Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Indianapolis Colts Preview 2020

[Preview 2020] Indianapolis Colts : Captain Philip

Le navire Colts a un nouveau chef de bord.

Comme tous les ans, Touchdown Actu vous propose ses traditionnelles fiches d’avant-saison. Vous pouvez toutes les retrouver en cliquant sur ce lien.

Auteurs d’un début de saison 2019 prometteur (5-2), les Colts se sont ensuite effondrés, à l’image de leur quarterback Jacoby Brissett, sans inspiration après avoir donné de l’espoir aux fans d’Indianapolis. La blessure de T.Y. Hilton, qui a manqué 6 matchs, n’a pas arrangé les affaires d’une équipe qui a dû composer avec la retraite surprise de son quarterback vedette, Andrew Luck, juste avant de débuter la saison.

La déception était grande pour Chris Ballard et Jim Irsay, d’où une intersaison chargée et coûteuse. Les Colts veulent gagner maintenant. Oubliez Andrew Luck, un nouveau shérif est en ville. Le vétéran Philip Rivers débarque de Los Angeles pour emmener une attaque prometteuse, mais trop sujette aux blessures. Au niveau défensif, DeForest Buckner a été recruté à prix d’or chez les 49ers pour apporter du poids dans les tranchées.

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites, 3e de l’AFC Sud, pas de playoffs

Mouvements à l’intersaison

Indianapolis est une des équipes qui s’est le plus améliorée durant l’intersaison. Le plus gros mouvement pourrait être l’échange avec les 49ers, amenant le solide defensive tackle DeForest Buckner chez les Colts. Pour l’échanger avec San Francisco, Chris Ballard a dû faire une croix sur son choix de 1er tour de la Draft, le 13e. Buckner, comme Sheldon Day, qui arrive lui aussi de San Francisco, devrait immédiatement améliorer une défense contre la course qui était déjà loin d’être ridicule. Pour défendre le jeu de passe, Xavier Rhodes et T.J. Carrie ont rejoint les rangs des Colts en remplacement de Pierre Desir sur le poste de cornerback.

La signature la plus flashy est bien évidemment celle de Philip Rivers, arrivé agent libre en provenance des Chargers. La signature du quarterback de 38 ans prouve que les Colts espèrent pouvoir jouer les playoffs, et pourquoi pas une accession au Super Bowl d’ici peu. Un autre mouvement important pour cette attaque est celui d’un visage familier. Anthony Castonzo, le tackle gauche, a été re-signé et assurera la cohérence de l’une des meilleures lignes offensives de la ligue. Enfin, le solide tight end Trey Burton à signé pour remplacer poste pour poste Eric Ebron.

Du côté de la Draft, l’accent a été mis sur l’entourage du nouveau quarterback. Michael Pittman Jr., un receveur rapide et athlétique, et le puissant running back Jonathan Taylor ont tout de très bonnes pioches de second tour. L’ancien quarterback de l’université de Washington Jacob Eason est lui un joueur avec un fort potentiel et un canon en guise bras, qui va pouvoir apprendre derrière Philip Rivers. Le versatile safety Julian Blackmon pourrait lui être titulaire aux côtés de Malik Hooker dès la première semaine.

Arrivées notables : Philip Rivers (QB), Trey Burton (TE), Roosevelt Nix (FB), DeForest Buckner (DT), Sheldon Day (DT), Xavier Rhodes (CB), T.J. Carrie (CB).
Re-Signatures : Marcus Johnson (WR), Daurice Fountain (WR), Anthony Castonzo (OT), Le’Raven Clark (OT), Rolan Milligan (S).
Draft : Michael Pittman Jr. (WR), Jonathan Taylor (RB), Julian Blackmon (S), Jacob Eason (QB), Danny Pinter (G), Robert Windsor (DT), Isaiah Rodgers (CB), Dezmon Patmon (WR), Jordan Glasgow (LB).
Pertes notables : Brian Hoyer (QB), Jonathan Williams (RB), Devin Funchess (WR), Eric Ebron (TE), Joe Haeg (OT), Jabaal Sheard (DE), Pierre Desir (CB), Clayton Geathers (S), Adam Vinatieri (K).
Ils ont renoncé à la saison à cause de la COVID-19 : Skai Moore (LB), Rolan Milligan (S), Marvell Tell (S).

Le(s) point(s) fort(s)

Une ligne offensive de qualité, c’est le rêve de tous les quarterbacks. Celle d’Indianapolis est probablement la meilleure derrière laquelle Philip Rivers a évolué durant sa carrière. Pro Football Focus l’a même classé première dans son classement de présaison. Quenton Nelson est le meilleur joueur de la ligue à son poste, peut-être même le meilleur lineman offensif de la NFL, et la re-signature d’Anthony Castonzo est une excellente nouvelle pour la protection du côté aveugle de Rivers.

Le jeu de course est également un point fort pour les Colts. Marlon Mack sort d’une saison remarquable, avec la barre des 1000 yards franchie en seulement 14 matches. Son profil de running back vif sera parfaitement complété par Jonathan Taylor, le rookie de Wisconsin, coureur plus physique et puissant. Ces deux-là, sans oublier Nyheim Hines, pourraient former l’un des meilleurs comités de coureurs de la ligue. Le recrutement du fullback Roosevelt Nix va également dans ce sens.

Les quarterbacks adverses vont devoir se méfier ! DeForest Buckner, auteur de 19,5 sacks lors des deux dernières saisons, est arrivé en provenance de San Francisco, et son association avec Darius Leonard (121 plaquages, 5 int, 5 sacks) et Justin Houston (11 sacks) devrait donner des maux de tête à toutes les lignes offensives de l’AFC Sud. De plus, la présence de Buckner va soulager Denico Autry, si souvent doublé l’an dernier.

Le(s) point(s) faible(s)

L’an dernier, le leader de l’équipe en matière de réceptions était Zach Pascal, avec 607 yards, le 64e total de la NFL. T.Y. Hilton était blessé. Parris Campbell était blessé. Eric Ebron était blessé. Si Hilton et Campbell restent en bonne santé, si le nouveau tight end Trey Burton reste en bonne santé, et si le rookie Michael Pittman Jr. performe comme il le faisait à USC, alors peur-être que le corps de receveurs des Colts pourra faire peur. Ça fait quand même beaucoup de « si ».

Si Justin Houston reste un joueur élite, la question du second defensive end se pose activement. Le vétéran Jabaal Sheard est parti, donc les Colts vont devoir trouver une solution de remplacement. Kemoko Turay, Tyquan Lewis et Ben Banogu sont trois anciens choix du second tour. Turay commençait à se faire un nom, lorsqu’il a subi une fracture à la cheville qui a mis fin à sa saison lors de la semaine 5. Lewis doit montrer quelque chose après deux saisons en proie à des blessures. Banogu a eu du mal à s’adapter au jeu professionnel en tant que rookie avec seulement 2,5 sacks.

Facteur(s) X

A quel Philip Rivers (66% de passes complétées, 23 TDs, 20 int) les Colts vont-ils avoir droit ? Le Rivers qui porte une attaque sur son dos, ou celui qui se fait intercepter 20 fois en une seule saison. A 38 ans, l’ancien des Chargers vit un tournant. Pour la première fois de sa carrière professionnelle, il va quitter le sud de la Californie. Un changement pour celui qui a passé 16 ans chez les Chargers, ne manquant aucun match durant les quatorze dernières saisons. Comment va-t-il s’adapter à un nouvel environnement, et surtout va-t-il réussir à faire gagner cette équipe pleine de talent, taillée pour les playoffs ?

Le vétéran Adam Vinatieri est parti, après quatorze ans de bons (sauf l’an dernier) et loyaux services dans l’Indiana. L’an passé, le kicker a manqué 8 field goals (68 %) et 6 extra points (78 %), soit 24 points en moins sur la saison. C’est beaucoup. Son remplaçant va avoir la lourde tâche de remonter la pente, mais aussi faire oublier celui qui, durant 10 de ses 14 saisons, dépassait les 80 % de réussite, dont un pic à 96,8 % en 2014. Le poste va se jouer entre Chase McLaughlin, auteur de 78 % de ses coups de pied l’an dernier avec les Chargers, les 49ers et les Colts ; et Rodrigo Blankenship, rookie non drafté de l’université de Georgia, élu meilleur kicker universitaire l’année passée.

Le joueur à suivre : T.Y. Hilton

Quand il est en pleine possession de ses moyens, T.Y. Hilton est l’un des meilleurs receveurs de la ligue. Quatre fois au Pro Bowl, leader en matière de yards à la réception en 2016 (1448), c’est une machine à attraper des ballons. Le problème, c’est qu’il est sujet aux blessures. Au fil des années, il a subi de multiples blessures à presque toutes les parties du corps : l’épaule, la cheville, les ischio-jambiers et une commotion cérébrale. En 2018, il a subi une tension aux ischio-jambiers qui lui a fait manquer deux matchs. Puis la saison dernière, il a malheureusement souffert d’une contracture au mollet lors d’un entraînement en semaine 8. Il a fini par manquer quelques matchs au départ, puis a subi une nouvelle blessure, et a au final loupé 6 rencontres.

Pourtant, malgré ses nombreux pépins physiques au cours des années, T.Y. Hilton n’a manqué que 10 rencontres en 8 saisons, depuis son arrivée dans la ligue, en 2012. Cela semble peu, mais quand on sait que les Colts n’ont remporté qu’un seul des 10 matchs qu’ils ont joué sans lui, c’est dire l’importance capitale qu’il possède dans l’attaque d’Indianapolis. En son absence, le leader en yards à la réception était Zach Pascal, avec 607 yards, trop peu pour espérer une place en playoffs. La réussite de Philip Rivers comme quarterback des Colts dépendra en grande partie de la santé de son receveur star.

Calendrier

@Jaguars, Vikings, Jets, @Bears, @Browns, Bengals, @Lions, Ravens, @Titans, Packers, Titans, @Texans, @Raiders, Texans, @Steelers, Jaguars

La preview audio du Podcast

En résumé

Indianapolis s’est incontestablement renforcé. Il n’y a aucun doute sur le fait que cette équipe est meilleure que celle de 2019. Philip Rivers, DeForest Buckner, et dans une moindre mesure Xavier Rhodes, sont des recrues de qualité qui vont apporter un supplément de talent dans un effectif qui n’en manquait pas. La draft a été très intelligente, comblant le manque de profondeur aux postes de receveur et de running back.

Philip Rivers a 38 ans, mais il semble toujours motivé et prêt à jouer à son meilleur niveau. Il veut réussir là où il a échoué durant des années chez les Chargers. Dans une AFC Sud homogène mais largement prenable, les Colts peuvent tirer leur épingle du jeu et retrouver les playoffs, qu’ils ont échoué à rallier à quatre reprises durant les cinq dernières saisons.

Le pronostic : 10 victoires – 6 défaites

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR