Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Petit dej

Le petit dej’ : 6 joueurs renoncent à la saison à cause de la COVID, les Packers sur Everson Griffen

L’essentiel de l’actualité NFL du mardi 28 juillet 2020.

L’actu chaude

Futurs All-Pros – NFC Nord : un mix de jeunesse et d’expérience

49ers : contrat restructuré pour Raheem Mostert

COVID-19 : ils activent leur clause de sortie

Ces joueurs ont décidé de ne pas jouer la saison à venir en utilisant la clause COVID-19 proposée par la NFL suite à son accord avec le syndicat des joueurs : De’Anthony Thomas (WR, Ravens), Maurice Canady (CB, Cowboys), Chance Warmack (OL, Seahawks), Danny Vitale (FB, Patriots), Caleb Brantley (DL, Washington), Najee Toran (OG, Patriots).

Liste COVID-19

Ces joueurs ont été placés sur la liste COVID-19 de leur équipe. Cela signifie qu’ils ont été contrôlés positifs au virus ou qu’ils ont été en contacts avec un cas et a besoin d’une quarantaine : Arrion Springs (DB, Steelers), Justin Jefferson (WR, Vikings), Blake Brandel (T, Vikings), Brian Cole II (S, Vikings), Tyler Higby (OL, Vikings), Ke’Shawn Vaughn (RB, Buccaneers), Malik Henry (WR, Colts), Jackson Porter (CB, Colts), Isaiah Brown (DB, Bills), Richie James (WR, 49ers), Cordrea Tankersley (CB, Dolphins), Benito Jones (DT, Dolphins), Blake Ferguson (LS, Dolphins), Tre’Vour Wallace-Simms (G, Jaguars), Josiah Scott (DB, Jaguars), Davon Hamilton (NT, Jaguars), Luq Barcoo (DB, Jaguars).

Green Bay intéressé par Everson Griffen

Il reste un des meilleurs agent libre du marché, mais ça pourrait ne pas durer. Selon Ian Rapoport de NFL Media, les Packers s’intéressent à Everson Griffen (DE). Et l’intérêt est réciproque, même si les Vikings n’ont pas abandonné l’idée de ramener dans leur giron leur vétéran emblématique.

Alex Smith commencera la saison sur la liste des blessés

Alex Smith (QB, Washington) est de retour dans l’effectif de Washington, mais il ne sera pas dans le roster actif de l’équipe dès le début de saison. Après s’être remis miraculeusement de sa grave blessure à la jambe, Smith a été déclaré apte pour reprendre le football. Cependant le retour sera progressif. D’après ProFootballTalk.com il va être placé sur la liste des joueurs indisponibles (Physically Unable to Perform List ou PUP list) après avoir passé les examens médicaux préliminaires. Dans ces conditions, il n’aura pas l’autorisation de s’entraîner avec le reste de l’équipe. Cependant il pourra réintégrer l’effectif à tout moment durant les camps, mais il devra manquer au moins six matchs si il est toujours listé au début de la campagne 2020.

Il ne ratera pas grand chose pour l’instant, puisque les franchises vont commencer l’été par des réunions et du conditionnement. Les exercices sur le terrain ne débuteront qu’à l’amorce de la troisième semaine des camps.

Transactions

– Les Texans ont coupé Nick Tiano (QB, non drafté), ainsi que Anthony Kukwa (LS). L’équipe affiche désormais 83 joueurs dans son effectif. (Houston Chronicle)

– Les Panthers ont annoncé la signature d’Adarius Taylor (LB).

– Les Bills ont coupé Ray-Ray McCloud (WR) et Garrett McGhin (OL). (Bills.com)

Blessures

– Sélectionné au troisième tour malgré une déchirure du ligament du genou, Julian Blackmon (S, Colts) commencera la saison sur la liste des blessés (PUP List). Le club ne l’attend pas avant la fin de l’été, et ne le projette pas efficace avant octobre.

– Touché par trois fois aux genoux durant son début de carrière Derrius Guice (RB, Football Team) espère que son prochain retour sera le bon. Le coureur a annoncé sur Twitter qu’il avait été « déclaré apte pour 2020 ».

Deandre Baker, Quinton Dunbar et Cody Latimer placés sur la liste d’exemption

Toujours sous le coup de charges pour attaque à main armée,  Deandre Baker (CB, Giants) et Quinton Dunbar (CB, Seahawks) commenceront la saison sur la liste d’exemption (Commissioner Exempt list). Sur cette liste, les joueurs sont interdits de jeu et d’entrainement jusqu’à nouvel ordre mais rémunérés. Les deux cornerbacks ont bon espoir que les accusations soient levées.

Egalement mis en cause dans une affaire d’agression à main armé, Cody Latimer (WR, Football Team) a également été placé sur la liste d’exemption pour commencer la saison.

Des messages contre le racisme imprimés sur les terrains

« It takes all of us » (Il faut que tout le monde agisse) et « End racism » (Mettons fin au racisme). Ce sont les deux messages qui devraient être peints au bord de terrains NFL pour la première semaine de matchs de la saison, selon ESPN.

Les négociations entre les Seahawks et Jamal Adams attendront l’an prochain

Récent héritier du flambeau de la Legion of Boom, Jamal Adams (S) devra attendre la fin de la saison 2020 pour négocier un lucratif contrat avec Seattle. C’est ce que rapporte NFL Network. A 24 ans, Adams a toujours deux ans d’engagement sous son contrat rookie et doit toucher 825 000 dollars en 2020 (et 9,86 millions en 2021). Cependant vu le talent du jeune défenseur et le prix prohibitif que Seattle a payé pour s’attacher ses services, une négociation se mettra en place une fois l’avenir financier de la ligue un peu plus clarifié. A moins que les Seahawks ne soient de nouveau frappés par le syndrome Jadeveon Clowney (LB) : malgré les efforts investis pour le recruter, le club a laissé l’ancien premier choix de draft aller tâter du marché libre.

Les Jets ont « tondu » les Seahawks

Un échange majeur comme celui qui a vu Jamal Adams quitter Gotham pour la côte pacifique a forcement provoqué des réactions dans la ligue. D’après Dianna Russini d’ESPN, de nombreux entraîneurs et general managers de la ligue pensent que New York a « tondu » Seattle en récupérant un joueur (Bradley McDougald, S), deux premiers tour de draft et un troisième tour.

Les rookies prêts dans Madden 21

Les Eagles veulent installer les meilleures conditions

Avec une préparation estivale largement amputée, les nouvelles recrues de l’année auront plus de mal que d’habitude à percer et à gagner leurs galons auprès de leurs clubs. Cependant, les Eagles espèrent mettre en place une organisation qui permettra à « un ou deux rookies » de briller malgré tout. Doug Pederson (HC) a déclaré en conférence qu’il veut mettre sur pied des entraînements qui viendront compenser les activités manquantes durant les camps, et surtout les matchs de présaison.

« Je dois surement mettre en place plus de situations de jeu, et faire participer les jeunes, mettre les gars dont nous avons besoin pour répondre à ces situations, » a dit Perderson. « Je dois trouver un moyen de les mettre dans des conditions de matchs pendant les entraînements, car les matchs de présaison vont nous manquer. Cela peut être fait, définitivement. Nous, le staff, serons créatifs, et nous aurons les réponses dont nous avons besoin à la fin des camps. »

Sur le plan sanitaire, le coach se sent parfaitement à l’aise avec la « bulle » que s’est construite la franchise.

« Je me sens extrêmement en sécurité, » a expliqué Pederson aux journalistes. « Bien sûr au début, il y a pu y avoir un peu de scepticisme à propos des tests et du dépistage, mais c’est très efficace. Quand vous êtes là, vous êtes testé le matin, il y a un processus de dépistage qu’il faut respecter pour entrer dans le bâtiment ; porter un masque dans le bâtiment, partout où vous allez, je me sens très en sécurité. »

Moins de journalistes et moins de questions à Washington

Les restrictions sanitaires locales et nationales ont des conséquences aussi dans les coulisses de la NFL. Cette année, il y aura moins de reporters accrédités, et moins de journalistes autorisés à questionner Ron Rivera (HC, Football Team) pour l’ouverture des camps à Washington. Seuls les « reporters locaux qui suivent l’organisation de manière quotidienne » auront ce privilège. Et ceux-ci ont tendance à se montrer moins corrosifs afin de pouvoir continuer à suivre le club de manière quotidienne. Un peu de répit pour la franchise qui est en pleine tourmente ?

Ils l’ont dit à propos du COVID

« Cette fois-ci, ce n’est pas nous contre eux. Ce ne sont pas les entraîneurs et les propriétaires contre les joueurs. Il est question de nous tous – joueurs, entraineurs, propriétaires, équipes – contre le COVID » a déclaré Andy Reid (HC, Chiefs) en faisant référence à la grève de 2011. (ProFootballTalk.com)

« Nous devons accepter que ce ne sera pas une saison parfaite, » a concédé John Mara (co-propriétaire des Jets, Président du Management Council Executive Committee) lors d’un appel aux propriétaires de la ligue.

« Je ne vais pas mentir, pour moi en tant que joueur, je vais sur les réseaux sociaux et ça me rend nerveux de penser qu’il va y avoir une saison, » a déclaré Jason McCourty (DB, Patriots) dans le podcast “Double Coverage” à propos des joueurs qui sillonnent le pays pour s’entraîner. « Il suffit d’une seule personne testée positive, vous arrivez dans les installations, et ce truc se répand comme un feu de paille. »

Pour l’instant pas de mise sous bulle de la NFL

Le médecin en chef de la NFL Allen Sills a éloigné l’idée d’une mise sous bulle des équipes de la ligue selon ESPN. Pour lui les franchises sont déjà impliquées dans un dispositif de « bulle virtuelle ».

« Nous dirions que nous avons déjà une bulle virtuelle pour le football, car comme nous l’avons dit, tout le monde dans l’environnement de l’équipe partage le même risque, et partage la même responsabilité les uns envers les autres. Dans les installations ils sont responsables de ce qu’ils font, mais également lorsqu’ils sont hors des installations. »

La NFLPA a validé 20 des 32 plans d’urgence sanitaire des franchises

En accord avec La NFL, le syndicat des joueurs (NFL Player Association) a reçu l’autorisation de valider les plans d’urgence sanitaire (Infectious Disease Emergency Response) des 32 franchises de la ligue. Pour l’instant l’entité a donné son accord sur presque les deux tiers, soient 20 équipes. Ainsi le syndicat a confirmé les plans présentés par les Ravens, Panthers, Bears, Bengals, Broncos, Lions, Packers, Texans, Jaguars, Chiefs, Rams, Dolphins, Giants, Jets, Raiders, Eagles, Steelers, Buccaneers et Titans.

Des conditions encore relevées pour les joueurs

Avant de pouvoir pénétrer dans les installations de leur équipe, les joueurs devaient initialement présenter deux tests négatifs établis à 72 heures d’intervalle. Désormais les conditions sont encore plus drastiques. D’après Judy Battista de NFL Network il faudra maintenant un troisième test négatif. Les joueurs seront également contrôlés quotidiennement.

Un mauvais début pour Minnesota

La réalité se charge souvent de rappeler les gens aux contingences du moment. C’est une mauvaise nouvelle pour les Vikings et un mauvais départ pour le club : le responsable du conditionnement, également responsable du contrôle de l’infection (Infection Control Officer) des violets, Eric Sugarman, a été testé positif ainsi que des membres de sa famille.

Celui-ci a immédiatement prévenu la franchise et s’est soumis au protocole instauré par la ligue et les autorités locales. Toutes les personnes dépistées ont été placées en quarantaine.

Roger Goodell : une saison complète, mais pas entière ?

Pour l’ouverture des camps d’entrainement, le commissioner Roger Goodell s’est adressé aux fans de la NFL. Dans une lettre ouverte aux supporters il a retracé les difficultés rencontrées par les USA et le monde entier dans une année bien particulière. Appelant malgré tout à l’optimisme, il a appuyé les efforts de la ligue et du syndicat des joueurs pour assurer un retour du jeu, et les efforts mis en place pour assurer la sécurité des joueurs, des personnels et des spectateurs.

Mais, indice des temps à venir, le patron de la NFL a parlé d’une saison complète. Pas d’une saison entière. Ainsi à l’image de 1982, 1987 ou 2011 le calendrier pourrait être modifié en fonction des événements futurs. Ainsi on peut anticiper que la saison 2020 connaîtra un champion, surement une finale, mais la perspective d’une campagne intacte reste bien floue.

Partenaires : le Hard Rock Café Paris est ouvert

Depuis le 10 Juillet, le Hard Rock Cafe Paris a ré-ouvert ses portes. Entre temps, il a été rénové, tant au niveau de certaines parties communes qu’au niveau de la boutique.

Des mesures sanitaires sont en place pour les clients et les employés. L’occasion de profiter des offres d’été.

– Les Enfants de moins de 11 ans sont gratuits jusqu’a fin Aout. Pour tout plat adulte acheté, le menu enfant est offert !
– Votre plat préféré a domicile, c’est possible désormais avec #JustEat France
– Nouvel Happy Hour des 16h du Dimanche au Vendredi.
– Nouveau Rockshop avec des collections exclusives : Beatles, Pride, Heritage et de nombreuses nouveautes en boutique

Cette année encore, le Hard Rock Café Paris fera partie des partenaires de TDActu.

Soutenir TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : Twitter – Instagram – Facebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en achetant chez Fanatics en passant par ce lien.

Ou en pariant chez Unibet.

Ou en vous abonnant à NordVPN en passant par ce lien.

Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du mercredi.


Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu