Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Draft Fiches Draft 2020

[Fiches Draft] Jordan Love (QB), l’amour du risque

Brut de décoffrage mais quarterback moderne, Jordan Love possède tous les atouts pour attirer les recruteurs.

Jordan Love – Quarterback – 21 ans – Junior – Utah State

Taille : 1m93

Poids : 102 kg

Position estimée dans la draft : 1er– 2e tour

Stats 2019 : 13 matchs, 293/473 (61,9%), 3402 yards, 20 touchdowns, 17 interceptions + 81 courses, 175 yards.

Comparaison NFL : Jameis Winston.

Points forts

– Bonne technique
– Précis
– Bras puissant

La plus grande force de Jordan Love reste sa précision, en zone courte (1 à 10 yards) et surtout en zone reculée (+ de 20 yards). Même en mouvement, il peut atteindre n’importe quel point du terrain sans aucun problème. Il privilégie cependant le cœur du jeu dans ses décisions. Très agressif, il n’hésite pas à aller chercher la menace profonde si sa cible prioritaire est verrouillée. Bel athlète, il possède un bras puissant et véloce, qui ne faiblit pas quelles que soient les conditions climatiques. Il sait où placer le cuir et grâce à sa vitesse de réaction, il peut trouver des fenêtres de passe étroites en une fraction de seconde.

Love maitrise son positionnement dans la poche. Il a une belle capacité à ressentir la pression et sait quand il doit en sortir, ou légèrement se déplacer pour trouver un angle d’attaque. Sa mobilité lui permet de prolonger les actions ou de gagner quelques yards supplémentaires au sol, sans pour autant être un réel quarterback double menace. Cependant, il est plus dangereux avec ses jambes que ne le suggèrent ses matchs universitaires car il privilégie toujours une passe à la course.

Intrépide, il ne perd jamais confiance. Pour le meilleur comme pour le pire. Il est prêt à prendre de gros risque pour réussir de gros gains. Les scouts NFL apprécieront surtout sa robustesse, sa taille, et certaines aptitudes techniques comparables à celles de Patrick Mahomes. Voilà pourquoi il est considéré comme un choix du premier tour.

Points faibles

– Prise de décision
– Lecture d’une défense

Mais avant d’arriver à ce niveau, Love devra travailler. Beaucoup travailler. Il reste trop prévisible et a régressé statistiquement en 2019. Son (très) gros point faible reste ses prises de décision globales, avec beaucoup d’interceptions lancées alors qu’il évolue dans une conférence-non majeure. Téméraire, il n’hésite pas à dégainer, même si ce n’est pas la meilleure option. Il a du mal à lire le terrain et la fâcheuse tendance à ne pas prolonger ses lectures, se contentant d’une ou deux options avant d’envoyer la balle. Il perd de vue les éléments qui assurent la couverture et envoie souvent directement dans leur direction. Même son de cloche au niveau du second rideau où il n’arrive pas à appréhender le positionnement des linebackers.

Un quarterback qui fait preuve de précision sur tous les niveaux du terrain est essentiel dans la NFL moderne. Précis de manière générale, Love manque encore de toucher dans les zones intermédiaires (10-20 yards) avec des lancers hasardeux, rendant les interceptions faciles. Il en va de même pour des passes en bord de terrain. Dans cette situation, il s’agit surtout d’un problème mécanique. Ses appuis ne correspondent pas à son regard ce qui entrainent des mauvais ballons, alors que son receveur est ouvert. Ce genre de choses peut être amélioré avec du travail et des répétitions, et il aura besoin de temps pour perfectionner cela. Ce qui nous amène à penser qu’il n’est pas encore prêt à être titulaire immédiatement dès sa première saison. Une à deux années sur le banc lui permettrait de se perfectionner et de gommer quelques mauvaises habitudes.

Destinations possibles

New England Patriots, Los Angeles Chargers, Indianapolis Colts, Las Vegas Raiders

Pourquoi peut-il être sélectionné au premier tour ? Tout simplement car Jordan Love ressemble beaucoup à Patrick Mahomes, avec des outils physiques trop similaires à la star de Kansas City pour être ignoré. Et les recruteurs ne veulent plus passer à côté d’un autre joueur de ce type. Mobile, il est capable de lancer dans toutes les positions. Il a constamment les yeux rivés vers le fond du terrain lorsqu’il est sous pression et il se déplace bien dans la poche. À surveiller toutefois, son implication dans un incident avec la police concernant une histoire de consommation supposée de marijuana ou du moins était présent dans une pièce qui sentait fortement la drogue incriminée.

Même avec Derek Carr et Marcus Mariota déjà dans l’effectif, le choix de Love aurait du sens sur le long terme pour la franchise du Nevada. L’interrogation sur la faculté de Carr à porter son équipe au niveau supérieur plane toujours, et Mariota n’a jamais montré la consistance d’un franchise quarterback. Cela lui donnerait du temps pour se développer avec un Jon Gruden qui aime travailler avec les jeunes quaterbacks. À Las Vegas, il dirige une West Coast offense, avec un jeu rapide bien conçu. Love pourrait apporter la touche d’agressivité qu’il recherche désespérément.

Les Chargers sont aussi à surveiller, en quête d’un numéro 1 pour le futur. À ce stade, ils ont en tête de faire démarrer Tyrod Taylor. De quoi laisser l’ancien pensionnaire de Utah State faire ses classes tranquillement.

Dans cette même optique, les Colts peuvent aussi rentrer dans la danse, en se permettant de laisser le jeune homme s’aguerrir un an derrière Philip Rivers. Une période d’incubation nécessaire aux côtés d’un bon head coach, ancien quarterback NFL (Frank Reich) pour gommer ses erreurs. Il pourra en plus compter sur la présence d’une grosse ligne devant lui pour espérer performer au haut niveau et faciliter son adaptation. Mais sans premier tour, encore faut-il que le jeune homme soit encore disponible au deuxième jour. À moins qu’ils ne montent un échange.

Enfin les Patriots seraient peut-être la meilleure situation dans laquelle Jordan Love pourrait se trouver. Une équipe qui se cherche un maitre à jouer, Brian Hoyer et Jarrett Stidham juste devant lui, la marche ne serait pas trop haute avant d’obtenir le poste de titulaire. Il possède les outils pour faire rentrer New England dans la nouvelle ère des quartebacks mobiles, capables de lancer en mouvement.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
23 Oct à 2:20PHI1.45pariez2.5NYG
25 Oct à 19:00ATL1.6pariez2.15DET
25 Oct à 19:00CIN2.35pariez1.5CLE
25 Oct à 19:00HOU2.4pariez1.48GB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR