Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Où va jouer Philip Rivers ? Les Colts et Buccaneers destinations idéales ?

Successeur de Jacoby Brissett ou de Jameis Winston ?

Le mois de mars pourrait être fou pour le poste de quarterback en NFL. Philip Rivers est officiellement sur le marché puisque les Chargers ont annoncé qu’ils ne tenteront pas de le garder.

Tom Brady est aussi disponible. Drew Brees se demande encore s’il va prendre sa retraite. Ryan Tannehill est en fin de contrat. Dak Prescott aussi. Tout comme Jameis Winston.

Où pourrait aller Rivers ? Tentative de réponse.

Les évidences : Indianapolis Colts, Tampa Bay Buccaneers

Une ligne en béton, T.Y. Hilton, un coach qu’il connaît. Les Colts ont tout du plan parfait pour Philip Rivers. Sans parler du fait que jouer en salle pourrait être plus doux avec ses articulations de joueur de 38 ans. Solide en début de saison dernière, Jacoby Brissett s’est finalement révélé être une option assez limitée, avec 18 touchdowns et 11 ballons perdus (6 interceptions, 5 fumbles) en 15 matchs. Les cycles vont vite en NFL. Les Colts ont les fondations pour lutter pour le titre en AFC Sud.

Reich a été le coach des quarterbacks et le coordinateur offensif de Rivers avec les Chargers de 2013 à 2015.

À Tampa, Bruce Arians ne connait pas Rivers, mais son expérience réussie avec Carson Palmer chez les Cardinals fait office de point de comparaison. Avec Mike Evans, Chris Godwin et les autres, Rivers ne manquerait pas de cibles en Floride. Hasard ou pas, c’est dans cet état qu’il a emménagé avec sa famille après son départ de Los Angeles. La question qui se pose pour les Bucaneers est de savoir s’il vaut mieux un Jameis Winston de 26 ans à 33 touchdowns et 30 interceptions ou un Rivers de 38 ans à 23 touchdowns et 20 interceptions. La réponse n’est pas si simple que ça.

La fausse bonne idée : Chicago Bears

Les Bears ont une grosse défense, et Mitchell Trubisky n’a pas progressé en 2019. Alors pourquoi ne pas mettre un vétéran devant lui pour le laisser murir, tout en donnant une chance à l’attaque de faire mieux. Sur le papier, l’idée pourrait avoir du charme.

Sauf que dans l’Illinois, Rivers évoluerait dans le froid et le vent, avec un groupe de receveurs moins bon qu’à Los Angeles, et une ligne qui a autorisé 45 sacks au cours de la campagne écoulée. La recette d’un désastre.

L’autre fausse bonne idée : Carolina Panthers

Pensez ce que vous voulez de Cam Newton, mais il a toujours un titre de MVP et une participation de plus au Super Bowl que Rivers. Raccourcis mis à part, Newton a surtout huit ans de moins que l’ancien Charger. Difficile de voir à quel moment Rivers serait une solution immédiate plus intéressante qu’un Newton en bonne santé.

Surtout qu’il ne serait pas aidé. Avec 58 sacks encaissés en 2019, Carolina avait la pire ligne offensive de la ligue, à égalité avec les Dolphins. Avec un nouveau coach et beaucoup de secteurs à renforcer, les Panthers semblent plutôt s’inscrire dans le temps long. Le seul scénario qui semble plausible serait un départ de Newton, la sélection d’un jeune quarterback prometteur et la signature d’un Rivers à petit prix pour lui apprendre les ficelles.

L’improbable : Tennessee Titans

C’est une histoire de dominos. Si Ryan Tannehill venait à quitter Nashville, les Titans seraient une destination très attirante pour Rivers. NFL Media rapportait d’ailleurs que le vétéran aurait listé l’équipe parmi celles qui lui feraient envie. Forcément, pour un homme qui aime tant les bolo ties, Nashville, c’est la base.

Sauf que les Titans n’ont vraiment aucun intérêt à échanger un Tannehill qui sort d’une saison à 22 touchdowns pour 6 interceptions en 12 matchs (117,5 d’évaluation) contre un Rivers en bout de course. Tannehill a 31 ans, il est aussi mobile, puisqu’il a ajouté 4 touchdowns à la course. Quitte à utiliser le franchise tag, les dirigeants de Tennessee devraient continuer avec lui. Il serait aussi logique de permettre aux jeunes receveurs de la franchise de travailler dans la continuité.

L’encore plus improbable : New England Patriots

Tom Brady compte-t-il sérieusement quitter Boston ou bien fait-il pression sur ses dirigeants pour obtenir des renforts et un meilleur contrat ? Et s’il partait vraiment ?

Bill Belichick se retrouverait avec une défense de très haut niveau et une attaque menée par Jarrett Stidham ou Cody Kessler. Rivers pourrait représenter une solution transitoire pendant qu’un jeune serait mis en couveuse. Son taux déchet ne colle pas vraiment avec l’esprit maison, sans parler du fait que le vent, le froid et le manque de receveurs rendraient la situation encore plus difficile.

L’ironie : New Orleans Saints

Successeur de Drew Brees à San Diego, Rivers arrive à New Orleans dans la foulée de l’annonce de la retraite de ce même Brees. La boucle est bouclée. Marrant mais assez inimaginable. Taysom Hill ne serait pas content.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu