Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Los Angeles Rams Preview 2020

[Preview 2020] Los Angeles Rams : comment rebondir ?

Passer de finaliste en 2018 à ne pas jouer les playoffs en 2019 a été un coup dur pour la franchise. Peut-elle rebondir ?

Comme tous les ans, Touchdown Actu vous propose ses traditionnelles fiches d’avant-saison. Vous pouvez toutes les retrouver en cliquant sur ce lien.

L’année 2019-2020 a marqué le premier « faux-pas » de l’ère McVay à LA. En progression constante depuis l’arrivée du coach, la franchise a calé en faisant moins bien, pas difficile quand on est finaliste en titre, en ne se qualifiant pas pour les playoffs.

Les Rams doivent donc trouver la clé en 2020. Une quête pas impossible pour une équipe qui sort malgré tout d’une fiche de 9 victoires pour 7 défaites. Mais elle s’annonce ardue dans une division qui fait office d’épouvantail.

La saison dernière : 9 victoires – 7 défaites, 3e de la NFC Ouest, pas de playoff

Mouvements à l’intersaison

Intersaison mouvementée du côté des Rams avec de nombreux départs de joueurs importants des deux côtés du ballon. En défense, la franchise a notamment perdu l’excellent Corry Littleton et les précieux Nickell Robey-Coleman et Dante Fowler. Sans oublier pas le départ du précieux coordinateur défensif vétéran Wade Phillips.

En attaque, en plus du speedster Brandin Cooks, les Rams ont surtout mis fin à leur aventure avec Todd Gurley, pièce maitresse de l’attaque ces dernières années, et auteur de 7494 yards gagnés et 70 touchdowns inscrits en 5 saisons.

Le plus complexe à gérer pour McVay, c’est que le chemin inverse n’a pas beaucoup été emprunté… Los Angeles a enregistré les arrivées de Leonard Floyd et A’Shawn Robinson, deux hommes qui cherchent à relancer leur carrière. Heureusement, la franchise a limité la casse sur le « buzzer » en retrouvant in extremis Andrew Withworth et surtout Michael Brockers (63 plaquages, 2 sacks), à deux doigts de rejoindre les Ravens.

A la draft, l’équipe californienne a affirmé son identité offensive en sélectionnant sur ses deux premiers choix des joueurs de ce côté du ballon. Le jeune Cam Akers aura donc la mission d’être prêt dès le premier jour afin d’épauler Jared Goff au mieux.

Arrivées notables : Leonard Floyd (OLB), A’Shawn Robinson (DT)
Re-Signatures : Michael Brockers (DE), Andrew Withworth (OT), Austin Blythe (G)
Draft : Cam Akers (RB), Van Jefferson (WR), Terrell Lewis (DE), Terrell Burgess (S), Bryce Hopkins (TE), Jordan Fuller (S), Clay Johnston (LB), Sam Sloman (K), Tremayne Anchrum (OL)
Pertes notables : Corry Littleton (LB), Todd Gurley (RB), Brandin Cooks (WR), Nickell Robey-Coleman (CB), Dante fowler (OLB), Greg Zuerlein (K), Eric Weddle (S), Clay Matthews (LB)

Leonard Floyd peut-il profiter d’Aaron Donald pour relancer sa carrière ?

Le(s) point(s) fort(s)

Comme depuis plusieurs saisons, les Rams auront des atouts à faire valoir sur la ligne défensive. Pas forcément la plus performante en terme statistiques, la ligne des Rams est efficace et est un des points fort de cette équipe. Forcément cela passe en grande partie par Aaron Donald (12,5 sacks, 48 plaquages), probablement le meilleur joueur de la ligue, et sa capacité à être une menace constante pour le quarterback adverse. Avec Brockers et Robinson à ses côtés, la défense contre la course sera également a priori efficace.

Avec Sean McVay à sa tête, le jeu aérien des Rams est une menace pour la plupart des adversaires de la franchise. Moins brillant l’an passé, l’équipe a tout de même les atouts pour être parmi les meilleures dans ce secteur de jeu : le duo Cooper Kupp (94 rec, 1161 yards, 10 TDs) -Robert Woods (90 rec, 1134 yards, 2 TDs) est extrêmement efficace, notamment en terme de séparation, et le rookie Van Jefferson pourrait apporter la vitesse manquante.

De plus, le tight end Tyler Higbee a explosé l’an dernier avec ses 69 réceptions pour 734 yards et Gerald Everrett reste un joueur de qualité. Le duo est probablement le meilleur de la ligue et devrait continuer à être une menace dans le secteur aérien. Les yards devraient donc continuer à s’accumuler dans les airs en 2020-2021 pour Los Angeles.

Le(s) point(s) faible(s)

C’est en défense que les inquiétudes sont les plus grandes pour la saison à venir. La franchise semble notamment très faible sur le poste de linebacker et en couverture aérienne.

En linebacker, la perte de Corry Littleton semble impossible à combler dès cette année, lui qui s’était montré efficace dans tous les secteurs de jeu et notamment en couverture aérienne. La paire Troy Reeder – Micah Kiser ne devrait pas s’améliorer à ce point. Sur les côtés, les Rams ne sortent pas franchement vainqueurs en ayant perdu Dante Fowler pour Leonard Floyd (3 sacks), dont on attend plus grand-chose en NFL. Seul Samson Ebukam (48 plaquages, 4,5 sacks) et l’émergence d’Obo Okoronkwo pourraient limiter la casse.

Dans le backfield défensif, tout n’est pas rassurant non plus. Oui, il y a Jalen Ramsey mais derrière, même si Troy Hill est un joueur correct, c’est globalement pauvre au niveau du talent et de la profondeur d’effectif. Côté safeties, John Johnson (51 plaquages en 6 matchs) et Taylor Rapp (100 plaquages, 2 int, 1 TD) ont connu une saison 2019 moyenne, à l’image de toute cette équipe, ils vont devoir vitre progresser pour que la couverture aérienne ne se fasse pas « déchirer » comme en 2019 sur certains matchs.

Enfin, difficile de ne pas mentionner la ligne offensive qui a connu une saison compliquée l’an dernier, notamment sur le secteur au sol et qui n’a pas été aidée par des blessures, des sous-performances et des départs.

Facteur(s) X : la ligne offensive

Plus qu’un joueur, le facteur X de la saison des Rams est une question de progression interne. Avec peu de renforts de qualité, la franchise doit compter sur une amélioration du niveau de jeu de la plupart de ses escouades.

Le plus parlant et attendu est sans aucun doute du côté de la ligne offensive. L’an dernier, il y avait trois nouveaux joueurs sur la ligne et cela s’est ressenti. La plupart d’entre eux sont dans leur troisième année et on peut donc espérer une amélioration. A titre individuel, un joueur comme Rob Havenstein doit pouvoir faire mieux.

Également sous le feu des projecteurs, Jared Goff. Le quarterback de l’équipe a connu une saison statistiquement moyenne (62,9% de passes complétées, 4638 yards, 22 TDs, 16 int, 86,5 d’évaluation) et doit montrer en 2020 qu’il a les épaules pour être le leader de son attaque, d’autant plus avec le départ de Gurley.

Le joueur à suivre : Cam Akers

L’ancien coureur de FSU est le joueur à suivre cette année. Talentueux mais isolé à à la fac derrière une ligne offensive en difficulté, Akers a de nombreuses qualités à faire valoir sous le coaching de Sean McVay.

Il sera surtout à suivre car le rookie doit pouvoir répondre présent dès le premier jour. En effet, il doit combler au plus vite le vide statistique représenté par le départ de Gurley, et les schémas offensifs de son coach ont besoin d’une menace au sol.

Si le joueur parvient à combler le départ de Gurley, voir à faire mieux, Los Angeles pourrait trouver une partie de la réponse dans le retour de son attaque au premier plan.

Calendrier

vs Cowboys, @Eagles, @Bills, vs Giants, @Washington, @49ers, vs Bears, @Dolphins, BYE, vs Seahawks, @Buccaneers, vs 49ers, @Cardinals, vs Patriots, vs Jets, @Seattle, vs Cardinals

La preview audio du Podcast

En résumé

Pour la quatrième année de l’ère McVay, les Rams semblent être à la croisée des chemins. Un retour en playoff validerait les choix et la progression de l’équipe. A l’inverse, une nouvelle saison sans phases finales poserait nécessairement question sur la gestion de l’équipe (les tours de draft bazardés, les gros contrats donnés, …) et pourrait plonger la franchise dans une phase de doute.

Des arguments, il y en a en faveur des Rams : deux joueurs clutchs en défense, une escouade aérienne de qualité… Mais dans une division qui semble s’être renforcée et une NFC où les places sont chères, le moindre faux pas se paiera.

Le pronostic : 9 victoires – 7 défaites, pas de playoffs

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR