Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Clash of Camp

Clash of Camp – AFC Nord : tout pour l’attaque, ligne offensive et réception

Bataille en vue pour protéger le dernier MVP, un nouveau jouet pour Big Ben ?

L’été rime avec chaleur mais aussi avec reprise du football. Les camps d’entraînements démarrent et, chaque année, le public est attentif aux moindres batailles de position pour établir une hiérarchie. Qu’il s’agisse d’un poste de titulaire, de remplaçant ou de joueurs qui se battent simplement pour une place dans l’effectif, il existe toujours une compétition entre les joueurs. 

 À deux semaines de la reprise annoncée de la préparation, Touchdown Actu vous présente celles qui ont attiré notre attention dans chaque équipe. Division par division.

Aujourd’hui, présentation des luttes en AFC Nord.

Baltimore Ravens : garde droit

L’attaque des Ravens a martyrisé toute la NFL au sol la saison dernière. Et si Lamar Jackson a été sous le feu des projecteurs, il a brillé  grâce à ses jambes mais aussi par le travail de l’ombre de sa redoutable ligne offensive. Mais cette ligne a perdu son leader emblématique. La retraite de Marshall Yanda, pilier de l’attaque des Ravens pendant 13 saisons, laisse un trou béant à combler.

La présence de l’ancien rookie Ben Powers dans l’effectif en 2019 n’offrait pas toute les garanties pour la succession du multiple All Pro, Baltimore a donc fait le choix d’investir un 3e et un 4e tour lors de la draft 2020 sur des joueurs de ligne. Si Tyre Phillips était tackle à Mississippi State, il semble destiné à postuler pour un poste à l’intérieur à l’échelon supérieur. Formé à la bonne école des Bulldogs, Phillips est puissant et pourra créer des brèches pour la course, arme principale des Ravens. Mais avec une seule année d’expérience de titulaire en NCAA, il semble que cela soit un peu tôt pour le lancer dans le grand bain dès la première semaine.

À l’opposée, Ben Bredeson dispose de trois années et demi en tant que titulaire au poste de garde à Michigan. All-American en 2019, l’ancien Wolverine a montré au cours de son cursus sa solidité et sa régularité. Une expérience qui devrait plaire à John Harbaugh au moment de faire son choix. Il pourrait très vite être prêt et s’intégrer à merveille dans la ligne de Baltimore pour coiffer au poteau Ben Powers. Ce dernier a pu apprendre auprès de Yanda au cours de la saison 2019, mais il est plus souvent resté en survêtement sur la ligne de touche que sur le terrain. Seulement un match joué en dernière semaine de saison régulière.

Pronostic : Ben Bredeson

À suivre également : receveur numéro 2, running back numéro 1

Bredeson sera-t-il propulser titulaire dès sa saison rookie ?

Cincinnati Bengals : ligne offensive intérieure

Les Bengals ont trouvé leur quarterback du futur grâce à la sélection de Joe Burrow avec le premier choix de la dernière draft. Mais pour que leur nouveau joyau puisse s’exprimer, il va falloir le protéger. Pour le moment, la ligne de Cincinnati est pour le moins poreuse. Avec 48 sacks concédés, ils sont dans le dernier tiers de la ligue. Pire, aucun titulaire fiable ne se dégage. Si les débuts de l’ancien premier tour de draft 2019, Jonah Williams sont très attendus et devraient apporter une réponse sur le côté aveugle, l’intérieur de la ligne est un vaste chantier où plusieurs concurrents vont se disputer les places de titulaires.

Les sortants sont tous dans l’effectif, mais l’arrivée de Su’a-Filo en provenance des Cowboys pourraient rebattre les cartes. Doublure de luxe à Dallas, il a signé aux Bengals avec l’ambition d’être enfin titulaire à plein temps. Son expérience au sein d’une ligne redoutable pourrait être un atout au milieu d’une escouade qui reste inexpérimentée. Billy Price, ancien premier tour de draft en 2018, peine à convaincre. Son statut ne le protégera pas éternellement. Le camp pourrait être l’occasion pour le head coach, Zack Taylor, de le mettre à l’épreuve. Trey Hopkins, titulaire au poste de garde depuis deux saisons, peut également jouer centre. Associé à Price durant cette période, il pourrait finalement s’avérer être son concurrent principal pour une place en 2020.

Michael Jordan a connu les joies de la titularisation dès sa saison rookie avec neuf matches débuté en 2019. Si l’apprentissage n’a pas été un long fleuve tranquille, Jordan est un candidat crédible au fameux bond de seconde année. Ses automatismes avec Price avec qui il a également jouer  à Ohio State pourrait plaire au staff. O’Shea Dugas avait gagné sa place dans l’équipe en 2019 à la faveur d’un camp d’entrainement remarqué. Après une première saison tronquée par une blessure, il reviendra revanchard et avec de nouvelles belles performances durant les camps, il pourrait s’avérer être la surprise du chef si ses coéquipiers se reposent trop sur leurs lauriers.

Pronostic : Michael Jordan, Billy Price, Xavier Su’a-Filo

À suivre également : Receveur numéro 2, Edge

Cleveland Browns : tight end

La faiblesse majeure de l’effectif semble avoir été comblée durant l’hiver. L’arrivée du tackle Jack Conklin, combinée à la sélection de Jedrick Wills au 1er tour de la draft, ont répondu au besoin vital de consolider une ligne trop faible sur les extérieurs et incapable de donner du temps à Baker Mayfield pour lancer dans de bonnes conditions. Et c’est justement du côté des cibles de Mayfield que la bataille des camps d’entrainement pourrait s’avérer la plus féroce. Si les postes de receveurs ne font pas (trop) débats, la hiérarchie des tights end reste à définir.

La signature record d’Austin Hooper semble lui procurer un avantage. Il est clair qu’on ne dépense pas impunément en NFL. Lorsqu’on fait signer un très gros contrat, c’est pour voir son joueur sur le terrain. Mais derrière l’ancien Falcon’, la situation est plus floue. En plus de cette arrivée, le manager général, Andrew Berry, a sélectionné Harrison Bryant lors de la draft. L’ancien joueur de Florida Atlantic a remporté le trophée du meilleur tight end universitaire en 2019. Un titre honorifique qui en dit long sur ce joueur qui a vu sa côte monter tout au long de la saison. Mais la transition vers les pros est toujours difficile à ce poste, et Bryant pourrait avoir besoin d’une saison d’adaptation avant de pouvoir devenir un contributeur régulier.

Ces arrivées remettent en question l’avenir de l’ancien 1er tour de draft 2017 David Njoku. Le joueur semble avoir perdu du crédit auprès de ses dirigeants, mais néanmoins le nouveau head coach, Kevin Stefanski, a affirmé compter sur lui et même avoir « des grands plans pour lui ». Cela n’a pas empêché le joueur de manifester son mécontentement en demandant un échange, estimant qu’il ne bénéficierait pas du même temps de jeu. Les camps devraient lui offrir une tribune pour faire valoir son niveau et contester le leadership de Hooper. Stefanski a très souvent aligné des schémas à deux tight ends lorsqu’il était coordinateur offensif aux Vikings, de bonne augure pour Njoku ?

Pronostic: Austin Hooper n°1, David Njoku n°2, Harrison Bryant n°3

À suive également : running back numéro 1, linebackers

Pittsburgh Steelers : receveur n°2

Les Steelers ont connu une saison 2019 contrastée. Si la défense a brillé, l’attaque a patiné. L’absence sur blessure du quarterback, double vainqueur du Super Bowl, Ben Roethlisberger n’y est évidemment pas pour rien. Mais pas seulement. Le départ d’Antonio Brown a laissé un trou béant dans l’escouade de receveurs. Si Juju Smith-Schuster est un joueur de talent, les Steelers ont besoin d’un receveur numéro deux capable de le soutenir.

James Washington, au club depuis deux saisons, a rendu une copie intéressante en 2019. Sa progression a été nette par rapport à sa première année chez les pros, et sur sa lancée, l’équipe peut fonder des espoirs sur lui. Il entre dans sa troisième saison et doit maintenant confirmer en étant plus décisif. Son petit gabarit devrait le limiter néanmoins à un profil de joueur dans le slot, au même titre que la bonne surprise de la dernière saison, Diontae Johnson. Pour sa saison rookie, il a rendu une fiche très intéressante 59 ballons captés pour 680 yards et 5 touchdowns, et le tout sans Big Ben aux commandes donc.

Mais l’arrivée du phénomène canadien Chase Claypool en provenance de Notre Dame rebat les cartes. Phénomène physique, Claypool a été un temps considéré par les scouts NFL comme un tight end chez les pros. C’était avant un combine ébouriffant et un temps au 40 yards rivalisant avec les meilleurs. Redoutable en end zone, sa grande taille offrira une cible de choix à Ben Roethlisberger dans la zone de vérité. Pouvant évoluer dans le slot ou sur les extérieurs, capable de bloquer et ou de suivre un tracé profond, Claypool devrait vite être une arme à tout faire dans l’attaque des jaunes et noirs.

Pronostic: Chase Claypool

À suivre également : nose tackle, garde

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
11 Sep à 2:20KC1.18pariez4HOU
13 Sep à 19:00ATL1.9pariez1.75SEA
13 Sep à 19:00BAL1.23pariez3.6CLE
13 Sep à 19:00BUF1.32pariez3NYJ

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu