Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Petit dej

Le petit dej’ : heureux, dégoûté, enthousiaste, du Cam Newton à toutes les sauces

L’essentiel de l’actualité NFL du mardi 30 juin 2020.

L’actu chaude

– [Tribunal du Hall of Fame] Frank Gore : l’insubmersible

– Cam Newton : aucune autre équipe ne lui a proposé de contrat

Cam Newton : « Adieu Carolina, Bonjour New England »

Le nouveau quarterback des Patriots est prêt à entamer un nouveau chapitre de sa carrière footballistique. Suite à son message crypté sur Instagram dimanche, Cam Newton a publié hier une vidéo sur sa chaine You Tube reconnaissant sa tentative de retour et abordant sa signature à New England. Intitulée « Farewell Carolina, Hello New England », celle-ci commence le 17 mars dernier,  jour où l’aventure avec sa franchise de toujours s’est arrêtée. Le jour où les Panthers lui ont donné la permission de demander un échange.

« En ce moment, c’est comme si j’étais en colère. Je me sens juste déçu mais en même temps, je ne suis pas amer », dit Newton. « Je sais depuis le premier jour où je suis arrivé dans cette ligue, que ce jour allait arriver. J’ai été avec l’organisation, une grande organisation, depuis que je suis dans la NFL. Je suis triste que ce jour vienne. Mais, à la fin de la journée, selon les mots célèbres de Nipsey [Hussle], ‘Le marathon continue' »

« Je n’ai jamais voulu quitter Carolina », ajoute-t-il. « Ne les laissez pas croire, ne les laissez pas croire autre chose. C’était leur décision. Je m’y suis tenu et je le savais, alors j’ai demandé un échange. Tout le reste, c’est des conneries. »

Cam Newton est complètement remis

La question du potentiel ne se pose plus pour Cam Newton (QB, Patriots). La plus grosse interrogation le concernant porte sur son état physique. Après des problèmes d’épaule et de pied, une saison rapidement interrompue, et désormais une compétition ouverte à New England, tout dépend de son bilan médical.

D’après ESPN, Newton est complètement remis de son opération au pied, et il est à 100% physiquement.

Bill Belichick en 2017 : « Cam Newton, c’est l’ennemi public numéro 1 »

Il est bien évident qu’un diable des détails comme Bill Belichick (HC, Patriots) n’a pas fait l’impasse sur l’évaluation d’un MVP comme Cam Newton (QB). Maintenant que l’ancien Panther a signé à New England, il reste à définir le rôle qu’il occupera. Mais Belichick est conscient des qualités de Newton depuis longtemps. Lors des deux derniers face-à-face (2013, 2017), les Patriots avaient perdu à chaque fois face à Carolina, avec des grosses performances de la part de Cam (41/57, 525 yards, 6 TD, 1 int).

« Quand vous parlez d’un quarterback mobile, d’un gars difficile à gérer ou à plaquer, qui sait lancer, courir, prendre de bonnes décisions – je mettrais Newton en haut de la liste, » a déclaré Belichick en 2017 à Mike Reiss de ESPN.com. « Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’autres bons joueurs qui font tout ça, mais des gars que nous avons joué ces deux dernières années, c’est le plus difficile à gérer. Il prend de bonnes décisions, il sait courir, il est fort, il est dur à plaquer. Il peut faire beaucoup de choses différentes, vous battre de plein de manières différentes. Nous l’avons vu dans le match de 2013, donc je le mettrais en haut de la liste. »

« Je ne dis pas que les autres ne nous posent pas de problèmes, car ce n’est pas le cas, mais Cam est l’ennemi public numéro 1. »

Richard Sherman « dégoûté » par le contrat de Cam Newton

Faisant fi du marché, de la concurrence ou des questions médicales qui entourent Cam Newton, Richard Sherman (CB, 49ers) a tenu à défendre l’honneur de l’ancien MVP et s’est dit « dégoûté » par son contrat avec New England. D’après NFL Media Newton pourra toucher jusqu’à 7,5 millions de dollars pour son engagement d’un an.

« Combien d’ancien MVP de la ligue ont eu à signer pour le minimum salarial ? (Je demande pour un copain) C’est juste ridicule. Un talent transcendant alors que des gars moins talentueux touchent 15/16 millions par an. Dégoûtant, » a twitté Sherman.

Devin McCourty : « Je suis content de ne pas jouer contre Cam »

En interne l’arrivée de Cam Newton a eu des allures de bonne nouvelle. Devin McCourty (CB, Patriots) s’est dit « content de ne pas avoir à jouer contre Cam Newton ». Il a annoncé qu’il n’est « jamais choqué » par les choix de la franchise, et que l’arrivée de Newton promet une belle compétition au poste de quarterback.

« Je pense que quand vous rajoutez un gars comme Cam Newton, ça rend votre corps de quarterback encore meilleur. Nous en avons parlé avant, le calme et le développement que nous attendons de Stiddy [Jarrett Stidham], » a dit McCourty au Boston Herald. « Rien qu’aux training camps ce sera intéressant, et puis la compétition… En l’ajoutant avec Hoyer. Nous avons des vétérans. Nous avons des jeunes. Je crois que ça va nous donner une chance d’être bons sur la position. C’est toujours bon d’avoir un groupe de bons joueurs, et de continuer d’en ajouter. »

Cam Newton en pleine remontée pour le titre de MVP

De zéro à héro. Hier il n’était rien, aujourd’hui on lui tend les clefs du meilleur club de la ligue. Donc sa côte explose chez les bookmakers. Cam Newton (QB, Patriots) est instantanément passé au 9e rang dans la course au MVP 2020 chez MGM, à égalité avec Aaron Rodgers (Packers) et Kyler Murray (Cardinals). Sa côte crève également le plafond pour le titre de Comeback Player, et bien sûr pour être nommé titulaire des Patriots.

Jamal Adams ne gâche aucune occasion

Oui, le fair play et le respect professionnel ça existe. Pourtant, faut-il féliciter un adversaire de division pour un recrutement alors qu’on vit des tensions avec son propre club ? Jamal Adams (S, Jets) a choisi de répondre par l’affirmative, quitte à irriter les fans de Gotham. Il a nommément félicité Bill Belichick (HC, Patriots) et Cam Newton (QB, Patriots) pour leur accord, ce qui n’a pas manqué de déclencher l’ire des supporters du Gang Green.

Encadrement

– Après s’être occupé de reformater le management des Buffalo Sabres de NHL, Pegulas Sports and Entertainment s’attaque aux Bills. Terry Pegula (propriétaire) a insisté sur le fait que les Bills n’ont pas de problèmes financiers, pourtant d’après TheAthletic.com le club vient de se séparer de Chuck LaMattina, président des finances et de la gestion commerciale.

Signatures

– Les Jaguars ont signé DaVon Hamilton (DT, 3e tour) pour un contrat standard de quatre ans. (ESPN)

–  Shaq Barrett (DE, Buccaneers) sera à Tampa l’an prochain. Le défenseur a annoncé catégoriquement à SiriusXM qu’il signera son franchise tag si un accord longue durée n’est pas trouvé avec le club d’ici au 15 juillet. Il préfère une solution à longue échéance, mais touchera au minimum 15,8 millions de dollars sous le tag.

Mark Davis opposé aux bâches publicitaires dans les gradins

Le dirigeant des Raiders l’a mauvaise. Mark Davis (propriétaire) a été le seul à voter contre la directive de la NFL de couvrir les premiers rangs des stades de bâches, qui accessoirement accueilleront de la publicité. Davis n’apprécie pas non plus qu’en fonction des réglementations locales, les franchises puissent avoir des mesures de reprise qui varient.

« Je n’imagine pas dire à un fan qu’il ne pourra pas assister à la saison inaugurale à Las Vegas dans le stade le plus magnifique et qu’il a aidé à construire. Sans parler de dire à 3500 fans que leurs sièges sont indisponibles pour la saison entière, » a dit Davis à Vincent Bonsignore du Las Vegas Review-Journal. « Ces sièges dans les premiers rangs sont ceux de nos fans les plus ardents, dont les membres du fameux Black Hole. Vous croyez que j’ai envie de vendre de la publicité sur ces sièges ? »

« De la créativité va être nécessaire. Un de nos cadres a trouvé une solution, une avec laquelle Las Vegas aurait été familière, mais la ligue l’a démonté sans espoir. Mais nous n’abandonnerons pas. Nous ferons tout ce que nous pourrons pour que tous les fans puissent assister à chaque match. […] Malheureusement, une ligue qui a opéré toute l’intersaison sur la base de l’équité, que ce soit à travers la draft ou les accès aux installations des clubs, a complètement baissé les bras sur les procédures de présence du public. Nous avons potentiellement 32 configurations d’installations et de remplissage des stades différentes. Où est l’équité ? »

Johnny Manziel : sa carrière dans le football « c’est du passé »

À 27 ans et après une dernière tentative de retour dans la défunte AAF, Johnny Manziel (QB) a concédé que sa carrière sur le gridiron était terminée. Le football l’a rendu humble et il apprécie la chance qu’il a eu.

« C’est du passé, c’est comme ça que je le caractériserais, » a dit Manziel au Lubboche Avalanche Journal à propos de sa carrière dans le football. « Je suis finalement arrivé à un point où je cherche à être heureux dans la vie, pas heureux sur un terrain de football. Je sais que beaucoup de gens veulent que je revienne, que j’essaie une nouvelle fois, mais je ne sais pas si j’ai été dans une meilleure situation que je ne suis maintenant – en ce qui concerne le fait d’être une personne qui découvre la vie d’adulte – qui essaie de s’en sortir et de comprendre. Je peux dire honnêtement que je suis heureux, que j’essaie de faire les bons choix, de mettre un sourire sur mon visage tous les jours, et ça représente plus pour moi que de sortir et de me défoncer sur un terrain de football. »

« Au moment où j’ai été drafté, je n’ai pas pris le temps dont j’avais besoin pour devenir un grand joueur, et je ne crois pas que j’étais investi. Et je pense que quand je suis retourné au Canada, c’était pareil. Je croyais vraiment que c’était ce que je voulais, mais je n’y étais pas, et ça a donné ce que ça a donné. »

« Dieu merci, j’ai eu la chance d’être ramené à plus d’humilité, parce que quand vous pensez que vous êtes sur le toit du monde, c’est un endroit dangereux. Les gens peuvent me traiter de ce qu’ils veulent, mais tous comptes faits je suis fier de ce que j’ai fait. Je suis fier de ce que j’ai accompli. Je me suis amélioré; j’ai amélioré la vie de ma famille. J’ai eu la chance de jouer merveilleusement au football universitaire, et ça n’a pas marché en NFL, mais c’est OK. »

Le syndicat des joueurs monte d’un cran

Les consignes du syndicat ne sont pas assez scrupuleusement suivies par les joueurs ? La NFLPA monte d’un cran ses recommandations. Elle implique les agents et souhaite que ceux-ci insistent auprès de leurs clients pour avoir une visite de formation aux risques pandémiques auprès de leur médecin traitant. La consigne est une obligation faites aux représentants, qui doit être remplie avant mi-juillet.

L’argument prend du poids à un moment où Paul Sheehy , agent NFL depuis 32 ans, se bat contre le COVID-19 depuis 15 jours et a été placé sous respirateur artificiel selon 9News.

Jermiah Braswell (Cardinals) prend la porte

Voilà une décision qui ne surprendra personne. Deux jours après avoir envoyé son véhicule dans le Lac Érié et son arrestation pour conduite en état d’ivresse, Jermiah Braswell (WR) a été coupé par Arizona selon Howard Balzer de SI.com

Les Bills proposent de rembourser leurs abonnés Canadien si la frontière est fermée

Avec prêt de 8000 abonnés habitant au Canada, Buffalo est la franchise NFL qui a le plus de supporters de l’autre côté de la frontière Nord. Dans le cas où celle-ci resterait fermée pour causes sanitaires, les Bills ont été les premiers à contacter leurs fans pour les prévenir du remboursement de leur abonnement. Même si le club ne joue plus à Toronto, il considère toujours ce marché comme aussi important que son marché domestique. Les Seahawks ont 3100 abonnés Canadiens, suivis par les Lions avec 1314. Les Browns et les Steelers ont eux quelques centaines de supporters étrangers.

Ezekiel Elliott dans le brouillard

Alors que son inter-saison est déjà bien occupée, Ezekiel Elliott (RB, Cowboys) vient de rajouter un peu d' »herbe » sur le feu. Amateur de jeu vidéos confiné, Elliott diffuse souvent ses parties en ligne. C’est ce qu’il a fait ce week-end, mais en oubliant de se déconnecter avant d’annoncer qu’il était « déchiré » (« low key faded »)… Dallas ton univers impitoyable.

Les essentiels TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : Twitter – Instagram – Facebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en achetant chez Fanatics en passant par ce lien.

Ou en pariant chez Unibet.

Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du mercredi.


Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu