Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

NFL Combine 2020 – Quatrième jour : des safeties polyvalents !

Jeremy Chinn a montré de gros points à Indianapolis.

Avant le début de la free agency, place au NFL Scouting Combine, qui rassemble presque tous les meilleurs prospects de la prochaine draft. Chaque jour, TDActu vous rapporte ce qu’il faut retenir de ce rendez-vous des meilleurs espoirs du football américain. Parmi eux, lesquels ont bien figuré et lesquels ont déçu ?

Dernier jour du NFL Combine 2020, celui des arrières défensifs. Cornerbacks et safeties en piste pour les ateliers mesurant leurs capacités athlétiques si importantes à ces positions. Les drills, ateliers sans mesure, le sont tout autant pour évaluer la fluidité de mouvements nécessaire pour contrer les receveurs made in NFL.

L’arrière défensif le plus réputé de cette cuvée 2020, Jeffrey Okudah (Ohio State) s’est blessé après un premier sprint (au temps moyen). Il n’a pas participé au reste de la soirée. D’autres en revanche se sont montrés à leur avantage.

L’homme du jour

Jeremy Chinn, S, Southern Illinois

Ce n’est pas le nom le plus ronflant de cette classe de safety, loin s’en faut. Mais avec Kyle Dugger, Jeremy Chinn a représenté dignement la deuxième division universitaire à Indianapolis. Pour un prospect attendu comme strong safety, il a fait preuve d’une étonnante rapidité (4.45) et a été assez impressionnant sur les ateliers de mesure, avec la deuxième meilleure marque sur les sauts en hauteur et en longueur. Intéressant lors de la semaine du Senior Bowl, le joueur des Salikis est un projet qui séduit et s’est sans doute offert une place au deuxième ou troisième tour avec une telle performance.

La déception

Stanford Samuels III, CB, Florida State

Loin d’être le plus régulier sous le maillot des Seminoles, Samuels III avait fait un gros pari en quittant prématurément Tallahassee pour la NFL. Ses qualités athlétiques restent relatives par rapport au reste du plateau, et sa vitesse a clairement joué en sa défaveur sur 40 yards, alors qu’il est pressenti pour évoluer nickelback chez les pros. Son Pro Day s’annonce déjà capital.

En hausse

Kyle Dugger, S, Lenoir-Rhyne

Le joueur de deuxième division démontre une nouvelle fois ses qualités athlétiques : 1,06 mètres de détente verticale et un bond de 3,40 mètres sans élan. Ne bénéficiant pas de l’exposition médiatique des meilleurs lors de son cursus, le safety des Bears de Lenoir-Rhyne se fait à nouveau remarquer après sa bonne semaine au Senior Bowl le mois dernier.

AJ Terrell, CB, Clemson

Après une finale universitaire où il a souffert face à Ja’Marr Chase (LSU), la cote de Aundell Terrell junior en a pris un coup. Le NFL Combine, que ce soit son sprint sur 40 yards en 4,43 secondes ou la fluidité de ses mouvements en backpedal (déplacement vers l’arrière), le remettent sur le devant de la scène.

CJ Henderson, CB, Florida

Rapide et avec un jeu physique, Henderson est dans la lignée de nombreux cornerbacks de Florida à jouer en NFL. Son chrono de 4,39 sur le sprint lui permet de rester dans la discussion pour être dans les trois premiers cornerback sélectionnés à la prochaine draft.

Tanner Muse, S, Clemson

Double champion universitaire avec Clemson, Tanner Muse est ce joueur de football au grand cœur qui donne tout sur le terrain. Son expérience et sa mentalité en faisait un candidat solide pour être invité à un camp d’entrainement mais sans être drafté. Son chrono de 4,41 secondes sur le sprint du 40 yards en fait désormais un choix solide pour, au minimum, évoluer comme gunner en équipe spéciale, une sélection au 7e tour n’est plus à exclure.

Javelin Guidry, CB, Utah

On parle beaucoup de Terrell Burgess, Julian Blackmon ou Jaylon Johnson au sein du backfield défensif de Utah. Mais la surprise du chef pourrait s’appeler Javelin Guidry. Dans une ligue qui scrute toujours plus de joueurs physiques et rapides, le Ute est devenu le premier joueur depuis 2006 à passer sous la barre des 4 secondes 30 (4.29 précisément) tout en réussissant plus de 20 répétitions au développé-couché (21). Un outsider sur lequel certaines franchises pourraient tenter un pari, aux alentours du quatrième ou cinquième tour.

L’Jarius Sneed, S, Louisiana Tech

Cette classe de strong safety s’annonce plus qu’intrigante. Car comme Chinn et Dugger, L’Jarius Sneed a bluffé l’audience avec des aptitudes physiques insoupçonnées, notamment son temps de 4.37 sur 40 yards, le meilleur chrono pour les safeties. Homme à tout faire et capitaine de la défense des Bulldogs en 2019, il sera sûrement un joueur inestimable sur équipes spéciales avant d’avoir sa chance dans le backfield, comme un certain Xavier Woods du côté de Dallas.

En baisse

Noah Igbinoghene, CB, Auburn

Enfant de deux parents ayant participé aux jeux olympiques (sprint et saut) avec le Nigeria, le défenseur de Auburn, athlète sur piste lui-même au lycée, était attendu pour sa pointe de vitesse. 4,48. Insuffisant, ou plutôt décevant étant donné les attentes. Le Tiger a soufflé le chaud et le froid sur le reste des exercices, ce qui ne fait pas irrémédiablement chuter sa cote non plus.

Cameron Dantzler, CB, Mississippi State

Réduire Dantzler à son seul temps décevant de 4.64 (pour un joueur de son gabarit) sur 40 yards peut paraitre injuste. Mais à Indy, le joueur de Mississippi State a encore peiné à démontrer ce qui en ferait un phénomène à l’échelon supérieur. Les observateurs apprécient sa combativité et son instinct, mais à ce rythme-là, pas sûr qu’une franchise investisse sur lui avant le troisième tour.

L’énigme

Grant Delpit, S, LSU

On pensera que les absents ont toujours tort dans ce type de contexte, mais cette semaine de Combine n’a pas forcément fait le jeu de Grant Delpit. Au sortir d’une saison décevante, l’intéressé a dû passer son tour pour une douleur à la cheville et a vu dans le même temps un Xavier McKinney (Alabama) plutôt solide dans les ateliers. Il vaut mieux que les entretiens se soient bien passées pour l’intéressé, car le top 15 s’éloigne inexorablement pour le champion national universitaire.

Par ailleurs

En 2020, les arrières défensifs aussi se frottent à l’atelier du gauntlet. L’exercice consiste à partir d’une ligne de touche jusqu’à l’autre en attrapant 7 ballons lancés à différents endroits du terrain.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR