Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Declarations Green Bay Packers

Aaron Rodgers : « Finir à Green Bay ne sera peut-être pas une réalité »

L’arrivée de Jordan Love a remis en question les plans de carrière d’Aaron Rodgers.

Trois semaines après la sélection de Jordan Love au 1er tour de la draft, tout le monde attendait la réaction d’Aaron Rodgers. Lors d’un entretien téléphonique avec des journalistes relayé par le site officiel de la franchise, le quarterback des Packers a évoqué son sentiment. Et il commence à émettre des doutes sur la possibilité de finir là où il a commencé.

« Parce que, autant que je me sens confiant dans mes capacités et ce que je peux accomplir, autant il y a de nouveaux facteurs qui sont hors de mon contrôle. Et donc mon désir sincère de commencer et de finir avec la même organisation n’est peut-être pas une réalité à ce stade. »

« Je comprends les perspectives d’avenir de l’organisation et qu’ils veulent s’assurer de penser à l’équipe maintenant et après, et je respecte cela, en même temps je crois toujours en moi et j’ai une forte envie de jouer dans ma quarantaine. Et je ne suis pas sûr de savoir comment tout cela fonctionne ensemble. »

Sur la sélection de ce qui semble être son futur remplaçant, Rodgers n’a pas joué les faux semblants.

« Ma réaction générale a d’abord été la surprise, comme beaucoup de gens », a-t-il déclaré. « Je ne vais pas dire que j’ai été ravi par le choix. »

Cependant, il n’affiche aucune mauvaise volonté envers Love.

« Il n’est pas du tout à blâmer. Je suis ravi de travailler avec lui. Il a l’air d’un bon garçon. »

« J’ai toujours eu d’excellentes relations avec mes doublures, j’ai toujours adoré aider ces gars. Plus ils ont de questions, plus j’ai de réponses. Ce sera la même chose avec Jordan. »

Un avenir en question

Rodgers a 36 ans et a encore quatre années de contrat. Il a réitéré au cours de cet entretien son désir de terminer ce contrat et peut-être de jouer au-delà. Mais pour la première fois, il entrouvre la possibilité de jouer ailleurs un jour.

« A ce stade c’est vraiment quelque chose qui est hors de mon contrôle. Ce que je peux contrôler, c’est comment je joue. Vous savez, si je devais prendre ma retraite dans l’organisation, alors ça serait une décision facile. Mais s’il arrive un moment où je sens que je peux encore jouer à un niveau élevé et mon corps se sent bien, vous savez… puis il y a d’autres gars qui ont joué ailleurs. »

Une référence à Brett Favre ? Tom Brady ? Joe Montana ? Les exemples ne manquent pas.

On ne connait pas les projets du front office de Green Bay sur le fait d’installer Love à plus ou moins long terme. Mais un départ du double MVP ne serait réellement intéressant financièrement pour les Packers qu’après la saison 2021. Malgré une saison considéré comme moyenne, en 2019 Rodgers a quand même lancé pour 4 002 yards, 26 touchdowns et seulement 4 interceptions, pour un rating de 95,4.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu