Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Clash of Camp

Clash of Camp – AFC Ouest : le champion et les autres

L’AFC Ouest est la division du champion en titre, derrière eux, les trois autres essayent de rivaliser.

L’été rime avec chaleur mais aussi avec reprise du football. Les camps d’entraînements démarrent et, chaque année, le public est attentif aux moindres batailles de position pour établir une hiérarchie. Qu’il s’agisse d’un poste de titulaire, de remplaçant ou de joueurs qui se battent simplement pour une place dans l’effectif, il existe toujours une compétition entre les joueurs.

À deux semaines de la reprise annoncée de la préparation, Touchdown Actu vous présente celles qui ont attiré notre attention dans chaque équipe. Division par division.

Aujourd’hui, présentation des luttes en AFC Ouest.

Denver Broncos : tight-end

En 2019, les Broncos ont utilisé 4 tight-ends et en ont aligné deux en même temps sur 22% des jeux offensifs. 22%, très loin donc des 53% de Philadelphie, des 45% de Minnesota ou même des 33% des Chiefs. Si le premier tour de la draft 2019 Noah Fant a été le plus utilisé et de loin (695 snaps), ils sont nombreux à prétendre à une place dans l’effectif d’abord puis sur le terrain.

Lors de cette intersaison 2020, les Broncos ont signé Nick Vannett et son futur rôle ne recèle aucun mystère : celui d’un bloqueur pour aider le jeu de course.

« Je pense qu’ils attendent de moi que je bloque pour la course. Ils ont signé Melvin Gordon en plus de Phillip Lindsay donc la course devrait être valorisée en 2020. J’ai toujours joué la position Y (aligné aux cotés d’un tackle) donc je sais être efficace dans ce domaine. », Nick Vannett pour denverbroncos.com

Reste donc deux places dans l’effectif, en considérant que les Broncos en choisiront quatre comme en 2019 pour le roster final. Partenaire de Drew Lock à l’université de Missouri, Albert Okwuegbunam a été drafté au 4e tour : il est un joueur athlétique et rapide mais pour obtenir du temps de jeu, il va devoir améliorer sa qualité (et sa volonté) concernant les blocs.

Des qualités de bloqueur, Jeff Heuerman n’en manque pas : il était le second tight-end utilisé en 2019 et le plus souvent dans ce rôle de bloqueur. La venue de Nick Vannett semble néanmoins lui faire perdre de son importance et il devra faire face à la concurrence. Jake Butt sera de retour après un début de carrière gâché par des blessures : il vient tout de même d’être élu dans l’équipe de la conférence Big Ten de la décade 2010-2019.

5e tour de la draft 2018, Troy Fumagalli (l’homme aux neufs doigts seulement) a peu été utilisé en 2019 (156 snaps) et il pourrait être délaissé au profit de Austin Fort, qui lui aussi revient de blessures. Enfin, le 4e tight-end utilisé en 2019 était Andrew Beck dans un rôle entre tight-end et fullback. Et avec une approche orientée sur le jeu de course, il devrait se faire une place.

Pronostic : Noah Fant, Nick Vannett, Albert O et Andrew Beck. Austin Fort en équipe entraînement

À suivre également : cornerback et centre

Kansas City Chiefs : gardes

Les Chiefs sont les champions en titre, pas étonnant donc qu’il y ait beaucoup de positions occupées par des joueurs établies. Cette intersaison, ils ont perdu Stefen Wisniewski et alors que les camps d’entrainement vont débuter, Laurent Duvernay-Tardiff annonce qu’en raison de la pandémie et de son diplôme de médecin, il renonce à la saison 2020. Les postes de gardes auront donc deux nouveaux titulaires en 2020.

Mike Remmers arrive des Giants pour essayer de surfer sur la dynamique de l’équipe, pour relancer une carrière qui n’a jamais vraiment décollé. Il possède néanmoins l’avantage d’avoir aussi de l’expérience comme tackle. Son rival direct sera surtout Andrew Wylie : une ligne offensive est constituée de cinq doigts qui doivent jouer comme un poing, ses automatismes avec les autres depuis deux ans lui donne un avantage certain.

La surprise, s’il y a, viendra du rookie Lucas Niang. Tackle droit à l’université, il s’y est montré difficile à battre en protection tout étant performant pour le jeu au sol. Eric Fisher ayant été en difficulté sur la moitié de saison jouée en 2019, Lucas Niang est une alternative solide pour le seconder sur ce coté dit aveugle. Il serait le second francophone de la ligne puisqu’il est né de parents Français et a passé une courte partie de son enfance à Genève. Nick Allegretti a quant à lui surtout joué en équipe spéciale en 2019 mais s’il peut jouer guard, il peut également se déplacer sur le poste de centre : toutes les équipes connaissent des blessures, sa polyvalence est un atout. Ryan Hunter n’a joué que 14 snaps en 2019, il est celui qui part de plus loin pour obtenir un sésame pour la saison.

Andrew Wylie a joué 22 matchs avec les Chiefs dont 21 comme titulaire depuis son arrivée dans la ligue : ses automatismes et sa fiabilité (5 sacks concédés et 6 pénalités en deux saisons) lui donnent l’avantage. Bien que l’observateur moyen a tendance à penser qu’un lineman offensif peut jouer indifféremment à l’extérieur ou à l’intérieur, la transition n’est pas si simple : la distance d’alignement entre les linemen défensifs et offensifs est plus réduite à l’intérieur qu’à l’extérieur, un guard doit donc être plus vif d’un point de vue technique. Il serait donc étonnant de ne pas voir les Chiefs recruter un joueur après le désistement de Laurent Duvernay-Tardiff.

Pronostic : Andrew Wylie et Mike Remmers

À suivre également : cornerback et linebacker.

Las Vegas Raiders : free safety

Premier tour de la draft 2019, Johnathan Abram est de retour ou plutôt enfin là, après une blessure l’ayant privée de la saison 2019 (1 seul match joué). Pour l’accompagner, les Raiders ont recruté Jeff Heath (Cowboys) et Damarious Randall (Browns). L’ancien de Cleveland et de Green Bay semble le favori même si ses compétences en couverture ont été exposé en 2019 : Damarious Randall fait néanmoins figure de favori dans cette lutte. Jeff Heath, qui n’a que 29 ans, peut aider à défendre sur les excellents tight-ends de la division (Kelce, Henry, Fant). Déjà présent dans l’effectif, Erik Harris est un des chouchous de l’entraineur Jon Gruden : 3e joueur défensif en nombre de jeux sur la saison (900). Il est capable de couvrir et même d’intercepter le cuir (3 fois en 2019 dont 2 retournées pour un touchdown).

C’est donc une bataille à trois pour accompagner Jo Abram. Ou à plus ? Le rookie Tanner Muse jouait safety avec l’université de Clemson. S’il est acquis que son rôle sera sur équipe spéciale et une alternative au poste de linebacker, il pourrait redescendre si blessures ou méformes. Lors de la draft 2020, les Raiders ont misé le choix 139 sur Amik Robertson, un cornerback dynamique qui pourrait occuper la position de nickel. Lamarcus Joyner pourrait alors glisser à un poste qu’il a déjà occupé : celui de free safety.

Si Damarious Randall semble le plus complémentaire de Johnathan Abram, la polyvalence et l’activité de Erik Harris pourraient lui permettre de le battre pour être celui des deux qui au final joue le plus.

Pronostic : Erik Harris

À suivre également : : guard droit et cornerback.

Los Angeles Chargers : quarterback titulaire

Tyrod Taylor a la confiance d’Anthony Lynn, il a celle aussi de Tom Telesco. Entraineur et manager ont publiquement communiqué en ce sens. Cette musique, Tyrod Taylor l’a déjà entendu, à Cleveland. Oui, il avait alors débuté la saison comme titulaire mais bien vite, la pression pour faire jouer le rookie (Baker Mayfield) l’emporta. Il devrait être derrière le centre en début de saison, surtout avec une pandémie perturbant l’apprentissage du rookie. Quoique.

Si aucun rookie à ce poste ne peut « être prêt », Justin Herbert a joué quatre saisons avec Oregon : 43 matchs et 95 touchdowns. Les Chargers veulent s’appuyer sur une attaque en mode Run-Pass Option : le quarterback pouvant courir ou lancer des passes écrans pour le coureur. Cela tombe bien, Justin Herbert sait courir et Austin Ekeler est le meilleur receveur des coureurs après Christian McCaffrey. Ce système est de plus très proche de celui utilisé par Oregon. Bien que rookie, son bras surpuissant et la qualité des cibles à disposition, pourraient lui permettre d’être titulaire dès le premier match. Pep Hamilton, son entraineur de position y croit, lui qui a travaillé notamment avec Andrew Luck. Cependant, comme en 2018 avec les Browns, Tyrod Taylor devrait débuter la saison : la question étant davantage à partir de quelle semaine laissera-t’il sa place au jeune padawan ?

Pronostic : Tyrod Taylor

À suivre également : left tackle et safety

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu