Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Preview 2020

[Preview 2020] New York Giants : Daniel Jones ? Peut-être, mais il faudrait surtout défendre

Débarassé d’Eli Manning, Daniel Jones est désormais le patron à New York. Mais il ne pourra pas aller loin si sa défense ne progresse pas un peu.

  • 0

Comme tous les ans, Touchdown Actu vous propose ses traditionnelles fiches d’avant-saison. Vous pouvez toutes les retrouver en cliquant sur ce lien. 

Si l’on met de côté une saison 2016 où ils ont atteint les playoffs, les Giants n’ont que peu brillé depuis leur dernier sacre en 2011 et ils enchaînent les mauvaises campagnes. Les coachs se succèdent mais ne brillent pas et aucun n’a pour le moment réussi à trouver la solution.

Dave Gettleman, arrivé il y a 2 ans en tant que manager général, a énormément renouvelé l’effectif et tente de trouver la bonne combinaison en misant sur un groupe jeune. Mais pour les supporters, plus le temps d’attendre, il va falloir montrer un visage meilleur cette saison.

La saison dernière : 4 victoires – 12 défaites

Mouvements à l’intersaison

Deux petits tours et puis s’en va. Pat Shurmur n’aura jamais réussi à convaincre et s’est vu remercier à la fin de la saison passée. Auteur de nombreux choix discutables et n’ayant pas su s’entourer d’un staff à la hauteur, l’ancien coordinateur offensif des Vikings a ainsi dû céder sa place. Pour le remplacer, les Giants ont choisi à la surprise générale Joe Judge, quasiment inconnu jusqu’ici, avec aucun poste de head coach à son actif et seulement 38 bougies soufflées. Passé par Alabama en NCAA avec Nick Saban, puis plus récemment New-England en tant que coordinateur des équipes spéciales, Judge devient l’un des head coachs les plus jeunes de NFL. Cela marque par la même occasion un vrai tournant pour l’équipe New-Yorkaise réputée comme plutôt conservatrice.

Pour le seconder, Judge a été laissé libre dans ses choix et s’est créé une armada de coachs de haute volée. Jason Garrett, ancien coach principal des Cowboys, sera son coordinateur offensif. Patrick Graham son coordinateur défensif. Le poste de coach de la ligne offensive est pris par Marc Colombo, anciennement chez les Cowboys avec Garrett, et le coach des tight-ends est désormais occupé par Freddy Kitchens, head coach des Browns l’an passé. Le coaching staff est ainsi revu dans sa quai intégralité et a malheureusement dû composer avec le virus pour apprendre le nouveau playbook aux joueurs.

Les autres arrivées concernent surtout la défense, gros point faible de New York l’an passé. La plus grosse arrivée de l’intersaison est sans aucun doute le cornerback James Bradberry, signé pour 3 ans et 45 millions de dollars en provenance des Panthers. Gettleman a ensuite fait son marché chez les Packers et fait venir Blake Martinez en tant que middle linebacker pour 3 ans et 30 millions de dollars ainsi que Kyler Fackrell en outside linebacker. Leonard Williams, arrivé en cours de saison l’an passé a lui été taggé et viendra renforcer la ligne défensive. C’est aussi sur la draft que les Giants ont misé pour se renforcer en défense avec notamment l’arrivée de Xavier McKinney au poste de safety, suivi par un nombre incalculable de cornerbacks et linebackers dont Darnay Holmes (UCLA) ou Cam Brown (Penn State).

Du côté de l’attaque, la free agency a été plutôt calme. On notera toutefois l’arrivée de Colt McCoy au poste de quarterback remplaçant, Dion Lewis en running back ou bien encore Cameron Fleming au poste de tackle en provenance de Dallas. La ligne offensive aura d’ailleurs été l’un des gros focus du front office des Giants qui ont sélectionné avec leur choix de premier tour Andrew Thomas, tackle gauche à Georgia, ainsi que Shane Lemieux, guard à Oregon ou encore Matt Peart, tackle à UConn. Trois choix sur les cinq premiers tours auront ainsi été consacrés à la ligne offensive, clairement identifiée comme un point faible de Big Blue en 2019.

Arrivées notables : James Bradberry (CB), Blake Martinez (MLB), Cameron Fleming (OT), Colt McCoy (QB), Levine Toilolo (LB), Kyler Fackrell (LB)

Re-Signatures : Leonard Williams (DT), David Mayo (LB), Corey Coleman (WR), Cody Core (WR)

Draft : Andrew Thomas (OT), Xavier McKinney (FS), Matt Peart (OT), Darnay Holmes (CB), Shane Lemieux (G), Cam Brown (LB), Carter Coughlin (LB).

Pertes notables : Cody Latimer (WR), Zak DeOssie (LS), Deone Buccanon (LB), DeAndre Baker (Commissioner’s List), Aldrick Rosas (K)

Le(s) point(s) fort(s)

Avec une ligne offensive remaniée et un nouveau coach dédié qui a fait ses preuves du côté du Texas, le jeu de course mené principalement par le phénomène Saquon Barkley (1003 yards au sol, 438 yards à la réception, 8 TDs en 2019) devrait être la base du jeu offensif des Giants cette année. Sur ses deux premières saisons, avec des lignes très inconstantes et des choix de jeux souvent douteux, Barkley a tout de même accumulé 2310 yards à la course pour 4,8 yards de moyenne par portée. Des statistiques impressionnantes pour le jeune running back, qui pourraient encore s’améliorer si la ligne hausse le ton. Daniel Jones serait le premier à en profiter et n’aurait ainsi pas à forcer son talent pour permettre à l’attaque de New York d’avancer.

Le(s) point(s) faible(s)

La grosse inconnue, une fois de plus, sera la défense aérienne. L’arrière garde aura été une véritable passoire la saison passée sous la houlette d’un James Bettcher qui a souvent semblé à côté de ses pompes. Les Giants étaient 28e contre la passe, et 25e défense sur le total des yards encaissés. L’arrivée de Xavier McKinney au poste de safety pourrait faire du bien, mais les soucis avec la justice rencontrés par DeAndre Baker, qui commençait à peine à trouver son rythme en fin de saison, n’augurent rien de bon. Comme un mauvais présage, ses déboires pourraient peser sur la défense de Big Blue en mal d’automatismes depuis plusieurs années.

Le deuxième point faible est lui aussi lié à des problèmes judiciaires. Alors qu’il a été l’ombre de lui-même l’an dernier, Aldrick Rosas s’est fait attraper par la justice pour des problèmes au volant, et portera vraisemblablement une tunique orange plutôt qu’un maillot bleu dans les semaines à venir. En tout cas, il a été coupé. Qui donc pour prendre sa place ? La signature de Chandler Catanzaro apporte de la compétition au poste pas une réponse sur le long terme. Trouver un kicker de qualité n’est pas chose facile en NFL alors que le poste est crucial et peut bien souvent décider du sort d’un match.

Facteur(s) X

Les facteurs X cette année pour les Giants seront leurs jeunes outside linebackers que sont Oshane Ximines et Lorenzo Carter. Ximines a eu peu de temps de jeu pour sa première campagne mais a été en vue et a réalisé 4,5 sacks. Carter entre lui dans sa 3ème année et a quelques peu déçu l’an passé. Ces deux défenseurs devraient en toute logique jouer plus de snaps cette année. Leur rôle sera déterminant et si leur rendement augmente, c’est toute la défense qui devrait hausser son niveau. L’objectif serait que chacun dépasse la barre des 5 sacks. Ce sera nécessaire si New York veut passer un cap. Avec seulement 36 sacks la saison dernière, les bleus se situaient à la 22e place en NFL. Une lacune d’autant plus dommage que les Giants ne devraient pas être ridicules contre la course avec Leonard Williams, Dalvin Tomlinson et Dexter Lawrence au centre de la ligne.

Le deuxième facteur X sera le coaching staff. Très expérimenté avec des entraineurs qui ont fait leurs preuves, il ne tiendra qu’à Judge de prouver qu’il a les épaules pour ce poste et faire émerger une alchimie entre les différents coachs.

Le joueur à suivre : Daniel Jones (QB)

Le joueur à suivre sera incontestablement Daniel Jones. Sa saison rookie a été très encourageante avec quelques records à la clé. Il est par exemple le premier rookie de l’histoire à avoir réalisé un match avec 5 touchdowns, aucune interception et plus de 350 yards à la passe. Sa précision, sa capacité à glisser le cuir dans des petits espaces et son calme dans la poche laissent entrevoir le meilleur. S’il n’est pas entourré de superstats, le groupe de cibles composé par Golden Tate, Sterling Shepard, Darius Slayton et Evan Engram est loin d’être un des plus mauvais de la ligue.

La grosse faiblesse de Jones aura été la sécurité du cuir avec un nombre de fumbles beaucoup trop importants, aussi bien dans la poche que lorsqu’il décide de partir en course. S’il réussi à nettoyer cette partie de son jeu, il devrait être capable de franchir un cap et c’est ce qu’il faudra surveiller cette année.

Calendrier

Steelers, @Bears, 49ers, @Rams, @Cowboys, Football Team, @Eagles, Buccaneers, @Football Team, Eagles, @Bengals, @Seahawks, Cardinals, Browns, @Ravens, Cowboys

La preview audio du Podcast

En résumé

Le coaching staff va voir une importance cruciale sur les résultats des Giants cette saison. Joe Judge sera scruté dès le premier match et des résultats rapides seront attendus. Il a promis aux habitants de New York qu’ils seront fiers de leur équipe… Tout reste à faire pour lui alors qu’il prend les rênes en pleine période de COVID ce qui ne lui facilite évidemment pas la tâche.

Dave Gettleman aura lui aussi la pression cette année après avoir échappé de peu au limogeage il y a quelques mois. Il a toutefois su mettre en place un effectif jeune et prometteur qui devrait montrer des progrès. Ce sera important pour Daniel Jones au niveau de l’avenir de la franchise. Ce sera essentiel du côté de la défense pour gagner des matchs.

Le pronostic : 6 victoires – 10 défaites

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
20 Sep à 19:00CHI1.35pariez2.85NYG
20 Sep à 19:00DAL1.4pariez2.65ATL
20 Sep à 19:00GB1.3pariez3.1DET
20 Sep à 19:00IND1.52pariez2.3MIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR