Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Transferts

Activée ou non ? Le bilan des options de 5e année de la cuvée de Draft 2017

Quels joueurs du premier tour de la cuvée 2017 seront encore sous contrat rookie en 2021 ? Voilà les réponses.

Chaque joueur sélectionné au premier tour de la sélection de la NFL signe un contrat de quatre ans. Cependant, une option d’équipe pour une cinquième saison est automatiquement incluse dans les contrats, ce qui étend le contrat d’un joueur drafté de quatre ans à cinq ans potentiellement.

Le salaire pour l’option de cinquième année est divisé en deux niveaux. Les 10 premiers choix du projet reçoivent en moyenne les 10 meilleurs salaires de l’année précédente à son poste. Les choix 11 à 32 reçoivent la moyenne des salaires du 3e au 25e de l’année précédente à son poste.

Les équipes doivent exercer cette option entre la fin de la troisième saison régulière du joueur et le 3 (ou 4 selon) mai de l’année suivante. Donc pour la draft 2017, elle devait être activée avant aujourd’hui. Lorsqu’elle est exercée, l’option n’est garantie que pour les blessures. Si le joueur est toujours dans l’effectif au début de la saison d’option (i.e la cinquième), elle devient pleinement garantie.

Si ce premier tour 2017 comporte d’excellents joueurs, dont un MVP, le top 5 n’est pas à la fête. Tour d’horizon des décisions prises.

1 – Browns – Myles Garrett – DE – M$ 15.2 – Texas A&M

Option exercée : Oui

Spoiler, Myles Garrett est un peu seul dans le top 5 avec son option exercée. Malgré six matches de suspension suite à l’affaire du coup de casque sur Mason Rudolph en 2019, l’ancien Aggie est devenu indispensable à la défense de Cleveland. Auteur de 30,5 sacks en 37 matches, il est même un des meilleurs de la ligue à sa position.

2 – Bears – Mitchell Trubisky – QB – M$ 24.8 – North Carolina

Option exercée : Non

Les Bears ont monté un échange couteux pour monter à la draft et sélectionner Mitchell Trubisky, devant notamment Deshaun Watson et Patrick Mahomes. Ils n’ont pas vraiment été récompensés. Auteur d’une saison encourageante en 2018, il est retourné dans le rang en 2019 à l’image de son équipe. Afin de le mettre en concurrence, Chicago a même recruté Nick Foles contre un 4e tour. L’horizon n’est donc pas au beau fixe.

3 – 49ers – Solomon Thomas – DL – M$ 13.1 – Stanford

Option exercée : Non

Dans le rayon déception, Solomon Thomas est également un sérieux candidat. Auteur de 6 petits sacks en trois saisons, il a même perdu sa fragile place de titulaire en 2019. S’il veut trouver sa place dans l’exigeante défense des 49ers, il lui faudra travailler. Le départ de DeForest Buckner est compensé par le recrutement de Javon Kinlaw au premier tour de la draft 2020, et les opportunités ne seront pas nombreuses.

4 – Jaguars – Leonard Fournette – RB – M$ 8.5 – LSU

Option exercée : Non

Difficile de tirer un bilan définitif du début de carrière de Leonard Fournette. Auteur de deux saisons à plus de 1 000 yards, ses performances ont été aussi inégales que son caractère est difficile. Capable de critiquer ses dirigeants et ses coéquipiers alors qu’il n’est pas irréprochable, son avenir s’est considérablement assombri en 2019. Irrémédiable ?

5 – Titans – Corey Davis – WR – M$ 15.7 – Western Michigan

Option exercée : Non

Lui non plus n’a pas répondu aux attentes. Bien que la carrière de Davis ne soit pas catastrophique, ses 1 867 yards et 6 touchdowns en trois saisons ne sont pas vraiment du niveau attendu pour un top 5. Tennessee a donc prudemment décliné l’option, et l’éclosion d’A.J. Brown ne va pas aider Davis à s’imposer chez les Titans.

6 – Jets – Jamal Adams – S – M$ 9.9 – LSU

Option exercée : Oui

Home run, New York Jets ! Avec le sixième choix, les Jets ont récolté un des meilleurs safety de la ligue. Deux Pro Bowl et deux sélections All Pro en trois saisons, la réussite est totale pour un joueur dont les statistiques sont aussi impressionnantes que son impact sur le jeu de son équipe. Malheureusement pour la franchise, la relation avec les dirigeants n’est pas parfaite, et les rumeurs d’échanges resurgissent assez régulièrement.

7 – Chargers – Mike Williams – WR – M$ 15.7 – Clemson

Option exercée : Oui

Voici la première difficile décision de cette liste. Mike Williams a montré de belles choses en trois saisons, progressant années après années, mais investir 15,7 millions de dollars sur le joueur reste un risque financier. Après une première saison catastrophique, il s’est montré dès 2018 avec 11 touchdowns. Menace profonde, il a même dépassé les 1 000 yards cette saison avec une moyenne de 20,4 yards par réception, meilleure marque de la ligue. À lui de confirmer dès 2020 qu’il mérite un gros contrat.

8 – Panthers – Christian McCaffrey – RB – M$ 8.5 – Stanford

Option exercée : Non Applicable. Exercice automatique suite à l’extension pour 4 ans et 64 million de dollars

Roger Craig, Marshall Faulk et « CMC ». Voici les trois joueurs de l’histoire à avoir dépassé les 1 000 yards en réception et à la passe sur une saison. Christian McCaffrey est devenu tellement important en Caroline qu’il a été prolongé avant même sa quatrième saison, rendant l’option de son contrat inutile. Il est la première pierre de la reconstruction en Caroline, et les Panthers lui ont fait comprendre avec des gros billets verts. Il faut dire qu’avec 2 392 yards et 19 touchdowns en 2019, le fils d’Ed est une anomalie statistique.

9 – Bengals – John Ross – WR – M$ 15.7 – Washington

Option exercée : Non

Encore un receveur qui a déçu, et une option qui s’envole. En 24 titularisations, le receveur n’a réussi que 716 yards. Constamment blessé, il n’a que très peu l’occasion de montrer l’étendue de son talent. Le recrutement de Tee Higgins va encore réduire son rôle, et son avenir chez les Bengals est compromis.

10 – Chiefs – Patrick Mahomes – QB – M$ 24.8 – Texas Tech

Option exercée : Oui

Il est devenu LA figure de la nouvelle génération en NFL. Après une saison dans l’ombre d’Alex Smith, l’ancien de Texas Tech a explosé de manière spectaculaire. MVP, MVP du Super Bowl, All pro et multiple pro Bowler, le palmarès est impressionnant. SI on rajoute à cela une saison à 50 touchdowns et des performances XXL en playoffs, c’est un contrat record que va signer le quarterback.

11 – Saints – Marshon Lattimore – CB – M$ 10.2 – Ohio State

Option exercée : Oui

L’aventure continue pour Marshon Lattimore. Le cornerback a connu des hauts et des bas, mais la performance sur trois ans est plus que satisfaisante. Double Pro Bowler et rookie de l’année, il est devenu une force de cette défense des Saints et semble être destiné à devenir un pilier de l’équipe. Si les statistiques ne lui ont pas rendu hommage en 2019, il est bien ne progression.

12 – Texans – Deshaun Watson – QB – M$ 17.5 – Clemson

Option exercée : Oui

Encore une réussite au poste de quarterback ! L’ancienne star de Clemson est devenue une star reconnue dans la ligue, portant littéralement les Texans sur ses épaules. Sélectionné 2 fois au Pro Bowl, il est incontestablement un top 10 quarterback. Malgré un management douteux du côté de Houston, la franchise a connu les playoffs les deux dernières saisons. Comme Mahomes, Watson va signer un contrat XXL prochainement sauf tremblement de terre.

13 – Cardinals – Haason Reddick – LB – M$ 10.1 – Temple

Option exercée : Non

Arizona pensait avoir trouvé une perle en défense, c’est loupé ! Titulaire seulement à 20 reprises, Haason Reddick ne s’est jamais imposé dans une défense pourtant faible. Maigre contributeur statistique, avec seulement 7,5 sacks en trois saisons, il n’a pas fait suffisamment pour convaincre la franchise d’activer l’option.

14 – Eagles – Derek Barnett – DE – M$10.1 – Tennessee

Option exercée : Oui

Derek Barnett fait partie de ces joueurs qui sont dans la zone grise. Pas suffisamment impactant pour être titulaire indiscutable, mais suffisamment bon pour justifier une prolongation pour au moins un an. Ses 6,5 sacks en 2019 sont encourageants, mais l’ancien Volunteer devra faire plus s’il veut un gros contrat, tout en canalisant ses excès d’agressivité.

15 – Colts – Malik Hooker – S – M$ 6.8 – Ohio State

Option exercée : Non

C’est la plus grosse surprise de cette liste, les Colts n’ont pas exercé l’option pour le safety Malik Hooker. Titulaire indiscutable ces deux dernières saisons, il est pourtant une des figures de la renaissance de la défense d’Indianapolis avec Darius Leonard. Pas suffisant cependant pour convaincre les dirigeants, qui semblent attendre plus que ses 7 interceptions et ses 11 fumbles forcés pour se laisser convaincre.

16 – Ravens – Marlon Humphrey – CB – M$ 10.2 – Alabama

Option exercée : Oui

Les Ravens savent bien drafter, et le choix de Marlon Humphrey l’illustre parfaitement. Joueur à la progression constante, il s’est imposé en 2019 comme un des cornerbacks les plus fiables de la ligue. Avec 3 interceptions, 3 fumbles recouverts et 2 touchdown, il a gagné sa place de titulaire.

17 – Redskins – Jonathan Allen – DL – M$ 8.3 – Alabama

Option exercée : Oui

Si les Redskins connaissent des saisons difficiles dernièrement, l’espoir vient de la ligne défensive. Avant même de rajouter Chase Young, la ligne défensive a fière allure et compte parmi les plus redoutables de la ligue. Jonathan Allen est loin d’être étranger à cette situation. Auteur de 14 sacks sur les deux dernières saisons, il est devenu un acteur majeur de la défense, et son avenir semble tout tracé dans l’effectif de la capitale.

18 – Titans – Adoree’ Jackson – CB – M$ 10.2 – USC

Option exercée : Oui

Si Adoree’ Jackson a connu une saison 2019 difficile, marqué notamment par une blessure, il reste un jeune ultra prometteur. Avec 33 passes défendues en 43 matches, il est un joueur intimidant qui a su tenir la dragée haute contre les grands receveurs de cette ligue. La ligne défensive s’est affaiblie avec le départ de Logan Ryan, pas question pour les Titans de perdre un second joueur dans ce secteur du terrain.

19 – Buccaneers – O.J. Howard – TE – M$ 6.0 – Alabama

Option exercée : Oui

C’est une situation très particulière que vit O.J. Howard. Alors qu’il pensait connaître une saison mémorable avec la légende Tom Brady, il a vu le retour du « Gronk » obscurcir son avenir en Floride. Auteur de trois saisons moyennes, il n’a pas convaincu sans forcément décevoir. Peut-il franchir un palier ? C’est toute la question à laquelle il devra répondre lors des deux prochaines saisons, à Tampa ou ailleurs.

20 – Broncos – Garett Bolles – OT – M$ 11.1 – Utah

Option exercée : Non

Bien qu’il compte trois saisons en tant que titulaire, Garett Bolles est loin d’être indéboulonnable dans l’attaque de Denver. Le gros problème de Bolles est simple : 46 pénalités en 48 matches, il est le joueur le plus pénalisé de la ligue, notamment à cause de nombreux holding. C’est donc logiquement que les Broncos ont décidé de se laisser de la flexibilité, afin de laisser ouverte la porte à un changement si besoin.

21 – Lions – Jarrad Davis – LB – M$ 10.1 – Florida

Option exercée : Non

Alors qu’ils auraient pu se tourner vers T.J. Watt, les Lions ont choisi Jarrad Davis avec le 21e choix, cela n’a pas été une réussite pour Detroit. Jarrad Davis n’est pas un « bust », mais il n’a pas répondu aux attentes. Auteur de 10 sacks en 3 saisons, Davis a sa place dans la plupart des effectifs de la ligue, mais une option à 10 millions de dollars semble un peu trop élevée pour la franchise.

22 – Falcons (drafté par Dolphins) – Charles Harris – DE – M$ 10.1 – Missouri

Option exercée : Non

Après trois saisons insipides à Miami, Charles Harris va tenter sa chance chez les Falcons. Cependant il était évident qu’Atlanta n’allait pas lever l’option pour le joueur. Incapable d’obtenir une place de titulaire, il n’a que très rarement montré les qualités qui avaient fait de lui un prospect digne du premier tour.

23 – Giants – Evan Engram – TE – M$ 6.0 – Ole Miss

Option exercée : Oui

Le profil d’Engram est un paradoxe total : joueur prometteur et talentueux, il a été trop souvent blessé pour pouvoir exploiter tout son potentiel. Les Giants ont cependant décidé de faire confiance au joueur en exerçant l’option, qui reste raisonnable à cette position. S’il reste en état de joueur, l’ancien d’Ole Miss peut devenir un top 10 en NFL, et c’est tout ce que New-York souhaite.

24 – Texans (drafté par Raiders) – Gareon Conley – CB – M$ 10.2 – Ohio State

Option exercée : Non

Si la carrière de Conley devrait être résumée jusque-là, le sentiment global est plutôt la déception. Après une saison quasi blanche en 2017, il est devenu titulaire à Oakland avant d’être brutalement transféré à Houston au milieu de la saison 2019. Dans un environnement pas forcèment plus stable, il va devoir montrer plus en 2020 pour être conservé.

25 – Giants (drafté par Browns) – Jabrill Peppers – S – M$ 6.8 – Michigan

Option exercée : Oui

Après deux saisons plutôt convaincantes du côté de Cleveland, Jabrill Peppers a servi de monnaie d’échange dans le transfert d’Odell Beckam Junior. Il n’empêche que Peppers est un titulaire solide, et les Giants ont profité d’une option au coût modeste pour prolonger le contrat du safety, qui va être un des acteurs de la reconstruction d‘une escouade défensive en pleine mutation.

26 – Falcons – Takkarist McKinley – DE – M$ 10.1 – UCLA

Option exercée : Non

Au rayon des déceptions, Takkarist McKinley a une belle place. Après deux saisons encourageantes à défaut d’être spectaculaires, l’ancien joueur de UCLA n’a pas profité d’être propulsé titulaire pour se montrer. Il n’a réussi que 3,5 sacks en 2019, et les doutes concernant son potentiel ont mené la franchise à ne pas exercé l’option.

27 – Bills – TreDavious White – CB – M$ 10.2 – LSU

Option exercée : Oui

En trois saisons, White s’est imposé comme un des meilleurs cornerbacks de la ligue. All Pro en 2019, il a mené la ligue en interceptions cette saison, devenant une des figures de la redoutable défense des Bills. Avant de probablement signer un contrat record pour sa position, White a vu la franchise prolonger son contrat d’une saison.

28 – Chiefs (drafté par Cowboys) – Taco Charlton – DE – M$ 10.1 – Michigan

Option exercée : Waived, pas d’option possible

Drafté par les Cowboys, Taco Charlton est un échec cuisant pour la franchise de Jerry Jones. Incapable de s’imposer à Dallas ou à Miami, il va avoir une nouvelle chance avec les Chiefs en 2020. Comme quoi être un ancien premier tour donne plusieurs vies. Si sa saison 2019 était correcte, le joueur va devoir éviter les blessures et les écarts de conduite s’il veut espérer une longue carrière en NFL.

29 – Browns – David Njoku – TE – M$ 6.0 – Miami (FL)

Option exercée : Oui

Alors que David Njoku avait montré de réels signes de progression entre 2017 et 2018, avec notamment 639 yards et 4 touchdowns la seconde année, la suite a été beaucoup plus compliqué pour le joueur. Une année quasiment blanche en 2019, et le recrutement d’Austin Hooper, devenu le tight end le mieux payé de la ligue, ont jeté le doute sur l’avenir de l’ancien prospect de Miami. Cependant Cleveland a levé l’option, et Njoku devrait être le tight end numéro 2 de l’équipe au moins en 2020.

30 – Steelers – T.J. Watt – OLB – M$ 10.1 – Wisconsin

Option exercée : Oui

La fin de ce premier tour comprend deux pépites de Wisconsin, et la première d’entre elles est le petit frère de J.J. Watt, Trent Jordan. Prometteur en 2017, T.J. a tout simplement explosé ensuite. Pro Bowler les deux dernières saisons, il est même devenu All Pro en 2019 après une campagne à 14,5 sacks et 8 fumble forcés. Candidat au titre de joueur défensif de l’année, il est déjà une star en NFL et devrait signer un des plus gros contrats de cette liste.

31 – Redskins (drafté par 49ers) – Reuben Foster – LB – M$ 10.1 – Alabama

Option exercée : Non

Dans la catégorie des carrières qui partent en vrille, bienvenue à Reuben Foster. Après une saison très moyenne en tant que rookie, la carrière du joueur chez les 49ers s’est arrêtée quand il a été libéré suite à de nombreux problèmes extra-sportifs. Les Redskins ont ensuite décidé de lui donner une chance, mais le joueur a subit une grave blessure en mai 2019. L’accumulation d’incertitude a fait que Washington a décliné l’option.

32 – Saints – Ryan Ramczyk – OT – M$ 11.1 – Wisconsin

Option exercée : Oui

L’autre pépite de cette fin de premier tour se situe au 32e et dernier choix, il s’agit de Ryan Ramczyk. En plus d’avoir un nom à faire gagner une partie de scrabble, l’ancien de Wisconsin est devenu un des tackle droit les plus redoutés de la ligue. Véritable garde du corps de Drew Brees, il est dans la catégorie des Mitchell Schwartz ou Lane Johnson. Comme son coéquipier Andrus Peat, il devrait signer une grosse prolongation pour le maintenir du côté de la Louisiane.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu