Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Transferts

Free Agency – Defensive backs : du choix mais pas de superstars

Si le groupe d’agents libres sur les postes de cornerbacks et safety est homogène et fournie cette année, quelques joueurs sortent tout de même du lot.

Avant la free agency, Touchdown Actu vous propose ses traditionnels Top 5 des free agents qui seront disponibles à chaque poste le 18 mars. On termine notre tour d’horizon de la défense avec les défensives backs.

Dans une ligue où le jeu aérien est devenu le secteur le plus important du jeu, les defensives backs s’arrachent à prix d’or. Cette année, peu de joueurs disponibles devraient casser la banque. Il n’y a pas de free agent estampillé « superstar ». En revanche, cela ne veut pas dire que de gros contrats ne vont pas être signés.

La cuvée 2019 est remplie de bons joueurs, que ce soit du côté des safeties – ils sont 3 dans ce top 5 – ou chez les cornerbacks. Surtout, comme souvent, il y a l’embarras du choix pour les franchises qui pourront faire leur marché tranquillement.

1. Anthony Harris – Safety – 28 ans

Stats 2019 : 14 matchs, 6 INTs, 1 TD, 11 passes défendues, 60 plaquages et 1 fumble recouvert.

En deux saisons, Anthony Harris s’est imposé comme l’un des meilleurs safeties de la ligue. Le Viking est capable de défendre en profondeur, mais aussi de jouer dans le slot. Il peut couvrir les receveurs, mais aussi s’aligner en face de tight ends. Cette année, il est en tête du classement des intercepteurs de la ligue avec 6 ballons récupérés (à égalité avec Stephon Gilmore et Tre’Davious White), alors que les quarterbacks adverses n’ont lancé qu’à 23 reprises dans sa direction.

Des statistiques, mais aussi une impression visuelle, qui en feront un des joueurs les plus demandés lors de cette free agency. À 28 ans, le défenseur peut désormais prétendre à un gros contrat. Minnesota devrait ainsi avoir du mal à le garder. Les Vikings ont déjà une masse salariale très élevée et plusieurs autres agents libres avec qui il faut discuter.

La destination idéale : Cleveland Browns. Beaucoup de signes pointent dans la direction de l’Ohio pour Harris. Les Browns ont beaucoup d’argent à dépenser (presque 50 millions), ont besoin d’un safety (Damarious Randall est free agent) et le nouveau staff connait bien Anthony Harris (Kevin Stefanski était le coordinateur offensif des Vikings l’an dernier).

2. Byron Jones –  Cornerback – 27 ans

Stats 2019 : 15 matchs, 1 fumble forcé, 6 passes défendues et 46 plaquages.

C’est certainement le meilleur cornerback sur le marché des transferts cette année. Byron Jones vient de terminer sa cinquième saison en tant que titulaire chez les Dallas Cowboys. Là-bas, il est le joueur arrière numéro 1. Alors qu’il avait démarré sa carrière en tant que safety dans le Texas, il est depuis un cornerback. Mais sa polyvalence reste un formidable atout.

Ses statistiques (seulement 2 interceptions depuis 2015, 0 depuis deux ans) sont trompeuses. Ce joueur physique reste un cauchemar pour les quarterbacks adverses qui ne l’ont visé qu’à 64 reprises cette saison pour à peine plus de 50 % de réussite. Les bons corners sont chers ces derniers temps et Jones pourrait prétendre à un contrat de 15 millions la saison. C’est beaucoup pour les Cowboys qui doivent d’abord régler les cas de Dak Prescott et Amari Cooper.

La destination idéale : Denver Broncos. L’équipe du Colorado a presque 62 millions de dollars disponibles dans la masse salariale et pourrait perdre Chris Harris Jr. à ce poste. Les dirigeants pourraient avoir envie de faire de Byron Jones l’une des pièces maîtresses de la défense de Vic Fangio.

3. Justin Simmons – Safety – 26 ans (taggé par les Broncos)

Stats 2019 : 16 matchs, 4 INTs, 15 passes défendues et 94 plaquages.

Depuis quatre saisons, Justin Simmons règne sur les lignes arrières des Broncos. Chaque année le joueur progresse jusqu’à devenir l’archétype du safety moderne en NFL. Capable de jouer dans la boite et d’être efficace contre la course, il est aussi très bon en couverture aérienne.

Si ses statistiques 2019 témoignent d’une campagne aboutie, il ne semble pas encore avoir atteint la quintessence de son potentiel. Il n’a que 26 ans et pourrait être encore meilleur dans le futur.

La destination idéale : Denver Broncos. John Elway en a fait l’une des priorités de son mercato. Il veut garder son safety, et a utilisé son franchise tag, tout en annonçant que le but est de trouver un accord sur le long terme.

4. Chris Harris – Safety – 31 ans

Stats 2019 : 16 matchs, 1 INT, 6 passes défendues, 1 fumble forcé et 56 plaquages.

Depuis de nombreuses années désormais, Chris Harris Jr. est l’un des plus gros challenges pour les receveurs de la ligue. En 9 ans à Denver, on ne compte plus les joueurs que le cornerback a éteint, que ce soit dans le fond du terrain ou dans le slot, en couverture de zone ou en défense en homme à homme. À 30 ans, il est parmi ce qui se fait de mieux en NFL, malgré une petite baisse de régime cette saison.

Léger moins bien ou début du déclin ? L’équipe qui va le recruter devra répondre à cette question. Pas sûr que les Broncos décident de le garder. Non pas qu’ils n’en aient pas besoin, mais le prix du cornerback commence à être élevé pour sa production. En 2019, il avait signé un contrat d’un an et 12 millions de dollars. Il pourrait chercher désormais une somme similaire (voir plus), mais sur plusieurs années cette fois. À noter que seuls 9 cornerbacks toucheront 13 millions de dollars ou plus en 2020.

La destination idéale : Houston Texans. La franchise de l’AFC Sud était l’une des pires défenses contre la passe l’an dernier (4 276 yards encaissés, 29e en NFL). Bill O’Brien et son staff sont en difficulté sur le poste de cornerback après avoir coupé Aaron Colvin durant la saison et Vernon Hargreaves il y a quelques jours. En bref, Chris Harris Jr. ferait du bien.

5. Devin McCourty – 32 ans

Stats 2019 : 16 matchs, 5 INTs, 7 passes défendues, 2 fumbles forcés, 1 fumble recouvert et 58 plaquages.

Dans l’ombre du défenseur de l’année, Stephon Gilmore, Devin McCourty a de nouveau livré une saison pleine à New England. Déjà parce qu’il a joué les 16 rencontres ainsi que le match de playoffs. En 10 saisons dans le Massachussetts, c’est la 7e fois que cela arrive. C’est dire que, malgré son âge, on peut compter sur lui. Véritable pierre angulaire du système de Bill Belichick, Devin McCourty possède une intelligence de jeu rare en NFL.

Il a fait partie des trois campagnes victorieuses des Patriots ces dernières années (2014, 2016 et 2018) et pourra apporter son expérience à l’équipe qui va le signer.

La destination idéale : New England Patriots. Bill Belichick adore ce joueur qui lui apporte une assurance derrière. Patrick Chung pourrait ne pas être conservé et on voit mal les Patriots se séparer de leur deux safeties sur la même saison. En tout cas, son frère, Jason McCourty, va rester à New England. Le premier signe d’un nouveau contrat ?

Les potentielles bonnes affaires : Von Bell, James Bradberry, Jimmie Ward, Ha Ha Clinton-Dix

Une fois que les noms les plus ronflants de cette free agency seront signés, il restera tout de même de bons defensives backs. Des joueurs sous-côtés qui peuvent facilement devenir des titulaires en puissance dans leur future équipe. On pense notamment à James Bradberry, qui pourrait être taggé par les Panthers, ou à Ha Ha Clinton-Dix.

Mais aussi des joueurs moins polyvalents, mais très bons dans un domaine. Von Bell par exemple serait parfait pour des franchises à la recherche d’un safety plaqueur, efficace face à la course. Jimmie Ward, à l’inverse, est plutôt à ranger dans la catégorie des safeties qui peuvent jouer cornerback si la formation offensive adverse le nécessite. En bref, les franchises pourront trouver leur bonheur, si elles cherchent bien.

Les vétérans : Aqib Talib, Jonathan Joseph, Jimmy Smith, Prince Amakamura, Brandon Carr…

Les postes de defensive backs sont tellement exigeants que recruter un joueur âgé est souvent un risque pour les franchises. Dans le même temps, l’expérience est cruciale dans le fond du terrain. C’est pourquoi quelques vétérans arrivent toujours à retrouver un point de chute. Souvent pour encadrer des groupes de joueurs jeunes qui doivent progresser.

Des joueurs comme Jimmy Smith ou Prince Amakamura, un habitué de la free agency, devraient pouvoir retrouver une franchise.

Les autres principaux defensives backs disponibles

Adrian Phillips, Rodney McLeod, Damarious Randall, Clayton Geathers, Tre Boston, Tony Jefferson, Tavon Wilson, Juston Burris, Jeff Heath, Jayron Kearse, Clayton Fejedelem, Sherrick McManis, Jahleel Addae, Andrew Adams, Mike Adams, J.J. Wilcox, Sean Davis…

Darqueze Dennard, Bradley Roby, Kendall Fuller, Brian Poole, Ronald Darby, Mackensie Alexander, Trae Waynes, Mike Hilton, Kevin Johnson, Logan Ryan, Tramon Williams, Ross Cockrell, Javien Elliott, Jalen Mills, Daryl Worley, Vernon Hargeaaves, Bashaud Breeland, Morris Claiborne…

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
23 Oct à 2:20PHI1.38pariez2.7NYG
25 Oct à 19:00ATL1.68pariez2DET
25 Oct à 19:00CIN2.35pariez1.5CLE
25 Oct à 19:00HOU2.4pariez1.48GB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu