Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Clash of Camp

Clash of Camp – NFC Sud : ligne offensive, tight-end et linebacker

Faire partie des 55 c’est essentiel, mais tous veulent être titulaire : ils doivent le démontrer lors des camps d’entrainements.

L’été rime avec chaleur mais aussi avec reprise du football. Les camps d’entraînements démarrent et, chaque année, le public est attentif aux moindres batailles de position pour établir une hiérarchie. Qu’il s’agisse d’un poste de titulaire, de remplaçant ou de joueurs qui se battent simplement pour une place dans l’effectif, il existe toujours une compétition entre les joueurs.

À deux semaines de la reprise annoncée de la préparation, Touchdown Actu vous présente celles qui ont attiré notre attention dans chaque équipe. Division par division.

Aujourd’hui, présentation des luttes en NFC Sud.

Atlanta Falcons : centre

En 2019, les Falcons ont autorisé 50 sacks, seules quatre équipes font pire. Alors depuis deux saisons, le manager Thomas Dimitroff tente d’améliorer ce secteur via la draft : Chris Lindstrom (G) et Kaleb McGary (OT) en 2019 puis Matt Hennessy en 2020. Avec le tackle Jake Matthews, Alex Mack a été le joueur le plus utilisé sur la ligne offensive. Oui, mais il a 34 ans. Oui, mais son contrat vaut pour 10 millions de dollars en 2019 dans une franchise qui est dans le dernier tiers de la ligue en terme de marge salariale disponible.

Matt Hennessy est un combattant sur le terrain, une mentalité précieuse dans une division où nombreux sont les joueurs intérieurs défensifs de qualité (Suh, Vea, Rankins, Short, Brown). Athlétique, il s’est montré efficace en protection de passe avec l’université de Temple. Certes, à un niveau inférieur à celui de la NFL. Si Alex Mack a l’expérience pour lui, ce dernier a concédé 4 sacks en 2018, 4 autres en 2019. Pour une attaque misant sur la venue de Todd Gurley, Matt Hennessy est également un renfort de choix avec la qualité de ses blocs en décrochage sur le second rideau.

Alors expérience ou jeunesse (et moindre coût) ? Peut-être les deux après tout.

Le poste de guard gauche était le maillon faible de l’escouade en 2019 et Matt Hennessy pourrait s’y imposer dès sa saison rookie. James Carpenter est un ancien 1e tour de draft (Seahawks en 2011) qui peine depuis à justifier ce statut : titulaire lors de ses 11 matchs joués en 2019, il a trop souvent été exposé en protection du passeur. Même chose pour un nouveau-venu, Justin McCray qui arrive des Browns. Ce dernier présente néanmoins l’avantage d’avoir de l’expérience en tant que tackle ou guard, un atout pour se faire une place dans l’effectif, pas forcément pour remporter la compétition et être titulaire (6 sacks concédés en 2019). Les Falcons sont l’équipe NFL ayant tenté le plus de passes par match en 2019, de fait la protection de Matt Ryan est primordiale et Jamon Brown a montré davantage de qualités dans ce domaine que pour le jeu de course. Sans être exceptionnel non plus. Matt Gono (38 snaps en 2019) et Sean Harlow (1 snap) partent de loin pour se faire une place dans le roster final alors un poste de starter semble un doux rêve.

Comme toujours le camp donnera ses indications, non seulement sur ceux ayant remporté leurs duels pour être titulaire mais aussi, sur les postes où le besoin de signer un joueur est criant. Là est le plus grand risque pour Alex Mack, en raison du manque de flexibilité financière des Falcons (11 millions). Sans ce cas de figure, Alex Mack devrait être le centre qui démarre les matchs en 2019 en raison de son intelligence de jeu et de son expérience dans un 5 de départ très jeune où deux joueurs seront dans leur seconde année et…un rookie.

Pronostic : Alex Mack au centre, Matt Hennessy en guard gauche.

À suivre également : cornerback et defensive tackle

Carolina Panthers : garde gauche

Afin de renforcer le coté aveugle de leur ligne offensive, les Panthers ont échangé un des meilleurs guard de la ligue : Trai Turner contre Russell Okung (Chargers). Pour le remplacer, ils ont recruté John Miller qui par là-même retrouvera son coéquipier pendant trois saisons à l’université de Louisville, le quarterback Teddy Bridgewater. Du coté gauche, la compétition est bien plus ouverte.

Dennis Daley, drafté au 6e tour en 2019, était lors de sa saison rookie le 6e homme le plus utilisé sur la ligne. Sa polyvalence guard et tackle lui donne un avantage pour faire partie de l’effectif final. Mais malgré le départ de Greg Van Roten (Jets), il n’est pas assuré d’être le titulaire en LG, notamment après ses 7 sacks autorisés en 2019 (en jouant tackle). Pour le menacer, un homme dans la ligue depuis 5 ans : Chris Reed c’est une vingtaine de matchs joués en NFL, moins de la moitié comme titulaire. Tackle offensif à l’université de Michigan, Michael Schofield essaye depuis 2014 de s’imposer, notamment à l’intérieur d’une ligne (Broncos et Chargers). Tyler Larsen a surtout joué au centre avec les Panthers, notamment en 2016 et 2017 en remplaçant un Ryan Kalil blessé. Depuis, sa polyvalence lui permet d’obtenir une place dans l’effectif et s’il s’est spécialisé pour transmettre le cuir au quarterback, il pourrait dépanner au poste de guard.

Dennis Daley, Chris Reed, Michael Schofield, Tyler Larsen. Ouch.

Cependant une bonne surprise est possible. En 2019, la franchise préférée du basketteur Stephen Curry, a utilisé un second tour de draft sur le tackle offensif Greg Little. Barré par Daryl Williams et Taylor Moton ainsi que freiné par une blessure à la cheville, il n’a pu s’imposer. L’arrivée de Russell Okung n’améliore pas la donne quant à ses chances de jouer à l’extérieur. Alors pourquoi pas à l’intérieur ?

« Nous pensons que Greg Little est très talentueux, il peut devenir un bon joueur. Peut-être aussi apporter de la flexibilité en terme de positions ? », le manager Marty Hurney pour Charlotte Observer

Joueur très athlétique (agile et vif), Greg Little devrait cependant s’adapter à une nouvelle position et améliorer son équilibre du corps (alignement et coordination du combo épaules-hanches-pieds). Les Panthers ont également signé après la draft, un joueur venant de Auburn : si Mike Horton a surtout joué guard droit à l’université, il vient apporter de cette si importante compétition mais, il part de loin et a peu de chances.

Avec une intersaison tronquée, l’adaptation de Greg Little à une nouvelle position ne sera pas simple. Russell Okung a 32 ans, a une historique de blessures et n’est signé que pour une saison. Greg Little est forcément le projet de la franchise pour être le tackle gauche du futur et c’est à cette position qu’il doit continuer de travailler à l’entrainement.

Pronostic : Dennis Daley

À suivre aussi : cornerback et tight-end

New Orleans Saints : linebacker numéro 2

Demario Davis est arrivé en 2018 et depuis il a produit 110 puis 111 plaquages ces deux dernières saisons. Son compère AJ Klein est lui parti à Buffalo. Alors qui pour l’épauler ?

Alex Anzalone est trop rarement, depuis sa draft, en état de jouer : 22 matchs en 3 saisons, 2 seulement en 2019. Sans être sensationnel, il est un joueur solide et précieux dans beaucoup de domaines. Si en santé, il est un favori pour jouer la moitié des snaps défensifs, comme en 2018. Pour sa première saison chez les Cajuns, Kiko Alonso n’a pu faire mieux que d’être le premier linebacker à sortir pour laisser place à un arrière défensif supplémentaire.

Zack Baun sort d’une carrière productive avec l’université de Wisconsin avec 19,5 plaquages pour pertes en 2019. S’il jouait edge dans une formation 34, dès la semaine du Senior Bowl il a été testé à ce qui sera sa position en NFL : un linebacker extérieur pour une défense de base 43 d’où il pourrait faire valoir ses qualités de pass-rusher (malgré un déficit de taille) et surtout sa capacité à défendre sur les tight-ends adverses. Il est athlétique et suffisamment fluide dans la si importante transition : course à reculons, réaction et changement de direction.

Craig Robertson est toujours là mais depuis deux saisons déjà, il est beaucoup moins utilisé qu’en 2016 et 2017. Dans sa dixième saison, il pourrait être menacé par un rookie, non drafté lui. Joe Bachie était le leader de la défense de Michigan State mais une suspension (dopage) l’empêche de jouer plus de 8 matchs en 2019 : 79 plaquages tout de même. Les deux saisons précédentes, ils jouent tous les matchs et signent 100 puis 102 plaquages dans une conférence relevée. Il a également montré des qualités athlétiques lors des tests du NFL Combine.

Alex Anzalone a toutes les qualités pour jouer sur les trois tentatives mais ses soucis de santé ainsi que les qualités de couverture de Zack Baun peuvent donner l’avantage au rookie.

Pronostic : Zack Baun

À suivre aussi : tight-end et defensive tackle

Tampa Bay Buccaneers : tight-end

Quoi de mieux pour optimiser le talent de Tom Brady qu’un tight-end ? La réponse est trois. Si l’inconnue reste le niveau de Rob Gronkowski, un trio avec OJ Howard et Cameron Brate est plus que séduisant. En 2019, les Buccaneers de Bruce Arians ont utilisé deux tight-ends en même temps sur 29% des jeux (moyenne NFL : 24%). Des situations de courses surtout (162 contre 137 passes) et souvent avec succès (7 TDs au sol). En troisième tentative : seulement 34 snaps avec deux tight-ends sur toute la saison !

Alors si les trois vont jouer, lequel sera aligné sur 3e tentative ?

Après avoir inscrit 6 touchdowns en 2017 et 2018, Cameron Brate en score 4 en 2019. S’il capte 36 passes sur 55, seules 41 étaient considérées comme attrapables : avec un quarterback du niveau de Tom Brady, un tight-end offrant 87,8% de catch est forcément précieux. OJ Howard est un ancien choix du premier tour et en 2019, il joue presque deux fois plus que Cameron Brate : 782 jeux contre 431. Le premier souci étant qu’il ne score qu’un seul touchdown, le second qu’il relâche 6 ballons ! Un Rob Gronkowski en pleine forme est meilleur que les deux réunis mais dans quelle disposition sera t’il ? Personne ne doute qu’il puisse être affuté et compenser par son mental lorsque ça compte. Certes. Mais à 31 ans, il a déjà eu plusieurs soucis de blessures et n’a pas joué du tout la saison dernière.

En 2019, les Buccaneers ont réussi à remporter 7 victoires, notamment en raison de leur efficacité en zone rouge : 64% de touchdown lorsque dans les 20 derniers yards adverses (3e total NFL). Ils se doivent de répéter cette performance pour aller plus haut en 2020 et quand ça compte, il ne peut en rester qu’un. Rob Gronkowski agît comme un réflexe tant il a prouvé et possède des automatismes avec Tom Brady, OJ Howard devrait être l’élu vu son potentiel alors que Cameron Brate semble, au final, le plus fiable.

Pronostic : Cameron Brate

À suivre aussi : running back et safety

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
22 Sep à 2:152.55pariez1.43NO
25 Sep à 2:20JAX1.6pariez2.15MIA
27 Sep à 19:00ATL1.48pariez2.4CHI
27 Sep à 19:00BUF1.6pariez2.15LAR

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR