Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2020

[Fiches Draft] Tristan Wirfs (OT), le roi de la lutte dans les tranchées

Colosse aux pieds agiles, Tristan Wirfs est un dancing bear comme disent les Américains.

Tristan Wirfs

Né le 24 janvier 1999 à Mount Vernon, Iowa
1m96 pour 145 kilos
Offensive tackle, junior

Position estimée à la draft : top 15

Stats 2019 : 13 matchs (10 comme tackle droit, 3 comme tackle gauche), deux sacks autorisés en 735 jeux.

Comparaison NFL : Trent Williams

Points forts

– Polyvalent
– Athlétique et puissant
– Bien formé (coaching)

Tristan Wirfs a surtout joué à droite de la ligne offensive mais quand le tackle gauche Alaric Jackson s’est blessé, il a protégé son quarterback de ce coté-là aussi. Contre Iowa State, Tristan Wirfs a même été aligné à gauche sur un jeu puis à droite sur le suivant et ainsi de suite suivant les appels. Cette polyvalence est une force.

Très physique, il est capable d’être un miroir pour les pass-rushers, l’agilité de ses pieds est surprenante pour un gabarit si imposant. Des capacités qui ont ébloui lors du NFL Combine : record égalé pour la détente verticale d’un lineman offensif, record pour le saut en longueur sans élan !

Pas encore impressionné ? Regardez-le soulever ses 145 kilos avec une détente sèche de 93 centimètres.

Tristan Wirfs va jouer en NFL et non en NBA ou au volley-ball. Mais gérer aussi bien sa masse musculaire en fait un joueur avec la capacité de répondre aux qualités athlétiques impressionnantes des defensive-end de NFL. À titre d’exemple, le redouté Nick Bosa a couru en 2019 son 40 yards en 4,79 secondes avec un temps de 1,62 secondes sur les 10 premiers yards. Tristan Wirfs a donc de quoi répondre athlétiquement avec son chrono de 4,86 sur le sprint et un départ canon de 1,69 sur les 10 premiers yards.

Et lui qui était un champion de lutte au lycée, sait aussi imposer sa volonté à son adversaire. Pas du genre à se laisser intimider, même quand rookie il affrontera des joueurs aguerris.

(Liz Martin/The Gazette)

L’université de Iowa est réputée pour la formation de linemen offensifs de qualité, surtout depuis que coach Kirk Ferentz est en charge : Marshall Yanda (ex-Ravens), Riley Reiff (Vikings), Brandon Schreff (Redskins), Bryan Bulaga (Packers), James Daniels (Bears) etc Et depuis 1999, soit l’arrivée de cet entraineur, Tristan Wirfs est le premier freshman (1e année) à être titulaire au poste de tackle offensif. Un hasard ? En tout Tristan Wirfs a été titulaire lors de 33 matchs (29 comme tackle droit et 4 comme tackle gauche).

Points faibles

– Positionnement
– Définir son meilleur poste

Difficile de baisser son centre de gravité quand on mesure presque deux mètres cependant pour repousser les assaillants, un joueur de ligne offensive doit en être capable. Tristan Wirfs a encore trop souvent une posture perpendiculaire : ses épaules, ses hanches et ses pieds sont sur la même ligne verticale. En NFL, les pass rushers sauront alors le déséquilibrer pour prendre l’avantage. Son passé de lutteur fait qu’il est habitué à apprendre des techniques de positionnement du corps, nul doute qu’il progressera dans ce domaine avec un coaching staff pro.

S’il a surtout joué à droite, Tristan Wirfs l’a fait aussi à gauche. Et cela est moins simple qu’il n’y parait : « mettez-le à droite s’il n’est pas assez bon à gauche », entend-t-on souvent. Savoir changer de jambe d’appui et maitriser ses déplacements latéraux d’un coté et de l’autre est un atout chez un joueur et il le possède. Guard ? Régulièrement projeté sur cette position durant la saison 2019 en raison de son physique si robuste, Tristan Wirfs pourrait devenir un All-Pro à la position de guard : les défenseurs sont placés plus près des joueurs de ligne à l’intérieur que ceux attaquant les tackles à l’extérieur, il faut donc être encore plus rapide pour projeter sa force vers l’avant via les mains et les hanches. Tristan Wirfs a démontré au NFL Combine toute son explosivité athlétique.

Tristan Wirfs sera obligatoirement utilisé en tackle offensif tant son potentiel est immense et le choix de draft utilisé pour lui sera haut. Il réussira, ou pas. Au pire, comme Zack Martin (Cowboys) qui jouait tackle à l’université, Tristan Wirfs peut devenir ce guard si dominant qu’il vaut bien une sélection dans le top 15 de la draft.

Destinations possibles

New-York Giants, Los Angeles Chargers, Arizona Cardinals, Cleveland Browns, New York Jets

les Giants de New-York ne sont pas performants au poste de tackle droit. Les Cardinals se doivent de mieux protéger leur jeune quarterback. Si les Chargers choisissent de commencer la saison 2020 avec Tyrod Taylor derrière le centre et d’attendre le second tour ou la draft 2021 pour obtenir un quarterback pour le futur, le besoin d’un tackle offensif dépasse largement tous leurs autres besoins. Les Browns et les Jets ont signé un tackle offensif (Jack Conklin et George Fant), cela leur laisse des options pour leurs choix 10 et 11 sans exclure pour autant la sélection d’un rookie de choix à ce poste si important.

Quatre joueurs de cette position, au minimum, devraient être sélectionnés au premier tour à Las Vegas et Tristan Wirfs est en concurrence directe avec eux : Jedrick Wills (Alabama), Andrew Thomas (Georgia) et Mekhi Becton (Louisville).

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu