Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft NCAA

Mock Draft 2020 2.0 : les receveurs à la fête

La saison universitaire est finie, et les prospects commencent le cheminement vers la draft.

Alors que la saison touche presque à sa fin, la rédaction de TDActu vous propose sa deuxième mock draft, en tenant compte des positions à l’issue des matches de divisional.

1- Cincinnati Bengals : Joe Burrow, QB, LSU

Joe Burrow a réussi une saison sensationnelle, et sa sélection en premier choix par les Bengals paraît logique. Bien que le EDGE Chase Young soit tentant, Zac Taylor va vouloir modeler cette attaque avec le quarterback de son choix, sachant qu’il ne semble pas avoir confiance en Andy Dalton pour l’avenir.

Dans un système qui lui correspond parfaitement, Burrow a réalisé 5 671 yards, 60 touchdowns pour seulement 6 interceptions, avec une régularité assez exceptionnelle. Sa performance en playoffs a fini d’asseoir sa domination sur cette saison NCAA. Originaire de l’Ohio, il peut revigorer une attaque très décevante cette saison avec une 26e place de la ligue sur les yards offensifs.

2- Washington Redskins : Chase Young, DE, Ohio State

Successeur de Nick Bosa à Ohio State, Chase Young s’est imposé comme un des meilleurs défenseurs universitaires depuis deux saisons. Si les Redskins pourrait vouloir renforcer la ligne offensive, il est difficile d’envisager que Washington puisse passer sur un tel talent.

Avec 26,5 sacks en deux saisons, il pourrait être la touche finale à la formation d’une ligne défensive redoutable, qui comprend déjà Jonathan Allen, Da’Ron Payne, Matt Ioannadis et Montez Sweat. De quoi être optimiste pour cette défense qui n’a pointé qu’a la 27e place de la ligue la saison dernière.

3- Detroit Lions : Jeffrey Okudah, CB, Ohio State

Choix difficile pour les Lions, tant aucune sélection ne paraît évidente. Un échange pour descendre à la draft est même envisageable. Mais Detroit pourrait choisir d’investir ce choix sur le prospect avec le plus de potentiel, le cornerback Jeffrey Okudah.

Excellent en homme à homme, le cornerback d’Ohio State possède une importante pointe de vitesse et un QI football au-dessus de la moyenne. Dans une division qui possède des receveurs de talent comme Stefon Diggs et Davante Adams, Okudah pourrait être une recrue très utile pour une défense en difficulté la saison dernière. En effet les Lions ont fini dernier de la ligue en interceptions réussis.

4- New York Giants : Jedrick Wills, OT, Alabama

Les Giants ont des besoins des deux côtés du terrain, mais protéger Daniel Jones est une priorité. Jedrick Wills a un avantage énorme sur les autres prospects à cette position, c’est qu’il sait jouer à gauche et à droite. Le voir évoluer à droite en début de carrière puis à gauche ensuite est fortement envisageable.

Wills est technique, en plus d’être physique, et son apport pourra se ressentir à la passe comme à la course, où il pourrait ouvrir des brèches pour Saquon Barkley.

5- Miami Dolphins : Tua Tagovailoa, QB, Alabama

C’est le gros pari de cette draft, car le choix de Tua Tagovailoa est un risque. En termes de potentiel, le quarterback d’Alabama est un joueur exceptionnel, excellent lanceur avec une mobilité assez incroyable dans la poche. Potentiel premier choix avant le début de saison, il peut devenir un franchise quarterback et s’imposer dans la ligue.

Mais la grosse interrogation concerne la santé du joueur, qui s’est gravement blessé à la hanche cette année. S’il parvient à revenir à temps pour faire un pro day, sa performance aura un fort impact sur sa place à la draft.

6- Los Angeles Chargers : Justin Herbert, QB, Oregon

Il est temps pour les Chargers de tourner la page Philip Rivers. S’il est moins flamboyant que Joe Burrow, Herbert dispose d’une riche carrière à Oregon, où il était le patron de l’attaque pendant quatre ans.

Epargné par les blessures ces deux dernières années, il est d’une précision étonnante et dispose d’un registre de lancer bien plus important que la moyenne. Il ne serait pas étonnant de le voir devenir un titulaire long terme pour une franchise qui doit se renouveler.

7- Carolina Panthers : Derrick Brown, IDL, Auburn

Les Panthers ont de nombreux besoins en defense, et la ligne defensive ne fait pas exception. Le phénomène physique que constitue Derrick Brown est un renfort dont Carolina pourrait profiter immédiatement.

Joueurs ultra athlétique, sa spécialité est la défense de la course dans laquelle il excelle. Sa capacité à transpercer la ligne adverse est appréciable, et il pourrait devenir titulaire dès le premier jour dans une défense en reconstruction, qui vient de perdre son leader Luke Kuechly.

8- Arizona Cardinals : Andrew Thomas, OT, Georgia

Kyler Murray est un excellent quarterback, mais il doit être protégé. La franchise devrait se tourner vers Andrew Thomas, considéré comme un des meilleurs tackles de cette draft.

Très athlétique, avec des longs bras, Thomas est également un joueur rapide qui saura apporter une amélioration immédiate à la ligne des Cardinals. Il a le profil pour être le joueur capable de redynamiser un groupe qui a encaissé 50 sacks en 2019.

9- Jacksonville Jaguars : Jerry Jeudy, WR, Alabama

Les Jaguars disposent de deux quarterbacks, mais pas vraiment de receveurs à qui lancer la balle. Le prospect le plus talentueux de cette draft est Jerry Jeudy, et le jeune receveur d’Alabama deviendrait automatiquement le numéro 1 de cette équipe.

Joueur complet, il est capable de faire tous les types de tracés et de s’adapter à la défense en face de lui. Dans une AFC Sud compétitive, il sera un atout de luxe.

10- Cleveland Browns : Tristan Wirfs, OT, Iowa

Si Baker Mayfield a fait une maivaise saison, la ligne n’y est pas pour rien. 41 sacks en 16 matches, c’est trop pour espérer laisser le temps au quarterback de lancer le ballon. Logiquement le choix pourrait se porter vers Tristan Wirfs, le tackle d’Iowa.

Joueur puissant et physique, sa technique n’a rien à envier aux tackles titulaires en NFL. Son aide pourrait être précieuse également pour Nick Chubb, qui pourra tenter plus de course sur la droite de sa ligne.

11- New York Jets : CeeDee Lamb, WR, Oklahoma

Les jets ont des besoins sur de nombreux domains, mais les meilleurs tackles étant partis, le choix se porte naturellement vers celui de receveur. Robby Anderson est agent libre, et Sam Darnold a besoin de cibles, l’attaque ayant fini 29e de la ligue en 2019.

Et on ne parle pas de n’importe quel receveur, mais d’un prospect au talent formidable, aussi sûr dans ces appels qu’avec ses mains, et dont l’apport se fera ressentir dès la première saison.

12- Las Vegas Raiders : Isaiah Simmons, LB, Clemson

Si la classe de linebacker n’est pas folle, Isaiah Simmons est lui un des meilleurs prospects défensif. Le voir descendre en 12 est une aubaine pour Oak… Las Vegas, qui doit renforcer sa défense.

Il est un des joueurs les plus athlétiques de la draft, aussi efficace contre la course que la passe. Il peut tout faire, et les Raiders vont pouvoir se reposer sur un joueur capable d’affronter quasiment tous les tight ends de la ligue en homme à homme.

13- Indianapolis Colts : Henry Ruggs III, WR, Alabama

Les Colts ont un jeu de course, mais le jeu aérien a besoin de renforts. Henry Ruggs est un profil intriguant, capable de jouer dans le slot ou à l’extérieur, il peut avoir un impact immédiat sur le jeu de son équipe.

Joueur rapide souvent qualifié de menace profonde, il dispose d’un registre plus varié mais qu’il n’a pas totalement pu exploiter à Bama avec la présence de Jerry Jeudy à ses côtés.

14- Tampa Bay Buccaneers : Yetur Gross-Matos, EDGE, Penn State

Les Buccaneers ont besoin de défense, et le choix de Yetur Gross-Matos fait sens dans cette optique. Le prospect de Penn State est un joueur immense, en largeur et en longueur, et son physique correspond bien aux besoins de la NFL.

Joueur polyvalent, il est plutôt un joueur extérieur mais peut très bien dépanner à l’intérieur de la ligne, afin de mettre une pression différente sur le quarterback.

15- Denver Broncos : Tee Higgins, WR, Clemson

Quatrième receveur du top 15, Tee Higgins serait un renfort de poids pour Denver, qui cherche à entourer au mieux Drew Lock. Joueur grand et mobile, il pourrait former un redoutable duo avec Courtland Sutton.

Dans une attaque dirigée par Pat Shurmur et disposant d’un duo de coureur efficace, Higgins apportera une diversité appréciable dans les appels de jeu possibles.

16- Atlanta Falcons : A.J. Epenesa, EDGE, Iowa

Un seul mot d’ordre pour les Falcons, défense ! Avec Vic Beasley et Adrian Clayborn agents libres, Atlanta doit renforcer sa ligne et le recrutement du joueur d’Iowa correspond aux besoins.

Auteur de deux saisons de haut niveau, le junior est redoutable en un contre un, et viendra renforcer une défense qui a fini à la 29e place de la ligue en terme de sack.

17- Dallas Cowboys : Grant Delpit, S, LSU

Le possible départ de Jeff Heath laisse un vide au poste de safety, et Grant Delpit est parfait pour le remplir. Récent champion universitaire avec LSU, le polyvalent safety offre plus de flexibilité à Dallas sur la ligne arrière.

Capable de jouer aux deux postes, en couverture ou dans la boite, Delpit devra améliorer sa qualité de plaquages s’il veut devenir une référence au poste.

18- Miami Dolphins : Kristian Fulton, CB, LSU

Les Dolphins sont en reconstruction sur à peu près tous les postes, ils ont donc le luxe de choisir le meilleur joueur disponibles. Dans cette optique le choix de Kristian Fulton fait sens.

Malgré une finale universitaire ratée, Fulton est un des meilleurs cornerback de cette cuvée, et sa capacité à jouer à l’extérieur ou dans le slot offre une myriade de possibilités aux Dolphins, qui pourront compter sur un potentiel leader de la défense pour l’avenir.

19- Las Vegas Raiders : Laviska Shenault Jr., WR, Colorado

Attention phénomène physique en approche ! Playmaker en puissance, Shenault est le fit idéal pour apporter de l’aide à Tyrell Williams et Darren Waller.

Laviska Shenault Jr. peut apporter sa polyvalence à l’attaque de Las Vegas, et sa marge de progression sous les ordres de Jon Gruden est immense. Malgré une saison 2019 compliquée, le joueur de Colorado reste un des receveurs les plus prometteurs de 2020.

20- Jacksonville Jaguars : C.J. Henderson, CB, Florida

Les Jaguars ont perdu Jalen Ramsey cette saison, et le remplacer est une priorité pour les Floridiens. Et hasard de la draft c’est un joueur de Florida qui se présente à eux comme un choix possible.

Joueur rapide avec des mains habiles, C.J. Henderson a le potentiel pour devenir un cornerback N°1 sur la durée s’il renforce son physique. Son gros défaut reste sa capacité au plaquage, c’est le secteur qu’il devra améliorer pour devenir véritablement complet.

21- Philadelphia Eagles : Jeff Gladney, CB, TCU

Les Eagles ont besoin de receveurs et de cornerbacks. Si les premiers sont déjà partis, il reste un cornerback intriguant dans cette draft. Il s’agit du prospect de TCU Jeff Gladney.

S’il n’est pas spectaculaire, c’est un cornerback intelligent qui dispose de deux qualités que les Eagles recherchent : la vitesse et la qualité de plaquage. Sous la supervision de Malcolm Jenkins, qui devrait resigner, il peut devenir un excellent joueur au poste.

22- Buffalo Bills : Justin Jefferson, WR, LSU

Les Bills ont désespérément besoin d’un receveur, même si cela nécessite de prendre un risque sur un joueur attendu plus bas. Justin Jefferson, tout frais champion universitaire, pourrait bénéficier de ces circonstances.

Ce n’est pas pour autant un choix par défaut, car Jefferson a des atouts indéniables. Joueur technique, il est propre sur ses tracés et est capable de faire des réceptions difficiles dans le trafic.

23- New England Patriots : Javon Kinlaw, IDL, South Carolina

Les Patriots dispose d’un choix large en 23e position, mais le choix de Javon Kinlaw permettrait de renforcer une ligne défensive en difficulté. Même s’il a parfois évolué en defensive end, c’est à l’intérieur de la ligne que son potentiel s’exprime.

Son explosivité et son physique font de lui un joueur redoutable, et son intelligence de jeu plaira à coup sûr à Bill Belichick, qui saura l’utiliser au mieux.

24- New Orleans Saints : Kenneth Murray, LB, Oklahoma

Les Saints ont un des effectifs les plus complets de la ligue, cependant l’escouade de linebackers pourrait être renforcée avec l’arrivée de Kenneth Murray, surtout si A.J. Klein venait à partir.

Avec un physique modern au poste, sa rapidité et sa mobilité en font un joueur redoutable en blitz et en pass-rush. Disposant d’une marge de progression sur la lecture de jeu, il pourrait bénéficier d’un staff aussi expérimenté que celui des New Orleans Saints.

25- Minnesota Vikings : Trevon Diggs, CB, Alabama

Le déclin fulgurant de Xavier Rhodes pourrait conduire à une coupe à court ou moyen terme, et les Vikings peuvent piocher dans une classe profonde au poste pour choisir le successeur.

Trevon Diggs a connu une saison un peu compliquée en 2019, mais il reste un joueur au potentiel énorme, doté d’un physique intéressant et dont la spécialité est la couverture. Au fait, c’est le frère de Stefon Diggs, le receveur des…Vikings.

26- Miami Dolphins : Jonathan Taylor, RB, Wisconsin

Le départ de Kenyan Drake a laisse un vide dans le jeu de course de Miami, le meilleure coureur de 2019 étant… Ryan Fitzpatrick. Cela tombe bien, la draft est riche en coureur, et Jonathan Taylor est une des têtes d’affiches.

En trois saisons, il a réalisé 6581 yards et 55 touchdowns en playoffs, et il est un alliage parfait entre vitesse et puissance. Dès le premier jour, il peut devenir le coureur de Miami de la première à la quatrième tentative.

27- Seattle Seahawks : K’Lavon Chaisson, EDGE, LSU

Les Seahawks ont besoin de renforcer la ligne offensive, mais le probable départ de Jadeveon Clowney rend encore plus urgent de s’occuper de la défense. Et Seattle pourrait faire le pari de K’Lavon Chaisson.

S’il ne possède pas des statistiques impressionnantes en carrière (il a loupé 2018 sur blessure), il possède un énorme potentiel et fit parfaitement le système défensif de Seattle. S’il reste en bonne santé, il peut devenir une pièce maîtresse de la défense.

28- Baltimore Ravens : Curtis Weaver, EDGE, Boise State

Les Ravens veulent gagner le titre dès 2020, et renforcer le pass-rush est indispensable pour aller loin. Et Curtis Weaver est le prototype de ce qu’aime Baltimore.

Joueur physiquement inférieur aux standards, il compense par un jeu agressif et rapide, avec des mains puissantes et une lecture de jeu très intéressante.

29- Tennessee Titans : Julian Okwara, EDGE, Notre Dame

Les Titans ont fait une incroyable saison 2019, mais l’effectif doit encore être renforcé, notamment au niveau du pass-rush. Joueur impressionnant et élégant, ses statistiques ne lui rendent pas hommage.

Le combine doit lui permettre de montrer tout son potentiel, et une bonne performance pourrait faire de lui une des attractions de la draft. Les Titans ont besoin d’un joueur qui fait la différence sur la ligne, et il est l’homme de la situation.

30- Green Bay Packers : Jalen Reagor, WR, TCU

Les Packers ont besoin de renfort au poste de receveur, pour soulager Davante Adams et offrir plus de possibilités à Aaron Rodgers. Le joueur de TCU Jalen Reagor est un profil intéressant, qui malgré la difficile saison de son équipe continue de montrer qu’il a un énorme potentiel.

Petit bonus, il peut être un excellent joueur d’équipe spéciale en retour. Si sa rapidité est bien utilisée par le coaching staff, la production de Reagor dès sa saison rookie pourrait être énorme.

31- Kansas City Chiefs : D’Andre Swift, RB, Georgia

Patrick Mahomes est incroyable, mais il a besoin de soutien au sol. D’Andre Swift est un des coureurs les plus prometteurs, et il ne lui faudra pas longtemps pour exploser dans le système d’Andy Reid.

Il possède une énorme patience derrière la ligne pour trouver la brèche, un peu à l’image d’un Le’Veon Bell. En plus d’être un excellent coureur, il est bon en réception, et saura être une soupape de sécurité pour son quarterback.

32- San Francisco 49ers : Xavier McKinney, S, Alabama

Les 49ers risquent de perdre Jimmie Ward, et recruter un remplaçant est une nécessité. McKinney est un joueur polyvalent, capable de défendre la course et la passe avec la même efficacité.

Auteur d’une carrière universitaire remarquable sur les deux dernières saisons, il peut devenir un potentiel Pro Bowler rapidement s’il est bien formé et qu’il travaille notamment sa qualité de plaquage.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Sep à 2:20JAX1.55pariez2.25MIA
27 Sep à 19:00ATL1.5pariez2.35CHI
27 Sep à 19:00BUF1.65pariez2.05LAR
27 Sep à 19:00CLE1.25pariez3.4

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR