Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New York Giants

Un an après, les Giants ont gagné l’échange d’Odell Beckham

New York a gagné en profondeur, Cleveland attend toujours des résultats.

  • 0

S’il y a un échange qui a marqué la NFL la saison passée, c’est bien le transfert d’Odell Beckham Jr. aux Browns de Cleveland. Une saison plus tard, il est temps de faire le bilan et de juger quelle équipe a fait la meilleure opération. 

Rappel des faits.

– Les Giants reçoivent : Jabrill Peppers (Safety) + Kevin Zeitler (OG) + 2019 Pick 17 (1er Tour, utilisé sur Dexter Lawrence (DT)) + 2019 Pick 95 (3ème Tour, utilisé sur Oshane Ximines (OLB)) 

– Les Browns reçoivent : Odell Beckham Jr. (WR) + Olivier Vernon (OLB) 

Plus de profondeur à New York

Le plus simple pour avoir un avis le plus objectif possible est d’analyser les performances de ces joueurs lors de la saison passée. 

Jabrill Peppers sortait d’une bonne fin de campagne avec les Browns et était très attendu pour prendre la suite de Landon Collins au poste de strong satefy. Après des débuts compliqués, il a su hausser son niveau de jeu et s’est peu à peu imposé comme le leader de cette défense. Avec 11 matchs au compteur, il compte 76 plaquages dont 5 pour perte, 1 interception retournée pour un touchdown et 3 fumbles forcés. Comme attendu, il a également été bien meilleur que Collins sur la couverture de passe avec une évaluation du lanceur adverse de 84,0 contre lui. En contrepartie, il a manqué 12,6% de ses plaquages. Il s’est finalement blessé en cours de saison sur un punt return et a manqué les 5 dernières rencontres. 

Pas de réelle surprise pour Kevin Zeitler qui a été au niveau attendu. Meilleur lineman offensif du côté de New-York cette saison, il a par contre manqué à Cleveland dont la ligne offensive a été moins performante que l’an dernier et reléguée à la 23ème place selon PFF. Il est actuellement le seul titulaire incontestable dans une ligne encore en recherche de stabilité. 

Dexter Lawrence est arrivée en provenance de Clemson où il formait avec Clelin Ferrell et Christian Wilkins la meilleure ligne défensive universitaire. Pas forcément le plus en vue avant cette draft, il réussit pourtant une saison rookie exemplaire. Son physique de mammouth lui permet d’occuper très efficacement l’intérieur de la ligne et provoque souvent des prises à deux adverses. Il termine la saison avec 38 plaquages, dont 3 pour perte, 9 quarterbacks hits et 2,5 sacks en 16 matchs joués. 

Dernier joueur de cet échangeOshane Ximines a été sélectionné avec le 95ème choix lors de la dernière draft. Sorti de la petite fac de Old Dominion, il n’a été titulaire que 2 fois sur les 16 joués. Il termine avec 25 plaquages dont 5 pour perte, 9 quarterbacks hits et 4,5 sacks. Il devrait logiquement jouer plus de snaps l’an prochain après une première saison d’adaptation à la NFL. 

Du talent sous-exploité à Cleveland

Les Browns, tout comme les Giants, n’ont pas réalisé une bonne saison. Pourtant, avec un effectif de qualité, beaucoup les voyaient se qualifier assez facilement pour les playoffs, voir même atteindre le Super Bowl. Odell Beckham retrouvait son ami Jarvis Landry dans une attaque qui promettait d’être explosive. 

Malgré ces prédictions, Beckham réalise une saison en demi-teinte compte tenu de son statut de superstar et de son salaire de 18 millions de dollars par an. Il termine avec 74 réceptions pour 1035 yards, ce qui est plutôt correct, mais il n’a marqué que 4 touchdowns. Surtout, il n’a capté que 55,6% des passes lancées dans sa direction, soit le pire pourcentage de sa carrière. La faute est évidemment partagée avec son quart arrière Baker Mayfield, qui a manqué de précision lors de cette saison 2019-2020. Les deux joueurs ne sont d’ailleurs pas passés inaperçus pour leurs comportements en dehors du terrain. Mayfield pour diverses déclarations à la presse, et Beckham pour des critiques assez vives envers les choix des coachs après des matchs où il est passé inaperçu. 

Concernant Olivier Vernon, ses blessures à répétitions combinées à un salaire très élevé avaient conduit Dave Gettleman à le laisser partir du côté de Cleveland. Ce n’est donc pas une surprise de constater que le defensive end n’a disputé que 10 rencontres la saison passée pour cause de blessure. Difficile dans ces conditions d’être à 100% et Vernon ne réalise que 26 plaquages dont 4 pour perte et 3,5 sacks. Une production largement insuffisante pour une salaire de 15,5 M$, et les dernières rumeurs le donnent partant après seulement une saison passée dans l’Ohio. 

Tout le monde a gagné… ou perdu

Au final, qui a gagné ? Personne ? Tout le monde ? Les Browns ont tenté un pari glamour qui est mal lancé, avec un coach et un manager virés moins d’un an après. Mais Beckham reste un joueur a fort potentiel. Avec la bonne direction, son duo avec Mayfield a toujours une chance de faire des étincelles.

Les Giants ont perdu un receveur numéro un incontestable, mais ils ont tourné une page et enrichi leur effectif avec des hommes qui, s’ils ne sont pas des superstars en puissance, semblent destinés à être des joueurs solides. Zeitler semble être la prise la plus intéressante, surtout quand on voit l’importance des lignes offensives en NFL.

New York partait de plus loin mais semble lancé dans une reconstruction saine. C’est déjà ça. Car du côté de Cleveland, le doute subsiste.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu