Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Las Vegas Raiders Le bon numéro Seattle Seahawks

[Le bon numéro] #3 : Russell Wilson dompte le bombardier fou

Des quarterbacks spéctaculaires ? C’est ici.

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce troisième épisode, deux quarterbacks venu de deux époques différentes, mais qui ont tous les deux connus les victoires glorieuses et les défaites cruelles.

Titulaire : Russell Wilson (QB, Seattle Seahawks 2012-20)

Andrew Luck, Robert Griffin III, Ryan Tannehill, Brandon Weeden, Brock Osweiler. Voici la liste des quarterbacks choisis avant Russell Wilson en 2012. A l’exception d’Andrew Luck, il paraît évident aujourd’hui que l’ancien de Wisconsin est une classe au-dessus de ces lanceurs au niveau du talent, et sa carrière est de loin la plus impressionnante. Quarterback à la mobilité folle, il dispose d’une capacité d’improvisation exceptionnelle qui le caractérise aujourd’hui.

Dès sa saison rookie, et avec l’aide d’une défense devenu légendaire et d’un excellent coach, Wilson va transformer une équipe en difficulté depuis plusieurs saisons en une machine à gagner : depuis 2012 les Seahawks ont toujours gagné au moins 10 matches de saison régulière, sauf en 2017 où ils n’ont gagné « que » 9 matches.

S’il n’a pas toujours bénéficié d’un casting XXL autour de lui, notamment sur sa ligne, il semble en progression chaque année, au point d’être unanimement reconnu comme un quarterback elite. Multiple Pro Bowler, All Pro et vainqueur du Super Bowl il coche toutes les cases et gagne aisément la place de titulaire pour ce numéro. En bonus, il est le favori pour gagner le titre de MVP en 2020, ce qui serait la consécration ultime.

Remplaçant : Daryle Lamonica (QB, Buffalo Bills 1963-66, Oakland Raiders 1967-1972)

Gros duel entre Lamonica et Jan Stenerud, le kicker Hall of Famer, mais le poste de quarterback restant le plus fondamental il est à nouveau à l’honneur. La carrière de Lamonica a commencé avant la période Super Bowl, dans l’AFL des années 60. Durant ses quatre ans chez les Bills, il n’a jamais vraiment eu l’occasion de se montrer, ne participant que partiellement au succès de la franchise de Buffalo en 1964 et 1965.

C’est en 1967, à l’occasion de son arrivée à Oakland, que le quarterback va écrire sa légende, devenant « Mad Bomber » (« Bombardier fou », ndlr), en référence à sa capacité à lancers des balles profondes. Preuve de la confiance de la franchise, il est échangé contre un quarterback All Star, Tom Flores. Gros risque pris par Oakland, qui va s’avérer payant.

Dès sa première saison, il est champion AFL et MVP, avant de s’incliner au Super Bowl contre des intouchables Packers. Nouvelle saison historique en 1969, avec un nouveau un titre de MVP et 34 touchdowns lancés, total impressionnant pour l’époque. Suivra une nouvelle désillusion en playoffs, et la fin des espoirs de titre pour Lamonica.

Malgré cette absence de titre en tant que titulaire, la carrière hors norme de l’ancien joueur de Notre Dame lui offre la place de remplaçant.

Mentions : Bobby Hebert (QB), Matt Stover (K), Carson Palmer (QB), Jan Stenerud (K), Eddie Murray (K), John Carney (K)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR