Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Petit dej

Le petit dej’ : les Texans et Laremy Tunsil négocient, Eric Reid attaque le CBA

L’essentiel de l’actualité NFL du mardi 31 mars 2020.

L’actu chaude

TDA Podcast #346 – Le cas Newton, les gagnants et perdants de la free agency

Les Texans ont fait une première offre de 18,5 millions de dollars à Laremy Tunsil

Les Texans ont cassé leur tirelire pour faire venir Laremy Tunsil (LT) – et Kenny Stills (WR) – de Miami. Maintenant il faut mettre la main au porte monnaie pour la prolongation de contrat. Et Tunsil est censé devenir le lineman offensif le mieux payé de la ligue. D’après le Houston Chronicle, la première offre de Houston portait sur un salaire moyen de 18,5 millions de dollars la saison. La contre-proposition a été « significativement plus élevée ». Tunsil chercherait 20 millions par an.

Eric Reid attaque la nouvelle convention collective en annulation

C’est une nouvelle étape dans la saga du CBA (Collective Bargain Agreement, ou convention collective). Opposé au nouvel accord avec les dirigeants de la ligue, Eric Reid (S), avec les services de Mark Geragos, avocat conseil qui avait lui aussi milité contre la validation de la convention, a attaqué le CBA en annulation. Il demande également un nouveau vote des joueurs syndiqués. La contestation porte sur une différence de texte dans l’Article 60, Section 4 entre la version proposée aux joueurs le 5 mars 2020, et la version ratifiée le 15 mars. La modification concerne les aides aux joueurs retraités handicapés. Dans l’ancien texte, elles étaient prévues pour ceux ayant fait une demande avant le 1er janvier 2015. Dans la version modifiée, seulement ceux qui ont fait une demande après cette date sont concernés, ce qui laisserait potentiellement des centaines, voir des milliers de joueurs sur le côté.

La procédure face à ce vice de forme n’est pas encore connue.

Free agency

– Les Steelers signent leur cinquième vétéran XFL. La franchise a annoncé le recrutement de Dewayne Hendrix (DE, ex-BattleHawks).

– Malgré la présence de 10 receveurs dans l’effectif, les Panthers n’ont pas l’intention d’échanger Curtis Samuel (WR). Carolina garde ses talents pour entourer Teddy Bridgewater (QB). (TheAthletic.com)

– Les Chargers ont signé Darius Jennings (WR/KR). (NationalFootballPost.com)

– Il y a « peu de chance » de voir une réunion entre Jarius Wright (WR) et les Vikings malgré les contacts entre les deux parties. (Pioneer Press)

– Les Colts ont trouvé un accord avec T.J. Carrie (CB, ex-Brown). (NFL Network)

Les Chiefs disposent de 177 dollars

Si New England est mal engagé avec sa masse salariale avec à peine plus de 890 000 dollars, les Chiefs surfent avec l’embolie. Ils ne disposent plus que de 177 dollars de marge. Dans ces conditions, tout mouvement est impossible avant d’avoir libéré du cap space. Encore moins envisager des négociations avec Patrick Mahomes (QB), qui n’émarge encore qu’à 5,375 millions.

Il faut donc s’attendre à du mouvement du côté de Kansas City. Les plus gros salaires du club sont : Sammy Watkins (WR, 21 millions), Frank Clark (DE, 19,3 millions), Tyreek Hill (WR, 17,74 millions), Tyrann Mathieu (S, 16,3 millions), et Chris Jones (DL, 16,126 millions). Certains pourraient être les victimes de coupes drastiques. Eric Fisher (OT, 8,75 millions), Anthony Hitchens (LB, 7,8 millions), et Travis Kelce (TE, 8 millions) pourraient voir leurs contrats revus également.

Phillip Lindsay un peu tendu

Apparemment, les dirigeants des Broncos n’ont pas fait venir Melvin Gordon (RB) pour le mettre derrière Phillip Lindsay (RB). Ou alors ce dernier n’a pas été prévenu.

« Quand le camp d’entraînement va commencer ce sera une bataille », annonce Lindsay à 9News. « Je ne vais pas rester là et donner le job à quelqu’un. Ils peuvent le faire. Mais je vais aller me battre. […] J’ai entendu ça toute ma vie. Et cela ne s’est jamais passé comme les gens le pensaient. Jusqu’à ce que quelqu’un me donne tort, je vais continuer à faire ce que je fais. »

Les progrès de Tua Tagovailoa encouragent les franchises NFL

Un temps envisagé comme futur premier choix de la draft, la carrière de Tua Tagovailoa (QB, Alabama) a été chamboulée par les blessures. Touché à la hanche cette année, il a probablement le statut le plus intriguant de tout la sélection, un immense talent mais un statut médical compliqué. Les Pro Days ont été annulés, mais Tua poste régulièrement des vidéos d’entrainement, et il semble que les franchises initialement frileuses soient enchantées de ce qu’elles ont vu.

« La clef de la vidéo que Tua a posté la semaine dernière, ça ne durait que 10 secondes, mais c’étaient 10 secondes très impressionnantes, » a dit Chris Mortensen d’ESPN. « La hanche, d’évidence, fait des progrès, il a de bonnes nouvelles des docteurs, il guérit bien. Et bien que les Pro Days n’auront pas lieu, des vidéos seront postées. Certaines équipes sont inquiètes des blessures répétées aux chevilles, mais ses docteurs vous diront que ses chevilles vont mieux après ces procédures qu’elles n’allaient avant. La plupart des équipes disent en gros : ‘Même si nous le prenons et qu’on doit le laisser un an sans jouer (redshirt), ça nous va si nos docteurs sont d’accord. »

Le plus important, c’est que ses agents assurent désormais à Yahoo Sports que Tagovailoa peut jouer normalement, sans restrictions.

Arthur Blank prévoit une saison NFL 2020 normale

Même si la NFL est un des rares sports majeurs non directement impacté par la pandémie, aucune certitude ne demeure quant à la pérennité de cette situation. Pourtant, le propriétaire des Falcons, Arthur Blank, prédit que la saison 2020 aura bien lieu.

« Si je devais spéculer là, et j’utilise le mot spéculer parce que c’est ce que c’est, je dirais oui, » a dit Blank à Peter King de Football Morning in America. « Parce que c’est si éloigné d’aujourd’hui. Je verrais bien les camps être raccourcis, les joueurs être testés chaque jour, des choses de cette nature. Pas de public. Des choses comme ça. Nous pourrions avoir moins de matchs de présaison, ce qui ne serait pas la fin du monde. Mais je pense qu’en septembre, j’espère qu’au moment de l’ouverture de la saison, nous pourrons apporter du jeu aux gens sous une certaine forme, de manière sécurisée. »

C’est toujours la bonne ambiance à Washington

Echangé à Seattle la semaine dernière, Quinton Dunbar (CB) a été remplacé chez les Redskins par Ronald Darby (CB). Dunbar a réagit en se moquant de son ancien club et en accusant l’organisation de « mentir et de chercher des excuses ». Au delà des considérations salariales, les tensions entre le vestiaire et le management continuent d’apparaitre dans la capitale fédérale.

Les équipes NFL utilisent FaceTime pour interviewer les propects de la draft

Bloqués par les restrictions de déplacements dans leur processus pré-draft, les clubs NFL s’adaptent. Certaines équipes utilisent FaceTime pour conduire des entretiens avec les propects. D’après Ian Rapoport de NFL Media, les Raiders et les Chargers ont interviewé Justin Herbert (QB, Oregon) grâce à l’application. Ces entretiens sont encadrés par la NFL. Les franchises ont la possibilité d’en avoir jusqu’à trois par semaine avec un joueur, pour une durée maximale d’une heure. Chaque contact doit être déclaré à la ligue.

Sean Payton explique certaines actions des Saints sur Twitter

Guéri du COVID-19, Sean Payton (HC, Saints) occupe son confinement sur les réseaux sociaux. Répondant à une question sur ses actions offensives préférées, le coach a commencé à expliquer certaines actions et la terminologie qui se cache derrière les appels de jeux. Sans dévoiler des appels inusités, Payton a donc joué la carte pédagogique.

« J’ai rapidement dessiné sur un papier, et j’ai pris une photo d’un de nos jeux. Je l’ai posté, et puis j’ai continué, » a écrit Payton à Mike Triplett de ESPN.com.

Chris Godwin : « Jameis Winston a été plus critiqué qu’il n’aurait dû »

Désormais ancien quarterback des Buccaneers, Jameis Winston (QB) n’a pas attiré une immense compassion de la part de Bruce Arians (HC), mais il trouve du soutient auprès de certains coéquipiers. Chris Godwin (WR) s’est confié à Rosalyn Gold-Onwude dans « The Boardroom » à propos des difficultés rencontrées par Winston lors de la saison passée. Pour lui le blâme est collectif et Winston est un bouc émissaire.

« Il y a eu des moments où peut être il a tenu la balle trop longtemps et ça a provoqué un strip-sack, » a dit Godwin. « Où une mauvaise lecture de sa part et il a lancé au mauvais gars. Mais d’un autre côté, il y a eu des occasions où les receveurs n’ont pas couru les bons tracés. Je suis coupable d’avoir fait le mauvais tracé ou de ne pas avoir été où il pensais que je serai. Et ça donne une interception, ça donne un turnover. »

« Ce n’est pas que sa faute, c’est collectif, » a ajouté le receveur. « Je pense que les personnes vraiment impliquées dans le football comprennent ça… Je crois fermement qu’il a été plus chargé qu’il n’aurait dû. Je pense que c’est un quarterback vraiment très très talentueux. D’évidence il est capable de choses qui ne s’apprennent pas. Il a fait des actions qui n’était pas intelligentes. Mais beaucoup des interceptions et des erreurs qu’il a faites, je tiens à dire qu’au moins la moitié étaient à cause d’une mauvaise lecture de la part de quelqu’un d’autre. Et la chose géniale avec lui, c’est qu’il ne va pas gueuler, il ne va pas dénoncer quelqu’un. Il va assumer, il va s’en charger, il va être un leader, et comme je l’ai dit ça commande le respect. »

Jason Licht : « Tom Brady a toujours un bon bras »

Tom Brady (QB, Buccaneers) est une légende vivante, mais même lui devra un jour s’incliner devant le temps qui passe. Mais pour l’instant ni lui ni son nouvel employeur ne semblent s’en inquiéter. Jason Licht (GM) pense que Brady n’est pas sur le déclin.

« Et bien, les vidéos nous ont montré qu’il avait toujours un bon bras, » a dit Licht à Rick Stroud du Tampa Bay Times. « Nous avons pensé qu’il a le bras parfait pour Bruce (Arians, HC) et son système. Il peut toujours lancer en profondeur. Sa mobilité est toujours la même, ce qui signifie qu’il ne distancera personne, mais il est bon dans la poche pour fuir la pression, avec son calme et ses instincts. Nous n’avons pas constaté de déclin de son bras en aucune façon, et en fait nous pensons qu’il pourrait jouer pour nous plus de deux ans. Espérons que ce soit le cas. »

Matthew Slater : « Les exigences n’ont pas changé »

Les Patriots ont perdu leur joueur iconique, et son départ va se faire sentir. Sur l’identité de la franchise, et sur son jeu. Pourtant, les joueurs du club veulent maintenir les standards d’excellence qui ont fait la signature de l’équipe depuis 20 ans. Matthew Slater (ST) a confirmé que d’avancer sans Tom Brady (QB) est « une tâche difficile », mais que son absence ne doit rien changer au business.

« Je ne crois pas que les objectifs ont changé du tout, » a dit Slater à Phil Perry de NBCSportsBoston.com. »Je ne crois pas que les exigences aient changé du tout… Nous ne sommes pas les victimes de la situation. Vous n’avez pas le temps de perdre une saison dans la NFL. »

Tahir Whitehead pas « accroché » au numéro 59 chez les Panthers

Récupéré par les Panthers pour combler en partie le départ de Luke Kuechly (LB) à la retraite, Tahir Whitehead (LB) n’a pas encore les idées bien claires sur son rôle dans la défensive de Caroline. Autant concernant son poste que le numéro qu’il portera. Ayant porté le 59 chez les Raiders et Lions, Whitehead a déclaré n’avoir aucun problème à changer de numéro.

« Je sais que Luke l’a porté et tout. Bien sûr, c’est un gars bien sous tous les aspects. Ca serait différent pour tout le monde de me voir le porter… Je ne suis pas trop accroché au numéro, » a dit Whitehead à Joseph Person de TheAthletic.com.

ESPN cherche à signer Drew Brees pour le « Monday Night Football »

Drew Brees (QB) vient de signer pour prolongation de deux ans avec les Saints, mais ESPN souhaiterait trouver un accord avec le quarterback de Louisiane avant qu’il n’ait fini sa carrière. Désespéré d’occuper le fauteuil de son « Monday Night Football », ESPN espère éviter une surenchère des prix par les autres networks après avoir perdu Tony Romo face à CBS et devant les refus répétés de Peyton Manning. La chaine aurait une proposition à 8 chiffres sur la table pour Brees.

Les essentiels TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : TwitterInstagramFacebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en achetant chez Fanatics en passant par ce lien.

Ou en pariant chez Unibet.

Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du mercredi.


Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu