Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

bannieredecathlonfootus

Blessures New England Patriots

Sang, points de suture et regards noirs : c’était tendu pour le pouce de Tom Brady sur les playoffs 2018

La blessure du quarterback avant la finale AFC contre les Jaguars était bien plus grave que ce que les Patriots ont annoncé.

Cacher la gravité d’une blessure, c’est un grand classique en NFL. Et c’est apparemment ce que les Patriots ont fait en janvier 2018.

À l’époque, on apprend que la main de Brady a été percutée par Rex Burkhead à l’entraînement, que son pouce s’est retourné et que le quarterback est coupé. Douze points de suture, retirés avant le Super Bowl, et l’affaire est réglée.

Sauf qu’à l’intérieur, ces quelques jours auraient été beaucoup plus agités. C’est ce que raconte le livre « The Dynasty », dont un extrait a été publié par le New York Post.

« Brady a crié et a quitté le terrain en courant et en tenant sa main. Burkhead et ses coéquipiers étaient estomaqués et silencieux », raconte le livre.

Quelques minutes plus tard, Matthew Leibman, le chirurgien des Patriots, reçoit un appel alors qu’il est en train de déjeuner. C’est Joe Van Allen, un des médecins de l’équipe.

«  »- Il y a une assez grosse lacération.
– Est ce que c’est sa main de lancer ?

Van Allen explique qu’il va envoyer une photo. Leibman raccroche. Quelques secondes plus tard, l’image est sur son téléphone. On aurait dit que la main de Brady avait été coupé par une lame de rasoir. La base de son pouce est grande ouverte. La lacération est grande ouverte.

« Oh putain ! » s’est dit Leibman. »

Pas le moment de rire

Pour Leibman, 99% des lacérations suivant une hyperextension du pouce entraînent une fracture, une luxation ou des dégâts sur les tendons ou les ligaments.

Et pourtant, rien. Tout va bien. Quand le chirugien examine Brady, c’est le soulagement. Aucun dommage supplémentaire. À l’époque, Alex Guerreiro, l’entraîneur personnel, est lancé dans un conflit plus ou moins ouvert avec les Patriots. Mais il est présent dans la pièce. Leibman se dit alors qu’il pourrait plaisanter sur les méthodes de souplesse prônées par Guerreiro. Sauf que Bill Belichick est là aussi.

« En regardant Guerreiro, il a dit : « Je pense que c’est parce que le pouce de Tom est tellement… » Puis il a vu Belichick et s’est dit que « souple » n’était peut-être pas le mot à choisir. « Flexible », a-t-il alors dit. » Belichick a lancé un regard noir à Brady. Personne n’a souri. »

Brady doit tout de même subir une opération sous anesthésie locale. 25 points de suture sont nécessaires. Bien plus que ce que Belichick annonce à la presse. En coulisses, Brady a toujours peur que sa saison soit terminée.

« Tu as intêret à être prêt », lance même Josh McDaniels, le coordinateur offensif, à Brian Hoyer, le quarterback remplaçant.

Sauf que le lendemain, contre les conseils des médecins, Brady reprend immédiatement les passes. Le jour du match contre Jacksonville, il demande même à Liebman de raccourcir les sutures pour minimiser la gêne. Le médecin rechigne mais s’exécute.

Les Patriots l’emportent. Les points sont retirés quelques jours plus tard. Brady lance plus de 500 yards au Super Bowl. Toujours plus incroyable.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR