Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Preview 2020 Tennessee Titans

[Preview 2020] Tennessee Titans : l’amour dure un an ?

Fini l’effet de surprise, les Titans seront attendues après leurs parcours en 2019.

La présentation équipe par équipe de la saison 2020 continue ! Au programme aujourd’hui : les Tennessee Titans. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

Pour la quatrième campagne d’affilée, les Titans ont fini la saison régulière avec 9 victoires et 7 défaites, accrochant une place en playoffs in extremis. C’est alors que Derrick Henry (1 746 yards, 18 TDs) et son équipe ont déjoué les pronostics, en éliminant les Patriots de Tom Brady puis en étouffant les Ravens de Baltimore, pourtant parmi les favoris pour le titre.

Ce beau parcours s’explique aussi par les performances d’une star inattendue : le quarterback Ryan Tannehill. L’ancien Dolphins a conquis le Tennessee en seulement 10 titularisations, avec 2 742 yards et 22 touchdowns, pour une évaluation de 117,5. Suffisant pour signer une prolongation de contrat de 118 millions de dollars sur 4 ans, inespérée il y a seulement un an pour le quarterback de 32 ans.

Mais alors que ce parcours à fait naître l’espoir du côté de Nashville, l’intersaison timide ne pousse pas forcément à un optimisme démesuré. Les Titans ne sont plus un outsider, et l’année de la confirmation est toujours la plus complexe à gérer. Une épreuve de plus à surmonter pour l’équipe de Mike Vrabel.

La saison dernière : 9 victoires – 7 défaites, 2e de l’AFC Sud, défaite en finale de conférence contre les Chiefs

Mouvements à l’intersaison

Avant de s’intéresser aux départs et arrivées, ce sont presque les re-signatures qui sont les plus marquantes. La star Derrick henry et le quarterback Ryan Tannehill ont été prolongés sur le long terme, preuve de la confiance des dirigeants dans la direction actuelle. Cette stabilité sur des postes clés est le prolongement de la stratégie amorcée avec le contrat de Kevin Byard, et cette sérénité des dirigeants est incontestablement un atout dans une ligue si propice à l’instabilité et aux changements de cap annuels.

Offensivement, les Titans doivent surmonter la perte du tackle Jack Conklin, dont le remplaçant naturel a été sélectionné à la draft, puisqu’il s’agit du premier tour Isaiah Wilson. Mais ce dernier aura besoin de temps, et le spectre de Conklin risque de peser sur ses épaules la saison prochaine. Le reste des départs ne semble pas aussi problématique, même si le coureur Dion Lewis et le tight end Delanie Walker sont à signaler.

Du côté de la défense, les départs sont plus nombreux, et parfois surprenants. Celui de Jurrell Casey à l’intérieur de la ligne a notamment surpris tout le monde, et le vide laissé par le quintuple All Pro risque d’être difficile à combler. Jeffery Simmons est prometteur, mais à côté de lui un DaQuan Jones va devoir se surpasser, et Jack Crawford devra montrer un autre visage qu’en 2019. Un autre départ de poids est celui du cornerback Logan Ryan, un des meilleurs slot de la ligue dont l’absence risque de freiner la belle cohérence de la défense de passe.

Arrivées notables : Ty Sambrailo (OT), Jack Crawford (DE), Vic Beasley (EDGE), Nick Dzubnar (LB), Johnathan Joseph (CB).
Re-signatures : Derrick Henry (RB), Ryan Tannehill (QB).
Draft : Isaiah Wilson (OT), Kristian Fulton (CB), Darrynton Evans (RB), Larell Murchison (DT), Cole McDonald (QB), Chris Jackson (CB).
Pertes notables : Marcus Mariota (QB), Dion Lewis (RB), Delanie Walker (TE), Jack Conklin (OT), Jurrell Casey (DT), Cameron Wake (EDGE), Wesley Woodyard (LB), Logan Ryan (CB), Tramaine Brock (CB), Tye Smith (CB), Ryan Succop (K).
Ils ont renoncé à cause de la COVID-19 : Anthony McKinney (OT)

Le(s) point(s) fort(s)

Dans une ligue de coureurs remplaçables et polyvalents, il existe encore un joueur qui semble venir de l’ancien monde, celui des running backs puissants, capables de toucher la balle plus de 300 fois par saison. Cet homme est le Heisman Trophy Derrick Henry. Auteur de 1 540 yards au sol en 2019, ce sont ses performances en playoffs qui l’ont propulsé sur le devant de la scène. Il est devenu tellement indispensable que les Titans n’ont pas hésité à mettre un contrat de 50 millions sur 4 ans, preuve de la confiance de la franchise.

En défense, la principale force se trouve à l’arrière. Malgré le départ de Logan Ryan, les ressources ne manquent pas sur le dernier rideau. La star est Kevin Byard, le safety aux 17 interceptions sur les trois dernières saisons, qui est un des meilleurs de la ligue au poste, aussi performant au sol que dans les airs. Il est accompagné de Kenny Vaccaro, qui, s’il n’est pas un All Pro, est un complément appréciable du duo, plutôt porté sur le jeu dans la boîte. Sur l’extérieur, le jeune Adoree’ Jackson a déjà prouvé qu’il était un excellent cornerback, malgré une saison 2019 raccourcie. En seulement trois campagnes, il cumule 33 passes défendues, et son duo avec l’expérimenté Malcolm Butler reste un des meilleurs de la ligue. Cerise sur le gâteau : Kristian Fulton, l’ancien cornerback de LSU, a été choisi au deuxième tour et aura l’occasion de contribuer dès cette saison.

La ligne offensive reste également un atout majeur même avec le départ de Conklin, surtout le côté gauche. Taylor Lewan ne cesse de progresser et est clairement un des meilleurs tackles de la ligue, alors que Rodger Saffold et Ben Jones complètent parfaitement les besoins. L’autre guard Nate Davis est le mauvais élève du groupe, le tackle ayant déçu en tant que rookie, il conserve le bénéfice du doute et devra montrer des progrès. Enfin, l’incertitude règne au poste de tackle droit, entre le solide mais limité Dennis Kelly et le prometteur Isaiah Wilson. L’ancien tackle de Georgia est très performant en jeu de course, une possible aubaine pour Henry.

Le(s) point(s) faible(s)

Si la défense des Titans a réalisé une saison 2019 remarquable, la pression sur le quarterback n’est pas la spécialité de Tennessee. Harold Landry sort d’une saison à 9 sacks, pour sa seconde année, et représente la seule certitude dans cette escouade. Il sera accompagné de Kamalei Correa, qui n’a pas encore prouvé qu’il a le niveau d’un titulaire, et de l’inconstant Vic Beasley (8 sacks en 2019), dont on attend la confirmation de son talent depuis 2016 et qui a déjà connu des problèmes extra-sportifs en cumulant retard et méforme physique. Cette « faiblesse » pourrait très bien devenir une force, mais la situation actuelle reste pleine d’incertitudes.

Le départ de Wesley Woodyard n’a pas été aussi commenté que celui de Casey, mais son absence risque également de se faire sentir, surtout contre la course. Même s’il avait perdu sa place de titulaire, il était l’expérimenté du groupe, et quelque part le mentor des jeunes. Jayon Brown sera certainement titulaire, tout comme Rashaad Evans. Ces deux joueurs sont talentueux, mais vont devoir montrer qu’ils peuvent encore progresser, notamment en pass rush ou un soutien est attendu.

Globalement, le manque de recrutement d’ampleur pose question sur l’avenir de la franchise. Si on voit le verre à moitié plein, on peut se dire que l’équipe fait confiance aux jeunes, mais on peut aussi considérer que la franchise manque un peu d’ambition. Une finale de conférence est une magnifique publicité pour attirer des agents libres, et les Titans n’en ont pas profité. Attention à ne pas perdre le « momentum » que l’équipe a su créer.

Facteur(s) X : Ryan Tannehill, quarterback

Spoiler : le quarterback est la position la plus importante en football américain. Après l’échec Marcus Mariota, ancien deuxième choix de draft, Tennessee semble avoir trouvé la solution avec Ryan Tannehill (22 TDs, 6 int).

Ancien top 10 de draft, Tannehill a connu une carrière faite de hauts et de bas avec Miami, avant qu’une grave blessure ne le prive de la saison 2017, et qu’il perde la confiance des dirigeants en 2018. Propulsé titulaire des Titans après le premier tiers de la saison dernière, il a enfin pu exploiter tout son potentiel dans une franchise où il semble s’épanouir.

Mais à l’image de son équipe, le doute persiste : romance de courte durée ou relation durable ? C’est le grand défi que devra relever l’ancien de Texas A&M. Sa forme déterminera surement en grande partie la performance de son équipe.

Le joueur à suivre : A.J. Brown, receveur

Choisi au deuxième tour de la draft 2019, A.J. Brown a eu un impact immédiat, avec 1 051 yards et 8 touchdowns. Discret en début de saison, il est monté en puissance dans la seconde partie de l’année, au point d’être dans la course pour le titre de rookie de l’année.

Joueur complet, il a tout d’un receveur numéro 1 en NFL. 2020 est l’année de la confirmation, et il devra vraisemblablement affronter le cornerback numéro 1 adverse chaque semaine. A-t-il les épaules pour porter son équipe ? C’est une question récurrente chez les Titans de cette année !

Le groupe global de receveurs est intriguant, avec Adam Humphries et Corey Davis, ce dernier ayant une dernière chance de prouver qu’il méritait d’être sélectionné au premier tour.

Calendrier

@Broncos, Jaguars, @Vikings, Steelers, Bills Texans, @Bengals, Bears, Colts, @Ravens, @Colts, Browns, @Jaguars, Lions, @Packers, @Texans

La preview audio du Podcast

En résumé

CON-FIR-MA-TION ! C’est le mot clé de la saison des Titans, autant sur le plan des performances individuelles que sur celui des équipes.

Mike Vrabel a du pain sur la planche, et semble faire confiance à son groupe. L’AFC Sud est ouverte, les Texans et les Colts semblant avoir également une chance, Indy ayant l’effectif le plus complet sur le papier et Houston le meilleur quarterback.

Le talent est là, les joueurs clés ont été conservés, mais le groupe devra absorber le départ d’éléments influents dans la réussite de l’équipe. Le front seven sera notamment scruté, et mettre la pression sur les quarterbacks adverses pourrait être la clé d’une nouvelle saison victorieuse.

Le pronostic : 9 victoires – 7 défaites

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR