Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Cincinnati Bengals

Deuil : Sam Wyche, l’homme pressé

L’ancien entraineur de Cincinnati, figure de la ligue et innovateur du jeu, a disparu il y a quelques jours.

Sam Wyche s’est éteint à 74 ans le 6 Janvier. Ce nom ne parle pas forcément. Pourtant, il fait partie de la légende de la NFL. Et pas seulement pour les fans de Cincinnati.

Un homme avec du tempérament

Après avoir débuté sa carrière comme joueur pour les Bengals en 1968, Sam Wyche a été le dernier coach de Cincinnati à emmener l’équipe au Super Bowl. Malgré une attaque puissante, menée par le quarterback Boomer Esiason, les Bengals perdent ce Super Bowl XXIII sur un dernier drive mythique de Joe Montana pour donner la victoire aux 49ers de San Francisco.

Tournure cruelle du destin pour Wyche, quarterback-coach des 49ers et de Montana vainqueurs du Super Bowl XVI, coïncidence, également contre les Bengals.

Wyche était connu pour son attitude « chaude » qui lui causait parfois des ennuis, en particulier avec les médias. Il a été condamné à plusieurs amendes par la ligue, notamment pour n’avoir pas autorisé une journaliste à entrer dans les vestiaires après un match en 1990, refusant même de s’excuser ensuite, répétant que les femmes-reporters ne devraient pas être autorisées à interviewer les joueurs sous la douche.

Cette attitude s’étendait aussi au terrain, il n’a pas hésité à tenter un onside-kick contre les Oilers, à l’époque rivaux de division, alors que son équipe menait 45-0, s’attirant les foudres du proprio de Houston. Un jour de match contre les Seahawks, et alors que les fans de Cincinnati lançaient des boules de neige contre les joueurs de Seattle, rendus à quelques yards de la ligne et à portée de tir, il n’avait pas hésité à se munir d’un micro pour demander aux supporters de respecter l’adversaire en lançant le fameux « Vous n’êtes pas à Cleveland, vous être à Cincinnati ici ! ».

Licencié par les Bengals en 1991 après une saison négative à 3-13, il a entraîné les Buccaneers de Tampa Bay de 1992 à 1995. Après avoir coaché une dernière fois en NFL en 2004 chez les Bills, il a occasionnellement entraîné à Pickens High School près de son domicile.

Un innovateur du jeu

Mais c’est pour une autre innovation, partie intégrante du jeu moderne, que Wyche restera dans l’Histoire de la NFL. Il a été celui qui a mis en place la fameuse « No-Huddle Offense », l’attaque accélérée. Surtout, Wyche a été le premier à utiliser cette attaque tout au long du match, plutôt qu’à la fin de la mi-temps. A en faire son attaque de base.

En mettant en place des jeux rapides, créatifs et agressifs, il empêchait les défenses de s’organiser. En a résulté un style de football ultra-efficace, large raison de la saison 1989 à 12-4 des Bengals.

«J’aime jouer et prendre des risques, c’est la vie. Les fans s’amusent et les joueurs s’amusent, alors pourquoi les entraîneurs ne peuvent-ils pas s’amuser aussi ? »a-t-il déclaré au New York Times avant le Super Bowl XXIII en 1989.

Pour résumer son apport au jeu, on peut reprendre la citation de Bob Trumpy le légendaire tight-end des Bengals, qui n’hésite pas à le rapprocher de deux légendes du coaching.

«Vous pouvez dire qu’il existe un consensus sur le fait que Paul Brown a révolutionné le jeu. Vous pouvez dire qu’il y a consensus sur le fait que Bill Walsh a fait avancer le jeu avec la West-Coast offense. Et vous devez dire qu’il y a consensus sur le fait que Sam a fait la même chose avec son attaque. »

(sources : NFL&NCAA Forum, Tak)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR