Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft NCAA

NFL Combine 2020 – Troisième journée : du lourd en défense

Isaiah Simmons en mode supersonique.

Avant le début de la free agency, place au NFL Scouting Combine, qui rassemble presque tous les meilleurs prospects de la prochaine draft. Chaque jour, TDActu vous rapporte ce qu’il faut retenir de ce rendez-vous des meilleurs espoirs du football américain. Parmi eux, lesquels ont bien figuré et lesquels ont déçu ?

Les joueurs du front seven étaient à l’honneur ce samedi : ligne défensive et linebackers sur le pont. Mettre la pression sur le quarterback adverse et stopper le jeu au sol pour récupérer la possession au plus vite, voilà l’objectif de ces athlètes en défense.

L’homme du jour

Isaiah Simmons, LB, Clemson

Attendu comme un des meilleurs joueurs de la cuvée 2020, Isaiah Simmons a confirmé ses aptitudes physiques : 4,39 secondes sur le sprint du 40 yards, une détente sèche de 99 centimètres et un bond de 3,35 mètres sur le saut en longueur sans élan. Il solidifie ainsi son statut de choix du top 10 après un cursus exceptionnel avec l’université de Clemson où il a fait preuve de talent et de polyvalence : 16,5 plaquages pour pertes dont 8 sacks, 3 interceptions et trois fumble forcés en 2019. Aligné en linebacker intérieur, nickel cornerback ou safety, il use de sa vitesse, de son intelligence de jeu et de ses qualités athlétiques pour avoir un impact de diverses façons en défense.

La déception

AJ Epenesa, DE, Iowa

Vu comme un possible premier tour de draft, Andrew Jared Epenesa a perdu quelques places sur les boards. Certes il a réussit 30 sacks sur les deux dernières saisons et à 125 kilos, il est un joueur costaud pour contrer le jeu au sol (edge setter). Son physique et son jeu tout en puissance évoquent ceux de Za’Darius Smith (Packers) cependant, alors que ce dernier court le 40 yards en 4,83 secondes en 2015, Epenesa ne fait pas mieux que 5,04 ! De plus, ses 17 répétitions avec la barre de 100 kilos le placent dernier dans cette catégorie chez les linemen défensifs.

En hausse

Khalil Davis, DT, Nebraska

32 répétitions au développé-couché et un chrono de 4,75 secondes sur le sprint, soit le meilleur temps pour un joueur de ligne défensive intérieur. À 140 kilos, il fait mieux que des edge rushers plus légers tels Jonathan Greenard et Kenny Willekes, tous deux avec un temps de 4,88 secondes. Sa puissance couplée à ses capacités athlétiques expliquent en partie ses 8 sacks en 2019.

Joueur quelque peu sous-évalué avec une projection vers le troisième jour de la draft (tours 4 à 7), c’est ce genre de performance qui pousse certains évaluateurs à visionner, à nouveau ou pour la première fois, ses matchs pour s’assurer de ne pas être passé à coté d’un joueur avec le potentiel d’une sélection le deuxième jour (tours 2 et 3).

À noter que son frère jumeau Carlos Davis a lui aussi participé à ce NFL Combine avec une prestation moins élevé mais néanmoins de très bon niveau : 4,82 secondes sur le sprint, 4,52 secondes sur le shuttle de 20 yards.

Alton Robinson, DE, Syracuse

Joueur particulièrement observé depuis sa saison 2018 où il signe 17 plaquages pour pertes (dont 10 sacks), Alton Robinson confirme au NFL Combine que la baisse de production (4 sacks) connu en 2019 était du avant tout à une plus grande surveillance de la part des attaques adverses (prise à deux). Un chrono de 4,69 qui le place 3e des joueurs de ligne défensive, une détente verticale de 90 centimètres (2e des DL) ainsi que 25 répétitions au Bench Press font de lui un choix crédible à partir du deuxième tour de la draft, voire un peu mieux.

Willie Gay, LB, Mississippi State

Après une saison 2019 où il ne dispute que cinq matchs en raison d’une suspension par son université, le linebacker Willie Gay marque des points avec des qualités athlétiques au-dessus de la moyenne : une détente verticale de 1 mètre, un bond de 3,45 mètres au saut en longueur. Plus encore que son excellent chrono de 4,46 secondes sur le sprint, c’est son temps de 4,30 secondes sur l’épreuve du Shuttle sur 20 yards qui est significative pour un joueur de sa position, cet atelier mesurant la capacité à changer de direction et prendre de la vitesse de façon latérale, de quoi répondre aux cuts des coureurs adverses.

Se signalent également avec de belles performances : Jabari Zuniga (Edge, Florida), Justin Madubuike (DT, Texas A&M), Neville Gallimore (DT, Oklahoma) et Khaleke Hudson (LB, Michigan).

En baisse

Rashard Lawrence, DT, LSU

Élément majeur du champion LSU, le defensive tackle Rashard Lawrence n’a pas été convaincant lors des ateliers avec un chrono de 5,07 sur le sprint. Alors que beaucoup de joueurs de ligne défensive paraissent fluides dans leurs courses en arc de cercle, Rashard Lawrence semble pataud lors de l’atelier nommé figure 8.

Par ailleurs

Bien que linebacker, Isaiah Simmons court plus vite que Derwin James (Chargers) et Jalen Ramsey (Rams).

Les Raiders ont un besoin urgent au poste de linebacker et Isaiah Simmons serait un choix de rêve pour eux. La réaction du manager Mike Mayock et du coordinateur défensif Paul Guenther après le sprint du joueur de Clemson est sans équivoque.

Les joueurs chargés de mettre la pression sur le quarterback se doivent d’avoir des appuis rapides, à l’image de Bradlee Anae (Utah).

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR