Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Petit dej

Le Petit Dej’ : une absence longue durée pour Jarvis Landry, Hard Knocks à Pittsburgh ?

L’essentiel de l’actualité NFL du vendredi 21 février 2020.

L’actu chaude :

– Everson Griffen a annulé la fin de son contrat avec les Vikings.

-Damon Harrison prend la porte.

Les Steelers favoris pour accueillir « Hard Knocks » ?

Pittsburgh aime garder les choses en interne. Pourtant, il y a de grandes chances qu’il soit contraint de changer leur fusil d’épaule cet été. Selon Dan Hanzus de NFL.com, les Steelers sont favoris pour ouvrir leurs portes au show de HBO. Il base son raisonnement sur l’audimat potentiel. C’est une institution qui possède l’une des plus grandes bases de fans de toute la ligue, de quoi ramener du monde devant le petit écran.

Les équipes qui ont un nouvel entraineur, n’ont pas fait les playoffs sur les deux dernières années ou qui ont déjà participé à l’émission au cours des 10 dernières années sont exemptées des candidats potentiels. Pour 2020, les Lions, Jaguars, Cardinals, Broncos sont susceptibles d’être choisis au même titre que la franchise de Pennsylvanie.

Jarvis Landry se fait finalement opérer de la hanche

C’est un peu à la surprise générale que Jarvis Landry (WR, Browns) a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il s’est fait opéré de la hanche pour soigner une blessure qui l’a gêné pendant la moitié de la saison. Il avait précédemment annoncé qu’il renonçait à l’opération mais a du se résoudre à passer sur le billard après le Pro Bowl. Selon cleveland.com, la procédure a eu lieu le 4 février. Elle consistait à raser du cartilage et à retirer deux morceaux d’os incrustés dans le labrum de sa hanche gauche. Durée de l’indisponibilité, 6 à 8 mois, bien qu’il espère être de retour à temps pour le camp d’entrainement

Quinton Dunbar veut un nouveau départ

Malgré sa volonté de quitter Washington, Quinton Dunbar (CB, Redskins) a suspendu sa demande le temps de rencontrer le nouveau management. Il voulait savoir où en est la franchise et négocier son contrat qui arrive à expiration à la fin 2020. D’après Josina Anderson de ESPN la franchise n’a pas accepté sa demande. Dunbar revient donc à sa volonté initiale d’être échangé ou coupé.

Une convention collective n’arrange pas les affaires des Cowboys, Buccaneers et Titans

L’intersaison, la période des manœuvres, a commencé. Alors que l’éventualité d’une signature d’une nouvelle convention collective pour l’ouverture de la saison 2020 semble envisageable, certaines franchises verraient d’un bon oeil un peu de délai.

Si la saison devait débuter sans accord collectif, toutes les équipes auraient la possibilité d’appliquer un franchise tag et un transition tag pour protéger deux joueurs. Pour Dallas, le doublon servirait à sécuriser Dak Prescott (QB) et Amari Cooper (WR). Pour Tennessee, ce sont Derrick Henry (RB) et Ryan Tannehill (QB) qui seraient ciblés. Enfin pour Tampa Bay Shaquil Barrett (DE) et Jameis Winston pourraient être conservés. Sans cette possibilité il va falloir faire des choix…

L’élargissement des playoffs ne veut pas dire baisse de niveau

La crainte de l’élargissement des playoffs à 7 équipes par conférence est que des équipes avec de mauvais bilans soient invitées en phase finale. Pourtant en projetant sur les 10 dernières années, aucune franchise avec un bilan négatif n’aurait été qualifiée, et seule 5 aurait eu un bilan équilibré (8-8). Dans le format actuel, sur les 10 dernières années, seules 8 équipes à 8 victoires, 8 défaites ont joué les phases finales, et deux franchises avec un bilan négatif.

Les propriétaires ont approuvé ce jeudi les termes de la nouvelle convention collective dont le nouveau format de playoffs en fait partie. Les joueurs doivent maintenant décider s’ils décident de valider l’entente mais l’extension à 14 équipes au total pourrait arriver même en cas de refus. Selon Mark Maske du Washington Post, la ligue peut valider ce changement dès à présent. Les propriétaires pensent qu’ils n’ont pas besoin de l’approbation des joueurs pour entériner la décision.

En bref

– Ce n’était qu’une question de temps. Jordan Reed (TE) vient d’être libérer par Washington qui libère 8,5 millions de dollars dans le salary cap avec ce mouvement. Les Redskins en ont fait l’annonce sur leur site internet.

Russell Okung (LT, Chargers) a récemment exprimé des doutes sur l’avenir de la franchise de Los Angeles, et sur sa place au sein de l’équipe selon ESPN. L’équipe a tenté de rassurer Okung, mais celui-ci reste « sceptique » sur les perspectives des Chargers. Okung pèse 16 millions dans la masse salariale.

Cody Ford (RT, Bills) a annoncé sur Twitter que son appel avait permit de réduire son amende de 28 075 dollars à 4 000 dollars. Ford a été pénalisé pour un block aveugle illégal en playoffs contre les Texans. Les fans de Buffalo avait créé une cagnotte en ligne afin que le joueur ne paie pas un centime. Les 3870 dollar récolté seront redistribués à des oeuvres de charité.

– Pour la première fois en 12 ans à la tête des Ravens, John Harbaugh (HC) n’assistera pas au Combine d’ Indianpolis la semaine prochaine. Il est convalescent suite à une opération du genou. (ESPN)

Draft

– Afin de couper court aux spéculations, l’entraineur de Jalen Hurts (QB, Oklahoma) a annoncé à D. Orlando Ledbetter du Atlanta Journal-Constitution que le prospect des Sooners ne participerait qu’aux ateliers des quarterbacks lors de l’évaluation des joueurs universitaires (scouting combine).

Sans Tom Brady, les Patriots pourraient avoir du mal à recruter

New England a plusieurs agents libres cette saison, mais un seul occupe toutes les pensées du monde du football. Les deux piliers de la franchise pourraient se séparer si Tom Brady (QB) décidait de quitter Bill Belichick (HC). Et le départ du légendaire quarterback pourrait avoir de sérieuses conséquences sur la franchise entière, et particulièrement sur son attractivité et son recrutement.

« Ça va être difficile de ramener tout le monde. Je pense que si Tom revient, certains de ces joueurs reviendront. Mais si Tom ne revient pas, je ne sais pas si ces gars voudront rester, » a déclaré Rob Ninkovich (ex LB, Patriots) au Boston Herald. Parce que à quoi ressemble l’équipe ? Elle est en reconstruction ? Quel est l’avenir ?

« Ça va être dur à vendre. Ces dernières années, les Patriots ont réussit à attirer des agents libres à faible coût, parce que c’était des vétérans, des gars qui cherchaient un Super Bowl, une place en playoffs. Ils ont été approché par les Patriots qui leur ont dit ‘Ecoute, nous ne te garantissons pas le plus gros contrat, mais nous allons te donner la chance de jouer en playoffs ou au Super Bowl, si ça t’intéresse. 99% des gars se sont dit ‘oui, je veux une validation de ma carrière.' »

Sean Payton plus anxieux pour le contrat de Taysom Hill que pour celui de Drew Brees

New Orleans attaque son intersaison avec quelques questions au poste le plus important, celui de quarterback. Pour l’instant Drew Brees (QB) a détendu l’atmosphère en annonçant son intention de revenir jouer pour les Saints en 2020. Même si les choses restent à formaliser, Sean Payton (HC) est confiant sur ce front. D’après WWL Radio, l’entraineur des Saints a rappelé que les deux camps ont toujours négocié de « manière efficace » dans le passé, et il a confié à NOLA.com qu’il « pense que les choses ne seront pas différentes cette fois-ci ». Si la situation semble se régler paisiblement pour le poste de titulaire, celle du remplaçant Taysom Hill apparait plus compliquée.

« S’il était sans contrat avant le début de la saison, j’anticipe que nous nous concentrerions très attentivement et nous évaluerions de lui poser un tender valant un premier tour de draft, » a dit Payton sur NOLA.com. « Ça prendra du temps d’établir son contrat, car il est unique. Par ce qu’il fait maintenant, par ce que nous pensons qu’il peut devenir, et ce qu’il fera quand Drew prendra sa retraite. Ça nécessitera plus de travail que le contrat que Mickey (Loomis, GM) met sur pied avec Drew. »

Kyler Murray a des idées pour la draft des Cardinals

Kyler Murray (QB, Cardinals) est l’avenir à Arizona. Et il a des idées pour construire le futur de la franchise. Comme par exemple sélectionner son ancien coéquipier CeeDee Lamb (WR, Oklahoma) avec le huitième choix de la prochaine draft.

« Nous avons une super relation avec CeeDee, » a dit Murray au Arizona Republic. « C’est un de mes frères. Je serai évidemment ravi de ce choix. Evidemment je ne fais pas les choix. Je suis là pour autre chose. Mais j’attends avec impatience la free agency, que nous ajoutions quelques grands joueurs, et encore quelques uns par la draft, pour continuer de progresser. Mais oui, si nous choisissions CeeDee ce serait super. Nous avons une vraie relation de confiance. J’ai joué avec lui, je le connais depuis des années, donc oui je pense que ce ne serait pas un mauvais choix. »

Steve Keim (GM) n’a pas été sourd à la suggestion. Il a réagit à l’antenne de Arizona Sports 98.7 FM.

« Vous regardez CeeDee Lamb, et vous vient à l’esprit des choses qui vous rappellent DeAndre Hopkins, » a dit Keim. « On parle d’un gars qui n’est peut être pas le plus rapide verticalement, mais qui est courageux, dur et court de superbes tracés. »

John Ross envisage un retournement pour les Bengals

Alors que les voix s’élèvent contre la culture de la franchise de Cincinnati, John Ross (WR) a tenu à rappeler que les retournements de situation existent. Et pas plus loin que cette année à San Francisco par exemple. Les 49ers sont passés de 4-12 en 2018 à 13-3 et champions NFC en 2019.

« C’est devenu la norme dans les médias d’attaquer une équipe qui ne va pas fort, » a dit Ross sur le site de l’équipe. « Ce n’est pas OK, mais ça vient avec le territoire. Quand nous serons meilleurs, alors les choses se renverseront exactement comme à San Francisco. Il y a deux ans ils gagnent 4 matchs. Maintenant ils jouent un Super Bowl. C’est peut être l’histoire de n’importe qui. Cela dépend du travail pendant l’intersaison, et du fonctionnement de groupe de l’équipe. Nous verrons où nous en serons dans quelques mois. »

Les Browns mettent la pression sur leurs botteurs

Un des rares survivant du régime précédent, Mike Priefer (ST coach, Browns) a décidé de rester à Cleveland, et a pour ambition de relever le niveau de ses équipes spéciales. Il a notamment décidé de mettre la pression sur son botteur de précision Austin Seibert et sur son punter Jamie Gillan, tous les deux sophomores. Il veut que le jeu au pied devienne plus régulier et plus performant.

« Ils ont réalisé tellement de bonnes choses, il y a une raison pour laquelle ils sont dans l’équipe, il y a une raison pour laquelle ils ont gagné ces postes, mais s’ils ne sont pas plus réguliers nous devrons mettre nos listes à jour et regarder ailleurs, » a dit Priefer à Cleveland.com.

Ron Rivera : éloge de la culture

Ron Rivera (HC, Redskins) échange depuis des années avec le septuple champion NASCAR Jimmie Johnson sur la culture de la gagne.

« La culture doit être si forte que peu importe qui est la personne, » a dit Rivera selon ProFootballTalk.com. « La culture doit être si forte que les joueurs sont absorbés et deviennent volontaires. Si quelqu’un n’est pas volontaire, alors les gars autour sont assez forts pour le remettre dans la culture. Vous êtes capables d’assimiler les gars dans ce que vous faites. »

Alex Van Pelt est un entraineur mélomane

Le nouveau coordinateur offensif des Browns a imagé ses propos par une analogie musicale quant il s’est agit de son approche avec Baker Mayfield (QB). Alex Van Pelt préfère le classique au heavy metal.

« Je veux que ses pieds soient comme du Mozart, pas comme Metallica, » a dit Van Pelt à Nate Ulrich du Beacon Journal. « Le jeu de pied doit être un mouvement fluide. Il faut danser dans la poche de protection tout en avançant dans ses progressions. »

« J’ai une croyance et une philosophie à propos du jeu de pieds, c’est très important pour moi – comme pour Kevin (Stefanski, HC). Tout part des pieeds. Les pieds ne mentent jamais. Il vous amène dans vos progressions. Nous allons peu changer les manières d’appeler les jeux sous le centre et en position reculée pour l’aider. »

Les essentiels TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : TwitterInstagramFacebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en achetant chez Fanatics en passant par ce lien.

Ou en pariant chez Unibet.

Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du mercredi.


Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu