Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Jacksonville Jaguars War Room

[Intersaison] War Room – Jacksonville Jaguars : pour se la friser à nouveau

Si la moustache de Gardner Minshew II a apporté un peu de lumière sur Jacksonville, il faut maintenant des résultats.

La saison 2019-20 est dans le rétroviseur. La free agency ouvrira officiellement ses portes le 18 mars prochain. En attendant, Touchdown Actu en profite pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise.

Finaliste de la conférence AFC en 2017, les Jaguars ont enchainé par onze victoires en deux saisons. Le renvoi de Tom Coughlin et ses méthodes dignes d’un adjudant de l’armée est-il suffisant pour rebondir ?

Entraîneur en chef et manager sont eux conservés. Comment faire du neuf avec du vieux ? Là est toute la question pour Jacksonville en 2020.

Les Tauliers

1. Calais Campbell
2. Gardner Minshew II
3. DJ Chark

Le géant de la ligne défensive est la définition même d’un taulier : productif sur le terrain, respecté et écouté par ses coéquipiers, apprécié des supporters. Son contrat est important (17,5 M en 2020) mais s’en séparer serait une grossière erreur. Pour des supporteurs déçus par les rumeurs de possible délocalisation de la franchise (2 matchs « domicile » joués à Londres en 2020), Calais Campbell est l’âme de la franchise concernant la communauté : il vient de remporter le trophée Walter Payton remis pour la qualité de ses œuvres caritatives.

Comment un quarterback sélectionné au 6e tour de la draft, ayant joué quinze matchs NFL seulement peut-il être dans cette catégorie ? La faiblesse de l’effectif est une première réponse. Une seconde est sa capacité à déjouer les attentes avec plus de 3000 yards lancés, 21 touchdowns pour seulement 6 interceptions. Sa personnalité atypique fédère fans et coéquipiers. Sauf coup de tonnerre (Nick Foles), les supporteurs continueront de porter des moustaches postiches en l’honneur de leur titulaire derrière le centre en 2020.

Chark, receveur formé à LSU, a explosé sur le devant de la scène en 2019 avec plus de 1000 yards à la réception. Sa détente, sa vitesse et ses mains sûres (4 ballons relâchés pour 73 captés) lui ont fait changer de statut : de joueur avec du potentiel, il est devenu une option numéro 1 légitime avec 43 premières tentatives obtenues.

Les indésirables

1. Andrew Norwell (G)
2. Marcell Dareus (DT)
3. Jake Ryan (LB)

Signé à prix d’or après une saison 2017 excellente avec les Panthers (16 matchs démarrés, aucun sack concédé, aucune pénalité), Andrew Norwell déçoit en Floride. La ligne offensive dans son ensemble n’a pas été performante en 2019 et Andrew Norwell n’est certainement pas le plus mauvais de l’unité. Son contrat (plus de 14M$ en 2020) le place cependant comme un candidat possible à un départ. En 2020, et avant certaines transactions, les Jaguars ont la 30e marge salariale disponible en NFL. En fait, ils n’ont pas d’argent disponible pour signer qui que ce soit ! Ils sont à +1,44 millions !

Si conservé, Marcell Dareus comptera pour 22 millions de dollars dans la masse salariale de l’équipe. Bien trop pour ce qu’il montre sur le terrain. Une résiliation, suivie ou non d’un contrat plus léger, est dans les tuyaux.

Arrivé de Green-Bay pour renforcer le second rideau défensif, Jake Ryan n’a pu aider l’équipe en raison d’une blessure dès le camp d’entrainement. Les presque six millions de dollars qu’il devrait gagner en 2020 seront sans doute annulés par une coupe ne coutant quasiment rien à la franchise.

L’homme de l’été

Leonard Fournette (RB)

En 2018 Leonard Fournette connaissait une saison décevante : huit matchs joués seulement et des problèmes hors-terrain comme une bagarre contre les Bills et des menaces à l’encontre d’un fan l’insultant durant la rencontre face aux Titans. Un an plus tard, il retrouve un niveau ayant fait de lui en 2014 le lycéen numéro 1 du pays. En 2019 il signe 1152 yards au sol (7e total NFL) avec son style tout en puissance : 756 de ses yards sont gagnés après contact, 34 plaquages cassés, 100 de ses 265 courses vont tout droit, entre le centre et un guard (plus que Derrick Henry). Un Leonard Fournette en mode bulldozer !

L’avènement de Gardner Minshew II et de DJ Chark a fait basculer cette attaque run-oriented en une escouade tentant 60% de jeux à la passe. Et Fournette d’y répondre avec 552 yards dans les airs : 76 réceptions (5e total parmi les coureurs). En résumé il compte pour un tiers des yards gagnés par l’équipe et il n’a perdu qu’un seul ballon. Plus encore, il est « monsieur première tentative » : 78 obtenues (55 au sol et 23 en réception) sur les 298 gagnées par l’équipe (26%).

Alors pourquoi le joueur n’est pas mentionné dans le paragraphe sur les tauliers ? Plus rien sur son contrat n’est garanti et l’équipe n’a toujours pas levé l’option sur sa cinquième année (prévue pour chaque joueur sélectionné au 1e tour). 2020 est donc une année décisive pour le joueur et ce dès cet été où il devra commencer par arriver avec un poids de forme, ce qui n’a pas toujours été le cas aux camps précédents.

Les principaux agents libres

1. Yannick Ngakoue (DE)
2. Keelan Cole (WR)

Les autres : Lerentee McCray (DE), Seth DeValve (TE), James O’Shaughnessy (TE), Cedric Ogbuehi (OT)

Yannick Ngakoue, le pass-rusher né dans la capitale, compte pour 85 quarterback hits en quatre saisons ! 38 sacks ! Bien que la franchise ait sélectionné Josh Allen en 2019, elle se doit de renouveler le contrat d’un joueur dont l’impact est présent, les bonnes comme les mauvaises saisons. Sa qualité, ainsi que l’importance de sa position, font que le tarif sera élevé. Et là est bien toute la problématique des Jaguars. La possibilité de le retenir via le franchise tag couterait 19 millions de dollars à Shahid Khan, alors le manager David Caldwell se doit de régler cette situation.

Cole est un receveur de complément mais un receveur fiable (1 ballon relâché pour 35 captés). L’équipe manque justement de solutions offensives et une entente sur un contrat raisonnable bénéficierait aux deux parties.

Les principaux besoins

1. Linebacker
2. Cornerback
3. Ligne offensive
4. Defensive tackle
5. Receveur

À l’agonie contre la course, les Jaguars ont besoin d’un plaqueur. C’est aussi simple que ça. Si les linebackers ont leur part de responsabilités, le premier rideau intérieur doit aussi s’améliorer. Vient ensuite le vide laissé par le départ de Jalen Ramsey en cours de saison. Avec ou sans son compère parti aux Rams, AJ Bouye a terminé 2019 avec les mêmes statistiques qu’en 2018. Il est un joueur fiable et si le jeune Tre Herndon s’est révélé en 2019 avec 13 passes défendues, la position si importante de cornerback se doit d’être néanmoins renforcée.

Chez les Cam il y a Newton, il y a Jordan et il y a Robinson ! Le dernier ne montrant pas la même qualité sportive que les deux premiers, la possibilité de sélectionner un tackle offensif avec le choix numéro 9 de la prochaine draft est forte. Et si Andrew Norwell venait à être libéré pour des raisons financière, alors la ligne offensive en deviendrait encore plus un chantier prioritaire.

Alors que l’attaque semble construite autour du jeu de course, le jeu de passe n’a pas démérité en 2019 (16e en NFL) : DJ Chark (1008 yards), Chris Conley (775) et Decrick De’Shawn Westbrook (660) sont des receveurs compétents. Un peu de renfort pourrait néanmoins aider. Et quid du tight-end sélectionné au 3e tour en 2019 ? Josh Oliver n’a pu jouer que quatre matchs en 2019 en raison de blessures, lui qui était considéré à l’université de San Jose State comme un tight end spécialisé en réception. Il pourrait être le facteur X de cette attaque en 2020.

La cible

Joe Schobert, LB, Browns

28e défense contre la course, les coureurs se sont fait plaisir en 2019 contre les Jaguars. Si Christian McCaffrey a marché sur toutes les défenses en 2019, ses 176 yards gagnés contre Jacksonville en sont un exemple. Pire encore, lors de matchs intra-division Carlos Hyde (Texans) en passe 160, Jonathan Williams (Colts) 116, Derrick Henry (Titans) 159. L’année sabbatique (plus ?) de Telvin Smith n’a pas aidé alors que Myles Jack a des qualités correspondant davantage à un linebacker extérieur. Les Jaguars ont absolument besoin d’un vrai middle linebacker à l’ancienne et Joe Schobert en a le profil parfait : 127 plaquages de moyenne sur les trois dernières saisons.

Le sang neuf

Michael Pittman Jr, WR, USC

Receveur au jeu physique, ce fils d’un ancien vainqueur du Super Bowl (Michael Pittman, Buccaneers) sait jouer de son corps : avec son mètre quatre vingt-treize et 100 kilos sur la balance, Michael Pittman junior remporte souvent les réceptions contestées. Et tel son père qui jouait running-back, il est un spécialiste pour forcer le passage avec 14 plaquages cassés en 2019.

Après trois saisons où il progresse chaque année, il éclate en 2019 en terminant leader de la conférence Pac 12 en yards à la réception avec 1275. Un relatif manque de vitesse et une cuvée de receveurs impressionnante devrait le rendre disponible au 3e tour lors de la prochaine draft.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR