Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2020

[Fiches Draft] Raekwon Davis (DL), enfin capable d’exploser ?

Raekwon Davis, côté ombre ou lumière à l’échelon supérieur ?

Raekwon Davis – Defensive Tackle – 22 ans – Senior – Alabama

Taille : 2m01

Poids : 139 kilos

Position estimée dans la draft : 1er-2e tour

Stats 2019 : 47 plaquages dont 3 pour perte

Comparaison NFL : Johnathan Hankins

Points forts

– Gabarit et force brute
– Premier contact
– Run stop

Raekwon Davis, à Alabama, c’est l’histoire d’un phénomène qui a marqué les esprits dès son arrivée sur le campus. A l’image d’un Quinnen Williams, lors de la même période, le numéro 99 a obtenu, très jeune, la confiance de Nick Saban, dans une armée de prospects aux dents longues et avides de découvrir la NFL.

Pour se distinguer et exploser lors de la saison 2017, Davis a pu compter sur un physique hors norme qui en a fait une des principales recrues en provenance du lycée : 2m01, près de 140 kilos et une longueur de bras qui transforme le colosse en véritable montagne pour ses adversaires directs. Les duels ont longtemps paru déséquilibrés, de par la capacité du lineman à se montrer agressif dès le premier contact et utiliser le haut de son corps pour prendre l’ascendant. Sans être aussi athlétique que d’autres collègues de sa classe, Raekwon sait se montrer intrusif dans la poche, profitant de ses longs bras et de sa puissance pour fermer les angles, ce qui en a fait un run stopper extrêmement précieux tout au long de sa carrière universitaire.

Points faibles

– Technique
– Unidimensionnel

Là où le bât blesse, c’est que Davis n’a pas vraiment confirmé toutes les attentes placées en lui, à Tuscaloosa. Excellent en 2017, il a peu à peu disparu l’année suivante et a été relativement inoffensif lors du dernier exercice. Un goût d’inachevé pour un joueur longtemps promis au top 10 de la draft.

Techniquement, l’intéressé se remontre un peu sur ses acquis. S’il ne fait pas la différence dès le premier contact, le placement des mains est quelque peu bâclé. Si on y ajoute un manque de réactivité et un centre de gravité largement perfectible, Davis devient un défenseur lambda, dur au mal mais face auquel on pourra résister, notamment sur le pass pro. Cela pourrait limiter son apport sur la ligne défensive, et ne le rendre utile que sur deux tentatives.

Destinations possibles

Cincinnati Bengals, Detroit Lions, Minnesota Vikings, New Orleans Saints, Seattle Seahawks

Defensive end 3-4 à Alabama, Davis a encore le potentiel pour occuper ce poste en NFL. Mais au vu de son étonnante régression (8 sacks et demi en 2017, mais 2 sur les deux années suivantes) et de son manque de soutien sur le pass rush, c’est d’abord un rôle de « plugger » intérieur qui semble l’attendre pour contrer efficacement le jeu au sol. L’ancien phénomène peut devenir un nouveau Jarran Reed, mais il va falloir se rediscipliner et espérer tomber dans un staff qui saura le remettre en question, là où l’un des meilleurs head coaches universitaires de l’histoire n’a pas réussi. La mission n’est pas simple, mais le jeu en vaut clairement la chandelle.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR