Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

[Tribunal du Hall of Fame] À l’attaque ! L’équipe type des oubliés

Injuste ou logique ? En tout cas ces grands joueurs ne sont pas au Hall of Fame.

Durant douze épisodes, nous avons évoqué la situation de joueurs fraichement retraités ou toujours en activité. Mais les oubliés du Hall of Fame ne sont pas que des joueurs modernes.

Voici donc, en bonus des épisodes classiques, une équipe type des joueurs éligibles (retraite en 2014 ou avant) qui n’ont jamais eu la chance d’intégrer le temple de la renommée. Dans cet épisode, nous nous intéressons à l’attaque.

Quarterback – Ken Anderson

MVP de la saison régulière, joueur offensive de l’année et comeback de l’année. Ken Anderson a ébloui l’année 1981. Mais sa carrière ne se résume pas à cela, lui qui a mené la ligue en yards lancés (2x) et en évaluation (4x).

Auteur d’une carrière remarquable, il a fait vaciller les 49ers au Super Bowl avant de finalement s’incliner au bout du suspens. Sa non-sélection a pour principale cause qu’il n’a jamais pu marquer sa génération, poussé dans l’ombre par les légendes Dan Marino et Joe Montana, et que sa carrière est inconstante, entre année catastrophique et année All Pro.

Running Back – Roger Craig

Il n’existe que trois joueurs qui ont cumulé 1000 yards au sol et dans les airs dans une même saison : Marshall Faulk, Christian McCaffrey et Roger Craig. Ce dernier a connu une riche carrière durant laquelle il a notamment participé à la dynastie des 49ers, obtenant trois titres dans les années 80.

Quatre fois Pro Bowler et membre de l’équipe type des années 80 de la NFL, il a également obtenu le titre de joueur offensif de l’année. Cependant il n’était ni le plus important ni le plus emblématique joueur de la dynastie, et il est resté dans l’ombre de Joe Montana et Jerry Rice entre autres. Son faible nombre de sélection All Pro peuvent également expliquer son absence de veste dorée.

Running Back – Priest Holmes

Après avoir remporté le Super Bowl en tant que remplaçant avec les Ravens. Priest Holmes est devenu pendant trois ans la plus grande sensation de la ligue en tant que coureur. Durant cette période il réussit 6 566 yards et 61 touchdowns, devenant triple All Pro en équipe première et triple Pro Bowler.

Malheureusement pour Holmes les blessures vont rapidement briser sa carrière, et elle ne redémarrera plus à partir de 2004, malgré deux tentatives de retour. Holmes rejoint donc la catégorie des étoiles filantes, top 3 à son poste sur une période trop courte pour accéder au Hall of Fame.

Wide Receiver – Reggie Wayne

Dixième au nombre de yards en réception dans l’histoire (14 345), et finaliste dès sa première année d’éligibilité, l’entrée de Reggie Wayne dans le temple ne semble être qu’une question de temps. Six fois Pro Bowler et trois fois All Star, l’héritage de Reggie Wayne dépasse les chiffres purs.

Membre du trio historique des Colts, il devrait être récompensé pour sa contribution dans la dynastie d’Indianapolis dans les années 2000. Marvin Harrison a déjà sa veste, Peyton Manning l’aura l’année prochaine et Wayne ne devrait pas tarder derrière.

Wide Receiver – Drew Pearson

De tous les joueurs de l’équipe type première de la NFL des années 70, un seul n’est pas au Hall of Fame : le receveur Drew Pearson, légende des Dallas Cowboys. Si ses statistiques sont constantes sans être folle, avec 7 822 yards et 48 touchdowns en 11 saisons, les récompenses individuelles prouvent son importance.

Champion du Super Bowl, quadruple All Pro et triple Pro Bowler, il est une des figures des redoutables Cowboys des années 70. La cuvée étendue du centenaire devait être sa chance, et finalement il a encore été oublié. Partie remise ?

Tight End – Todd Christensen

Difficile de trouver un oublié dans la liste. Antonio Gates, Jason Witten et Rob Gronkowski ne sont pas éligibles et le poste était moins important dans le siècle précèdent qu’aujourd’hui. Cependant Todd Christensen pourrait prétendre au temple au vue de sa carrière.

Double champion NFL avec les Raiders dont une fois en tant que titulaire, il a reçu quatre sélections All Pro consécutives entre 1983 et 1986 en dépassant par trois fois la barre symbolique des 1 000 yards. Malheureusement quatre années de domination ne suffisent pas, surtout quand le reste de la carrière est bien en deçà au niveau des performances statistiques.

Tackle – Jim Tyrer

On remonte dans l’histoire de la ligue, avec une légende des… Dallas Texans, devenu Kansas City Chiefs. On parle ici d’un joueur qui a été 10 fois All Pro, 8 en AFL puis 2 en NFL. Cerise sur le gâteau, il a remporté à la fois l’AFL (3 fois) et le Super Bowl.

La raison de sa non-sélection : les circonstances de sa mort en 1980. Souffrant de dépression, Tyrer s’est suicidé après avoir tué sa femme. Depuis ce jour les électeurs du Temple de la renommée l’ont éloigné de Canton, et il est peu probable qu’ils changent d’avis.

Tackle – Tony Boselli

A ce jour, les Jaguars n’ont pas un seul joueur mythique de la franchise au Hall of Fame. Parmi les éligibles, un seul peut y prétendre sérieusement : le tackle Tony Boselli. La carrière est courte, seulement 7 saisons, mais intense.

Pilier des Jaguars des années 1990, dont il a été le premier pick de l’histoire en 1995, il a accumulé les récompenses individuelles avec 5 Pro Bowl, 3 sélections All Pro et une place dans l’équipe type de la décennie. En plus d’une carrière limitée dans la durée, notamment à cause des blessures, le manque de performance marquante des Jaguars en playoffs joue contre lui. Seule la jolie campagne 96 est dans les mémoires.

Guard – Steve Wisniewski

Dans la famille Wisniewski, je voudrais l’oncle. Alors que le neveu Stefen a gagné 2 bagues respectivement avec les Eagles et les Chiefs, c’est bien Steve qui a la plus grande carrière dans la famille. Légende des Raiders, il a disputé 13 saisons avec la franchise, ne loupant que 2 matches sur 208 durant cette période.

S’il n’a jamais remporté le titre, il cumule 8 sélections All Pro dont deux en équipe première et 8 Pro Bowl. Il est, comme Boselli, membre de l’équipe type des années 90 de la NFL. Mais comme ce dernier le manque de playoffs et de bague semble rédhibitoire pour les votants.

Guard – Alan Faneca

Comme Reggie Wayne, Alan Faneca a de grandes chances de rentrer dans le temple, lui qui est déja finaliste. Légende des Steelers, il compte notamment 6 sélections en équipe première All Pro. Parmi les 46 joueurs ayant atteint ou dépassé ce total, il est le seul à ne pas (encore) avoir été élu au Hall of Fame.

Champion du Super Bowl, dominant au poste, 9 Pro Bowl, équipe type des années 2000 de la NFL et équipe type de l’histoire des Steelers. Le CV est tellement complet que le vrai scandale vient peut-être du fait qu’il n’ait pas été selectionné dès la première année, le poste ne l’aidant surement pas dans cette tâche.

Centre – Jeff Saturday

Rarement la relation entre un centre et son quarterback aura été aussi fusionnelle. Si Peyton Manning est un des plus grands quarterbacks de l’histoire, Jeff Saturday n’y est pas pour rien. Pièce maitresse de la domination des Colts, il a accumulé les récompenses individuelles et a gagné une bague.

Mais s’il y a bien un poste auquel le Hall of Fame ne rend pas honneur, c’est celui-ci. Sept centres seulement ont eu l’honneur d’intégrer le temple, et les concurrents sont nombreux. Tom Nalen, Mark Stepnoski, Jay Hilgenberg… autant de joueurs ayant une légitimité au moins comparable à Saturday.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
11 Sep à 2:20KC1.18pariez4HOU
13 Sep à 19:00ATL1.9pariez1.75SEA
13 Sep à 19:00BAL1.23pariez3.6CLE
13 Sep à 19:00BUF1.32pariez3NYJ

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une