Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Dallas Cowboys Preview 2020

[Preview 2020] Dallas Cowboys : la bonne année ?

Après 25 ans d’attente, Dallas peut-il atteindre le Super Bowl ?

La présentation équipe par équipe de la saison 2020 continue ! Au programme aujourd’hui : les Dallas Cowboys. Vous pouvez trouver toutes les fiches déjà publiées en cliquant sur ce lien.

La saison 2019 s’annonçait prometteuse pour les Cowboys, elle a finalement fini sur une nouvelle épopée décevante. Dans une NFC Est très faible, et alors que les Cowboys avaient leur destinée en main, une défaite face à des Eagles décimés par les blessures a mis fin aux espoirs de la franchise de Jerry Jones. Simple accident de parcours ? Les supporters Texans attendent depuis 25 ans une finale de conférence, et vu l’effectif des Cowboys pour la saison prochaine, une nouvelle désillusion risque d’être mal vécue dans le Jerry World.

Mike McCarthy est le nouveau maître à bord, et il aura du beau matériel avec lequel travailler. Son profil expérimenté et son palmarès vont aider à se faire respecter dans le vestiaire, et l’équipe aura pour mission de reconquérir le trône en NFC Est.

La saison dernière : 8 victoires – 8 défaites, 2ème de la NFC Est, pas de qualification en playoffs.

Mouvements à l’intersaison

Les Cowboys ont connu des départs de taille en 2020, puisqu’en plus de la retraite de Travis Frederick, les convoités Robert Quinn et Byron Jones ont quitté le navire. Le premier n’a passé qu’une saison à Dallas, mais ses 11,5 sacks devront être remplacés. Le second était un des cornerbacks les plus redoutés de la ligue.

C’est donc assez naturellement que le recrutement s’est principalement concentré sur la défense, avec l’arrivée de joueurs d’expériences, comme Gerald McCoy (finalement blessé pour la saison et coupé), Dontari Poe et le puissant safety Ha Ha Clinton-Dix. Cette politique s’est poursuivie avec la Draft, avec notamment les choix de Trevon Diggs et Neville Gallimore.

Au niveau offensif, le choix de CeeDee Lamb au 16e choix était presque inespéré, mais c’est bien le seul renfort de poids pour cette saison. Dans cette saison d’incertitude sur la santé des joueurs, Dallas a également doublé le poste de quarterback avec l’arrivée de Andy Dalton, remplaçant de luxe en 2020.

Arrivées notables : Andy Dalton (QB), Cam Erving (OL), Aldon Smith (DE), Gerald McCoy (DT), Dontari Poe (DT), Ha Ha Clinton-Dix (S), Greg Zuerlein (K), Everson Griffen (DE).
Re-signatures : Amari Cooper (WR), Dak Prescott (QB, Franchise tag), L.P. LaDouceur (LS).
Draft : CeeDee Lamb (WR), Trevon Diggs (CB), Neville Gallimore (DL), Reggie Robinson (CB), Tyler Biadasz (C), Bradlee Anae (DE), Ben DiNucci (QB)
Pertes notables : Randall Cobb (WR), Jason Witten (TE), Xavier Su’a-Filo (G), Travis Frederick (C), Robert Quinn (DE), Maliek Collins (DT), Byron Jones (CB), Jeff Heath (S).
Ils ont renoncé à cause de la COVID-19 : Maurice Canady (CB), Stephen Guidry (WR), Jamize Olawale (FB)

Le(s) point(s) fort(s)

Si il y a une chose que les Cowboys savent bien faire, c’est entourer le quarterback avec des joueurs de talent. Sur les positions de « skill players », Dallas dispose peut-être de la meilleure escouade de la ligue. Le coureur Ezekiel Elliott est la star de cette attaque, avec encore 1 357 yards au sol et 12 touchdowns en 2019. Toujours décisif, il sera encore une fois très attendu. Mais le trio de receveurs est ce qui peut faire le plus saliver Dak Prescott. Amari Cooper (79 rec, 1189 yards, 8 TDs) est toujours là, et sa capacité à changer le cours d’un match n’est plus à démontrer, même s’il devra gagner en constance. Michael Gallup est toujours là, et le départ de Randall Cobb lui offre une place de titulaire indiscutable. Auteur de 1 107 yards et 6 touchdowns en 2019, Gallup peut voir plus haut. Cerise sur la gateau, les Cowboys ont investi un premier tour sue CeeDee Lamb, un des meilleurs prospects de la draft. Joueur aux mains sures, il est sur le papier le complément parfait.

L’attaque peut aussi compter sur sa ligne offensive. Malgré le départ de Frederick, le groupe compte encore trois joueurs de niveau All-Pro. Les deux tackles, Tyron Smith et La’el Collins, ainsi que le guard Zach Martin, qui collectionne les sélections All Pro chaque saison. Le poste de centre reste en suspens, et le guard gauche Connor Williams pose question, mais l’évaluation d’ensemble est plutôt satisfaisante.

Du côté défensif, il y a plus de questions que de réponses, mais la ligne de linebackers est l’aspect le plus rassurant. Si Sean Lee n’est plus le joueur dominant qu’il a été, c’est un duo de jeunes joueurs qui a pris le pouvoir. Jaylon Smith est un monstre statistique, avec notamment 142 plaquages en 2019, et son efficacité contre la course est redoutable. Il est par contre perfectible en couverture, ce qui est un peu la problématique inverse de son coéquipier, Leighton Vander Esch. L’ancien Broncos de Boise State a réussi une année rookie stratosphérique en 2018, avant de redescendre un peu sur terre la saison dernière, durant laquelle il n’a disputé que 9 matches.

Le(s) point(s) faible(s)

Lorsque les Cowboys ont choisi CeeDee Lamb au premier tour, ils ont fait le choix de ne pas renforcer une défense affaiblie par les départs de Robert Quinn et Byron Jones. Le poste de defensive end est en chantier suite à ces décisions. Demarcus Lawrence est évidemment titulaire, et il est fortement possible qu’Everson Griffen (8 sacks) soit aligné de l’autre côté. L’ancien Vikings va devoir prouver qu’il a toujours le niveau à 33 ans. Dans le cas contraire, le rookie Bradlee Anae pourrait avoir sa chance. Coup dur pour les Cowboys avant même le début de la saison, la blessure de Gerald McCoy renforce les interrogations sur la ligne.

Pas de remplaçant évident non plus pour Byron Jones. Chidobe Awuzie est un bon numéro deux, mais il reste à démontrer qu’il peut devenir un numéro 1. Et derrière lui, il y a une place à prendre. Anthony Brown est le favori, mais le rookie Trevor Diggs peut renverser la hiérarchie. Le frère de Stefon, ancien cornerback de Alabama, doit démontrer que sa chute au deuxième tour de la draft n’était pas justifiée et qu’il peut devenir un grand titulaire.

Un changement d’entraîneur est toujours un moment délicat pour une franchise, surtout lorsque le prédécesseur est resté longtemps en place. La saison 2020 rend les choses encore plus complexes, avec une intersaison raccourcie et pas de présaison. L’alchimie prendra-t-elle dès le début de saison ? Rien n’est moins sûr, et le début de saison sera décisif pour les Cowboys, avec notamment des déplacements compliqués chez les Rams et les Seahawks.

Facteur(s) X : Dak Prescott, Quarterback

Les négociations pour une prolongation de contrat n’ont pas abouti, et Dak Prescott jouera sous le tag la saison prochaine. Cette situation, loin d’être idéale pour le joueur et la franchise, rend la saison 2020 décisive pour les parties prenantes.

Auteur d’une nouvelle saison statistique solide, avec 4 902 yards et 30 touchdowns pour 11 interceptions, Prescott n’a cependant pas rassuré sur sa capacité à se transcender lors des grands matches. Ses performances contre les Eagles, Patriots et Saints ne sont pas étrangères à la non-qualification en playoffs de son équipe, et il devra montrer plus pour décrocher un gros contrat, voir même une bague.

Les joueurs à suivre : Joe Looney/Connor McGovern/Tyler Biadasz, Centre

La retraite surprise de Travis Frederick, multiple Pro Bowler et All Pro, est un vrai coup dur pour la redoutable ligne offensive des Cowboys. Trois options sont disponibles pour lui succéder : le rookie Tyler Biadasz, le sophomore Connor McGovern et Joe Looney.

Looney est le choix naturel, le plus sûr. Titulaire trente fois en NFL, il a remplacé Frederick en 2018 avec un succès certain. S’il est une assurance, son potentiel reste limité et il y a très peu de chance qu’il explose en 2020, à 30 ans.

Biadasz a lui un énorme potentiel, mais sa chute à la draft s’explique par sa fragilité physique. L’ancien de Wisconsin, l’université de Travis Frederick, a été considéré comme un potentiel premier tour avant de passer la saison 2019 comme un fantôme à causes de blessures. S’il reste en forme, il peut rapidement s’imposer au poste de centre la saison prochaine ou la suivante.

McGovern est le choix le plus intriguant. Le sophomore a loupé toute la saison 2019 sur blessure, mais il a prouvé à Penn State qu’il pouvait jouer à cette position. S’il ne débutera sûrement pas la saison en tant que titulaire, il est loin d’être inenvisageable qu’il la finisse à cette position.

Calendrier

@Rams, Falcons, @Seahawks, Browns, Giants, Cardinals, @Washington, @Eagles, Steelers, @Vikings, Washington, @Ravens, @Bengals, 49ers, Eagles, @Giants

La preview audio du Podcast

En résumé

Il y a du talent dans l’effectif des Cowboys, mais le groupe doit encore prouver qu’il peut réussir. Dak Prescott a un gros contrat à obtenir, et gagner est le meilleur moyen de réussir.

Dans cette saison particulière, les joueurs devront rapidement intégrer les schémas de Mike McCarthy, condition indispensable pour reconquérir la NFC Est. L’attaque doit confirmer, la défense doit se surpasser.

La conférence est ouverte, et Dallas à une énorme carte à jouer. Devenir les dignes successeurs des années 90, voici le défi que les Cowboys devront relever. Il faudra au moins ça pour décrocher une sixième étoile.

Le pronostic : 12 victoires – 4 défaites

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
26 Nov à 19:30DET2.25pariez1.57HOU
26 Nov à 23:30DAL1.6pariez2.2
27 Nov à 3:20PIT1.4pariez2.75BAL
29 Nov à 20:00ATL2.25pariez1.57

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu