Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Carolina Panthers Preview 2020

[Preview 2020] Carolina Panthers : la jeunesse au pouvoir

Le changement, c’est maintenant !

La présentation équipe par équipe de la saison 2020 continue ! Au programme aujourd’hui : les Carolina Panthers. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Il est toujours traumatisant pour une franchise de perdre un des meilleurs joueurs de son histoire. Les Panthers ont connu ce traumatisme deux fois cette intersaison ! Alors que le départ de Cam Newton était une rumeur vivace depuis un an, la retraite de Luke Kuechly a choqué l’ensemble de la ligue.

Après une saison 2019 difficile, Carolina est donc à un tournant. S’ajoute à ces départs un renouvellement total d’un coaching staff mené anciennement par Ron Rivera, en poste pendant presque une décennie. Symbole du rajeunissement de la franchise, Matt Rhule est le nouveau chef, et il a une lourde mission à mener.

La saison dernière : 5 victoires – 11 défaites, 4e de la NFC Sud, pas de qualification en playoffs.

Mouvements à l’intersaison

Place à la jeunesse ! En plus de Newton et Kuechly, c’est toute une génération de vétérans qui est partie de Caroline ce printemps. Greg Olsen navigue vers d’autres cieux, tout comme les hommes de ligne expérimentés Mario Addison, Gerald McCoy et Bruce Irvin. Si on ajoute des départs comme celui d’Eric Reid, le message est clair : la reconstruction va prendre du temps, et elle passera par la fougue de la jeunesse, quitte à se passer de l’expérience des plus anciens.

Autre signe fort, la franchise veut reconstruire d’abord la défense, comme en témoignent les sept choix de draft, tous défensifs ! Derrick Brown et Yetur Gross-Matos rejoignent donc Brian Burns, pour ce qui pourrait devenir une des meilleures lignes du pays si elle se développe comme prévu. La défense devra notamment surmonter la perte du prometteur James Bradberry. L’arrivée d’Eli Apple compense un peu ce départ, mais le groupe reste un chantier global.

Du côté offensif l’arrivée du receveur Robby Anderson est une excellente nouvelle, mais c’est évidemment le poste de quarterback qui a fait le plus parler. Les Panthers ont fait le choix de faire confiance à Teddy Bridgewater, l’ancien joueur des Vikings et des Saints. Solution long-terme ou simple parenthèse ? Il a en tout cas beaucoup à prouver la saison prochaine. Il aura des cibles, mais la protection devra se montrer à la hauteur pour lui laisser du temps pour s’imposer.

Arrivées notables : Teddy Bridgewater (QB), Phillip Walker (QB), Robby Anderson (WR), Seth Roberts (WR), Seth DeValve (TE), Russell Okung (OT), Michael Schofield (G), John Miller (G), Stephen Weatherly (DE), Zach Kerr (DT), Tahir Whitehead (LB), Eli Apple (CB), Juston Burris (S).
Re-signatures : Christian McCaffrey (RB).
Draft : Derrick Brown (DT), Yetur Gross-Matos (EDGE), Jeremy Chinn (S), Troy Pride (CB), Kenny Robinson (S), Bravvion Roy (DT), Stantley Thomas-Oliver (CB)
Pertes notables : Cam Newton (QB), Kyle Allen (QB), Greg Olsen (TE), Daryl Williams (OT), Trai Turner (G), Greg Van Roten (G), Mario Addison (DE), Gerald McCoy (DT), Bruce Irvin (DE), James Bradberry (CB), Ross Cockrell (CB), Javien Elliott (CB), Eric Reid (S).
Ils ont renoncé à cause de la COVID-19 : Jordan Mack (LB), Christian Miller (LB),

Le(s) point(s) fort(s)

Il est dorénavant LA star de l’effectif. Double All Pro et membre du « 99 club » de Madden, Christian McCaffrey est devenu le troisième joueur de l’histoire à réussir 1 000 yards à la réception et à la course sur une saison. Avec 2 392 yards et 19 touchdowns en 2019, il a prouvé que son potentiel n’a pas de limite, et ce malgré une ligne offensive irrégulière. Dans un effectif rempli de points d’interrogation, il est la certitude, le point de départ de la construction d’une nouvelle attaque.

L’autre axe fort est le comité de receveurs, qui s’est épaissi cette saison. D.J. Moore est le leader de ce groupe. Il a réussi 1 215 yards et 4 touchdowns en 2019 avec des quarterbacks douteux, pour ce qui était sa deuxième année dans la ligue. De l’autre côté, l’ancien Jets Robby Anderson devra enfin passer un cap, lui qui n’a jamais dépassé les 1 000 yards malgré un talent indéniable. Enfin, Curtis Samuel va avoir moins de pression et pourra se concentrer sur ce qu’il fait le mieux, c’est-à-dire les réceptions sur les passes profondes.

Le dernier point fort est la résilience du nouveau coach principal, et sa capacité à prendre en main des équipes en difficultés. Lors de son arrivée à Temple et à Baylor, il a su surmonter des premières saisons difficiles pour redresser ces deux universités. L’effectif des Panthers est jeune et en recherche de repères, et Rhule est sur le papier l’homme de la situation.

Le(s) point(s) faible(s)

Sans Kuechly, le groupe de linebackers est loin d’impressionner. Le profil le plus séduisant est Shaq Thompson, joueur régulier et fiable, mais qui n’a jamais impressionné au point de pouvoir devenir le leader de cette défense. Le reste du groupe est composé de Tahir Whitehead, vétéran fiable mais faible en couverture de passe, et de joueurs à l’expérience très limitée comme Andre Smith ou encore Jermaine Carter. Cette escouade n’est pas aussi prometteuse que la ligne et les pass rushers, et cela risque de se ressentir lorsqu’il va falloir défendre des tight ends comme Travis Kelce.

Toujours en défense, c’est du côté des cornerbacks que le doute est permis. Eli Apple est un joueur talentueux, mais dont le début de carrière chaotique laisse présager qu’il pourrait ne jamais exploiter tout son potentiel. Auteur d’une saison correcte aux Saints, il doit devenir le leader de ce groupe. De l’autre côté du terrain, le poste sera surement pour Donte Jackson, ancien deuxième tour de draft dont les performances sur le terrain sont plus mitigés que les statistiques ne pourraient le laisser penser. Auteur de 7 interceptions et 17 passes défendues en deux saisons, il se laisse trop souvent piéger, prenant souvent trop de risques. À lui de progresser et d’apprendre pour prouver qu’il a le calibre d’un titulaire.

Le départ de Trai Turner aux Chargers laisse un grand vide dans l’intérieur de la ligne, où les questions s’accumulent. Le centre Matt Paradis sort d’une saison catastrophique, loin des performances de son époque Broncos. Du côté des guards, la relève est loin d’être assurée. John Miller est venu en renfort, l’ancien des Bills et des Bengals est un potentiel titulaire, mais pas vraiment un joueur du calibre de Turner. Le poste de guard droit devrait lui se jouer entre Dennis Daley et Michael Schofield, rien de particulièrement impressionnant.

Facteur(s) X

Alors que les Panthers auraient pu choisir de continuer avec le quarterback Kyle Allen, et éventuellement chercher le premier choix de la prochaine draft, Carolina a choisi d’investir sur Teddy Bridgewater, avec un contrat de 3 ans pour 63 millions de dollars.

L’ancien premier tour de la draft 2014 a démontré l’année dernière qu’il pouvait être performant quand il est bien entouré, mais les Panthers ne sont pas les Saints, et réussir dans sa nouvelle franchise ne sera pas facile. Il dispose d’une saison au moins pour convaincre qu’il est une solution long terme, ce qui représente surement une des dernières occasions pour lui de devenir titulaire long terme dans la ligue.

Le joueur à suivre : Russell Okung, tackle

Titulaire en NFL depuis presque une décennie, Russell Okung est un tackle respecté dans la ligue. Double Pro Bowler, il va avoir à cœur de retrouver son niveau après une saison 2019 marquée par les blessures.

S’il redevient celui qu’il a été, Okung sera un renfort de poids pour Teddy Bridgewater, et il pourrait former un duo de choc avec l’autre tackle de cette équipe, Taylor Moton. Vainqueur du Super Bowl, il dispose d’une expérience rare dans l’effectif, et son apport pourrait être précieux dans une attaque en manque de repères. Christian McCaffrey risque d’avoir du mal à trouver des espaces à l’intérieur, mais les courses extérieures pourraient être facilitées avec un joueur comme Okung.

Calendrier

Raiders, @Buccaneers, @Chargers, Cardinals, @Falcons, Bears, @Saints, Falcons, @Chiefs, Buccaneers, Lions, @Vikings, Broncos, @Packers, @Washington, Saints

La preview audio du Podcast

En résumé

C’est une saison difficile qui attend la franchise de Caroline. Elle dispose de jeunes joueurs de talent, mais l’effectif global est faible, et des nombreux postes ne sont pas suffisamment pourvus pour rivaliser en NFC Sud.

La patience est de mise du côté des Panthers, et Matt Rhule va devoir surmonter une intersaison tronquée pour faire de cette équipe une escouade respectable en 2020. La stratégie est de reconstruire sur plusieurs années, et la saison qui débute ne servira sûrement qu’à évaluer les joueurs qui participeront à ce projet.

Le pronostic : 4 victoires – 12 défaites

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR