Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Patrick Mahomes, l’homme qui valait un demi-milliard

Le quarterback de 25 ans vient d’établir une référence sur le marché. Peut-être le plus gros contrat de l’histoire du sport.

Ou presque. L’agence qui représente les intérêts du jeune homme, Steinberg Sports, a révélé que la prolongation de 10 ans avait une valeur de 503 millions de dollars. Pas tout a fait s’il on en croit son contrat de 117 pages qui est un peu plus compliqué qu’annoncé, même selon les normes NFL. Le document contient un enchevêtrement de primes et de conditions de garanties qui font que cette entente ne dépasse pas les 500 millions de dollars, mais reste plus importante que tout ce qui a déjà été proposé par le passé.

En réalité, l’accord est une extension de 10 ans et 450 millions de dollars qui s’ajoutent aux deux ans et 27 millions de dollars restants sur son contrat rookie, selon Albert Breer de Sports Illustrated. Soit un contrat de 12 ans pour 477 millions de dollars. Vous atteignez 503 millions de dollars en ajoutant les 25 millions de dollars pour diverses primes pendant cette durée. Il prévoit également 63 millions de dollars entièrement garantis et 141 millions de dollars de garanties en cas de blessure. Il pourrait toucher la plus grosse somme en 2027 avec 59,9 millions de dollars selon Spotrac, sans jamais descendre en dessous des 40 millions de dollars après 2025. Bien entendu, il ne dispose d’aucune clause d’échange.

Steinberg Sports précise également que le contrat est assorti de « mécanismes de garanties avec possibilité de retrait si ceux-ci ne sont pas exercés ». Cette dernière partie constitue une nouvelle terminologie en ce qui concerne les contrats NFL. Il s’agit de garanties renouvelables qui s’appliquent à chaque saison, obligeant les Chiefs à s’engager envers Mahomes à une date donnée au début de l’intersaison (probablement en mars). S’ils ne veulent pas s’engager pour la saison suivante, les Chiefs doivent le couper et il deviendrait agent libre.

Fondamentalement, le contrat de Mahomes semble structuré de telle sorte qu’il recevra des salaires de base relativement faibles pendant la majeure partie de l’entente. Il n’atteindra même pas les 10 millions de dollars de salaire de base en une saison avant 2027. Sa prime de signature n’est pas non plus très élevée, « seulement » 10 millions de dollars. La formule magique se trouve dans la case « roster bonus ». Tant que Mahomes fera partie de l’effectif des Chiefs, il récoltera d’énormes sommes d’argent. Et il sera très difficile pour Kansas City de l’en faire sortir car, comme le note Breer, cette prime est acquise un à deux ans à l’avance.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR