raiders étaient en charge de l’autre équipe : 4 joueurs draftés et trois autres signés après la draft avaient participé à l’évènement.

« C’est un avantage d’être en charge car non seulement on a pu évaluer les joueurs sur le terrain mais nous étions aussi avec eux du matin au soir, on a pu donc évaluer leurs personnalités. », Mike Mayock pour raiders.com

Le quarterback des Giants Daniel Jones a été élu MVP du match en 2019, succédant entre-autres à Dak Prescott (2016), Dee Ford (2014), Brandon Graham (2010) ou Phillip Rivers (2004). Comme son nom semble l’indiquer, l’évènement rassemble des joueurs senior (cursus de 4 ans) mais également des joueurs étant diplomé après 3 ans (le cas du quarterback Jordan Love ou du coureur Eno Benjamin par exemple).

93 participants au Senior Bowl 2019 ont été draftés dont 9 au 1e tour : Daniel Jones, Chris Lindstrom, Garrett Bradbury, Darnell Savage, Andre Dillard, Montez Sweat, Jonathan Abram, L.J. Collier et Kaleb McGary.

La cuvée 2020

Le plateau 2020 réunit encore des joueurs avec le potentiel pour être sélectionnés dans le top 50 de la prochaine draft : citons Brandon Aiyuk (WR, Arizona State), Bradlee Anae (DE, Utah), Ashtyn Davis (S, California), Raekwon Davis (DT, Alabama), Troy Dye (LB, Oregon), Nick Harris (C, Washington), Brycen Hopkins (TE, Purdue), Josh Jones (OT, Houston), Javon Kinlaw (DT, South Carolina), Shane Lemieux (OG, Oregon), Terrell Lewis (OLB, Alabama), Jordan Love (QB, Utah State) et le natif du Nigeria Prince Tega Wanogho (OT, Auburn). Ainsi que deux joueurs Canadiens de talents : le receveur venant de Notre Dame Chase Claypool et le defensive-tackle en provenance de Oklahoma Neville Gallimore.

Et bien entendu, le plus coté de tous : le quarterback de Oregon Justin Herbert.

5 joueurs à suivre

Jordan Love, QB, Utah State

Un quarterback avec beaucoup de qualités : Grand et athlétique, il a un bras très puissant. Cependant, avec Utah State l’opposition rencontrée était quelque peu négligeable. Son seul match contre une bonne équipe le fut contre la meilleure du pays, LSU : 15 passes complétées sur 30, aucun touchdown et 3 interceptions ! Pas aidé ni par sa ligne offensive ni par ses receveurs, certes. Si le Senior Bowl ne propose que des entrainements et un match exhibition, il sera en tout cas entouré et fera face à des joueurs de talents. Un vrai test pour lui et avec une bonne semaine, il pourrait rejoindre la première moitié du top 50 lors de la prochaine draft.

Kyle Dugger, S, Lenoir-Rhyne

Typiquement le joueur pour cet évènement. Ignoré à sa sortie de lycée en raison d’une croissance plus tardive que d’autres, il signe dans cette petite fac de division 2 en Caroline du nord. Safety aux qualités athlétiques au-dessus de la moyenne, Kyle Dugger va devoir se montrer face à une opposition bien plus relevée que lors de son cursus universitaire. En bonus, il est également très éfficace en retour de coups de pieds.

Shane Lemieux, G, Oregon

L’an passé le guard Chris Lindstrom arrive au Senior Bowl en étant considéré comme un possible choix du second tour. Après une semaine où il impressionne, sa cote monte en flèche jusqu’à la draft pour y être choisi en 16e position par Atlanta. Shane Lemieux pourrait connaitre la même trajectoire : aussi bon en protection de passe que pour ouvrir des brèches pour le jeu au sol, le Senior Bowl pourrait lui ouvrir les portes d’une sélection au premier tour.

Terrell Lewis, Edge, Alabama

En 2017, Terrell Lewis est considéré comme un futur top 15 de la draft pendant quatre matchs. Une blessure au coude lui fait manquer le reste de la saison, une autre au genou et il rate toute la saison 2018. De retour en 2019, il signe 11,5 plaquages pour pertes dont 6 sacks. Athlétique avec un premier pas très rapide, il est également non dénué de puissance. Son physique et son jeu rappelle celui de Brian Burns (Panthers). Une semaine de qualité pourrait lui permettre d’intégrer la fin du premier tour de la draft.

Zack Moss, RB, Utah

Dans une cuvée de talent à cette position, Zack Moss va devoir se battre pour être sélectionné avant le 4e tour. Plus de 1300 yards et 15 touchdowns en 2019 avec une équipe de Utah obtenant ses meilleurs résultats depuis 2008. Et parce qu’en NFL, un coureur doit aussi contribuer à la passe, les ateliers aideront à déterminer si ses 374 yards et 2 touchdowns dans les airs en 2019 sont une base suffisamment solide pour en faire un back complet au niveau supérieur.

Les entrainements (à raison d’un résumé d’une heure par jour) ainsi que le match du samedi sont à suivre sur NFL Network.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 19:00ATL1.65pariez2.05DET
25 Oct à 19:00CIN2.35pariez1.5CLE
25 Oct à 19:00HOU2.4pariez1.48GB
25 Oct à 19:00NO1.25pariez3.4CAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR